HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le verbe dans la subordonnée relative - le subjonctif (679)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le verbe dans la subordonnée relative - le subjonctif (679)

SOMMAIRE
Note organisationnelle concernant le conditionnel
Les types de subjonctif
Adjectif sélecteur
Adjectifs sélecteurs - seul, rare
Adjectifs sélecteurs - superlatifs, ordinaux
il n'y a que N qui = N est le seul qui
Être existentiel
Être omis
Verbes de besoin ou de recherche
Les contextes négatif, interrogatif, conditionnel et affectif
Indices grammaticaux divers
Faible force de sélection - indicatif
Exemples divers de l'indicatif
Exemples de l'indicatif avec pouvoir ou possible
le plus loin
L'attraction du subjonctif
Subjonctifs non subordinatifs
Le conditionnel dans la relative

Note organisationnelle concernant le conditionnel

L'emploi du conditionnel dans la subordonnée relative fait l'objet de la dernière rubrique majeure de la présente page. Voir la rubrique « Le conditionnel dans la relative ».

Les types de subjonctif

Adjectif sélecteur

Pour l'examen des adjectifs sélecteurs, voir la page connexe L'adjectif sélecteur.

Adjectifs sélecteurs - seul, rare

c'est la seule explication qui convienne
c'est le moins qu'on puisse dire
c'est le seul exemple qui existe
c'est le seul fauteuil qui soit confortable
c'est le seul livre dans sa bibliothèque qui soit vraiment intéressant
c'est le seul ouvrier qui connaisse ce procédé
c'est le seul poste que vous puissiez remplir
c'est une des choses intéressantes que j'aie lues dans ce livre
ce modèle est le seul que nous ayons
il achète les rares livres qui soient à tirage limité
il est le seul qui ait réussi
il est le seul qui soit capable de le faire
il n'y a qu'une seule chose qui m'ait amusé depuis trois jours (Musset)
le seul ami qui m'ait soutenu pendant cette période
le seul homme supérieur qu'elle crût connaître, c'était son père (Mauriac)
le seul peuple dont on puisse dire qu'il est peuple roi, le seul qui soit à l'aise et qui sache se tenir et se présenter dans l'histoire (Péguy)
Maeterlinck est avec Bataille un des deux écrivains venus du symbolisme qui aient connus de considérables succès dramatiques (Thibaudet)
une des rares villes du Japon qu'aient épargnées les guerres et les tremblements de terre (Beauvoir)

Adjectifs sélecteurs - superlatifs, ordinaux

Tout superlatif n'a pas nécessairement et automatiquement un comportement sélecteur, donc tout superlatif ne se construit pas nécessairement et automatiquement avec le subjonctif. Comparer les deux propositions :

c'est le candidat le plus méritant qui a été choisi
(un seul candidat a été choisi et c'était le plus méritant)

c'est le candidat le plus méritant qui ait été choisi
(ce candidat est le meilleur des meilleurs, il est le plus méritant parmi tous ceux qui ont été choisis)

c'était le chien de chasse le plus obstiné qui fût (Simenon)
c'est la dernière chambre qui soit libre
c'est la plus grande chambre que j'aie à vous proposer
c'est le meilleur ouvrier que nous ayons pour ce procédé
c'est le moins qu'on puisse dire
c'est le plus grand plaisir que j'aie goûté
c'est un des plus grands moments théâtraux qu'il m'ait jamais été donné de vivre (Beauvoir)
de la façon la plus naïve qui soit
elle avait les plus beaux yeux qu'il ait jamais vus
Germinal est le meilleur roman que Zola ait écrit
il est le premier ouvrier qui ait réussi ce procédé
la plus grande Yseult que je connaisse
le Salon de cette année est un des plus importants qu'on ait vus depuis longtemps (Apollinaire)
le bonheur est la chose la plus calomniée qui soit (Sagan)
le corps est le joug le plus accablant que l'âme puisse imaginer (Nicole)
le décibel est la plus petite différence de bruit qu'une oreille humaine soit capable de discerner
le mieux qu'on puisse faire
le plus expérimenté que je connaisse
le problème le plus intéressant que j'aie rencontré
le travail, le meilleur refuge que l'homme ait découvert

il n'y a que N qui = N est le seul qui

comment se fait-il qu'il n'y a que vous qui connaissiez bien les femmes ? (Anouilh)
il n'y a pas que les anges qui aient des ailes
il n'y a qu'à vous que je puisse parler
il n'y a qu'elle qui se tienne aussi près des tennis (Duras)
il n'y a que Pierre qui puisse le faire
il n'y a que le rêve ou le cauchemar qui puissent vous tenir éveillé (Ionesco)
il n'y a que ma petite Cora qui puisse me tirer de là (Achard)
je ne vois que Pierre qui puisse le faire

Être existentiel

Le verbe existentiel être exige toujours le subjonctif :

le plus beau livre qui soit

Être omis

Si le verbe de la subordonnée est la copule être à l'indicatif (et non pas le verbe être existentiel), ce verbe peut être omis.

il est le seul qui est capable de le faire
il est le seul capable de le faire

Soit ne peut pas être omis.

Verbes de besoin ou de recherche

Le besoin ou la recherche sont exprimés par certains verbes spécifiques (acheter, attendre, avoir besoin, chercher, choisir, créer, découvrir, demander, dénicher falloir, imaginer, montrer, rêver, trouver, vouloir) dans la superordonnée.

avez-vous trouvé un livre qui soit intéressant ?
elle n'a trouvé personne qui la comprenne
il est difficile d'imaginer un quartier qui soit plus morne
il fallait quelqu'un de sérieux qui ne vous versât pas dans le fossé (Alain-Fournier)
il faudrait inventer une histoire qui expliquât les choses à Bovary (Flaubert)
il faut dispenser aux défavorisés des soins qui soient complets et gratuits
il me fallait arriver rapidement à une situation qui permette d'imposer tendrement le repos à mon père (Giono)
je ne vous demande pas une fille dont le derrirère vous plaît, mais une fille qui soit à la hauteur du rôle (Anouilh)
j'ai besoin d'un secrétaire qui puisse travailler le soir
j'en connais peu qui soient contents
je cherche un chat qui sache attraper des souris
je cherche un chemin qui conduise à la ville
je cherche un guide qui connaisse le français
je cherche un livre sur l'Islam que je puisse recommander à mon neveu
je cherche un ouvrier qui connaisse ce procédé
je cherche une maison qui ait un grand jardin
je n'ai jamais compris pourquoi elle n'avait jamais acheté un râtelier qui tînt (Proust)
Marie cherche une personne à qui elle puisse se confier
Marie veut épouser un homme qui n'ait pas de défauts
on cherche un ouvrier qui sache travailler le bois
on cherche un témoin qui puisse être utile pour l'enquête
Pierre cherche un fauteuil qui soit vraiment confortable
Pierre rêve d'une femme qui lui soit fidèle
Pierre veut une secrétaire qui sache le chinois
y en a-t-il un qui veuille m'accompagner

L'emploi du subjonctif dépend de l'intensité du besoin ou de la recherche. Comparer

je cherche un chat qui sache attraper des souris et
je cherche un chat qui a le poil gris

Les verbes chercher et trouver pris au sens de repérer / localiser n'entraînent pas le subjonctif. Comparer je cherche une maison qui ait un grand jardin (la maison appropriée reste à découvrir) et je cherche une maison jaunâtre qui a un grand jardin (une maison spécifique dont on ne connaît pas l'adresse exacte).

L'intensité du besoin et de la recherche peut aussi être atténuée au moyen du conditionnel : je rêve d'un jardin qui aurait de grands arbres.

Les contextes négatif, interrogatif, conditionnel et affectif

L'idée de besoin ou de recherche est renforcée par les contextes négatif, interrogatif, conditionnel ou encore affectif.

Contexte négatif, non-existence

elle n'avait vu personne qui ressemblât au grand Meaulnes (Alain-Fournier)
il était interdit d'exprimer sur la question une opinion qui s'écartât des positions officielles (Beauvoir)
il n'existe personne qui soit immortel
il n'y a aucun homme qui puisse m'aider
il n'y a guère de roman policier où les dix dernières pages nous satisfassent
il n'y a pas beaucoup d'hommes qui puissent m'aider
il n'y a pas d'ouvrier qui connaisse mieux ce procédé
il n'y a pas de quartier qui soit plus morne
il n'y a pas un individu dans toute l'Union Soviétique qui connaisse Marx (Beauvoir)
il n'y a pas un qui ait été arrêté
il n'y avait pas de soir qu'elle ne me fît dire le Notre Père (Green)
il ne mange pas à une heure qui soit conforme à la prescription
il y a peu d'hommes qui puissent m'aider
il y a peu d'ouvriers qui connaissent ce procédé
je n'ai jamais rien demandé pour moi que je ne veuille aussi pour lui (Beauvoir)
je ne connais personne qui puisse t'aider
je ne connais que Marie qui fût aussi bien habillée
jusqu'ici aucun indice n'a pu être relevé qui permette de retrouver le coupable
la bourgeoisie ne croit pas au progrès qui ne lui soit directement profitable (Henri Martin)
le ferment de l'amour est en vous plus qu'en aucune femme que j'aie connue (Prévost)
on a rarement vu de quartier qui soit plus morne
pas de grand quotidien qui n'ait publié un article sur
pas de grand savant qui ne se trompe une ou deux fois au cours de sa carrière
rien qui vaille
vous n'avez personne qui réponde à vos besoins d'affection (Flaubert)

Remarque sur la différence entre personne qui et personne parmi ceux qui

La relative dans personne qui le connaissait, même à l'indicatif, est une relative de besoin et de recherche. Pour éliminer cette lecture volitive, on peut dire personne parmi ceux qui le connaissaient. Les deux fragments personne qui le connaissait et personne parmi ceux qui le connaisaient ne sont pas synonymes.

Contexte interrogatif, doute

ce mariage vous paraît-il une catastrophe qu'on doive éviter à tout prix ?
comment faire pour croire en un Dieu qui ne soit pas laid ? (Le Clézio)
connais-tu quelqu'un qui puisse m'aider ?
est-ce qu'il y a des ouvrages de Bergotte où il ait parlé de la Berma ? (Proust)
il est naturel qu'on se demande d'abord s'il y a une autorité qu'on puisse consulter dans les cas douteux
j'ai demandé à Dine si le mort avait des parents ou des amis qu'il fallût avertir (Aymé)
mange-t-il à une heure qui soit conforme à la prescription ?
où est l'amour dont je renaisse et qui me rende ma jeunesse (Derème)
qu'a-t-il inventé, votre ministre, qui ne fût déjà connu des Phéniciens ? (France)
qu'est-ce qu'il fait qui soit si remarquable ?
quel crime avait-il commis qui méritât une si cruelle punition ?
vois-tu autre chose que tu aies commis ? (Romains)
y a-t-il un ouvrier qui connaisse mieux ce procédé ?
y a-t-il un quartier qui soit plus morne ?

Contexte conditionnel

je m'excuse si j'ai rien dit qui vous ait offensé
s'il est deux choses qui ne m'aient jamais obsédé jusqu'a ce jour, c'est bien l'argent et la retraite (Ollivier)
s'il mangeait à une heure qui soit conforme à la prescription
s'il se trouve parmi les lecteurs quelque touristes qui aient encore le goût de la découverte (Chevallier)
si vous trouvez un ouvrier qui connaisse mieux ce procédé
si vous trouvez un quartier qui soit plus morne

Contexte affectif

il avait redouté le pire, un raz-de-marée de l'opposition qui fasse éclater, sans appel, la majorité
il s'étonna de recevoir une lettre qui ne fût pas de son fils
le danger, c'est d'être un joueur de belote qui se prenne pour Napoléon (Salacrou)
tu as la chance d'avoir un père qui soit trop bon (Aymé)

Dans le style soutenu, la négation est souvent construite sans pas dans les subordonnées relatives restrictives lorsque la principale exprime, explicitement ou implicitement, l'inexistence. Le verbe de la subordonnée se met au subjonctif. Voir la page connexe La négation verbale - le négateur absolu - rubrique Subordonnée relative d'une principale exprimant l'inexistence.

il n'y a pas un qui ne soit en train de faire sa valise
y a-t-il personne qui n'ait fait la même bêtise dans sa jeunesse ?

Le subjonctif est obligatoire dans la construction du type il n'y a pas jusqu'à...qui ne... ou il n'est pas jusqu'à...qui ne....

il n'est pas jusqu'à l'angoisse de la mort [...] qui n'élève l'esclave au niveau de la totalité humaine (Camus)
il n'est pas jusqu'aux enfants qui ne m'en veuillent
il n'était pas jusqu'aux opinions politiques de son ami qu'il ne retrouvât sur les lèvres de sa femme
il n'est pas [...] jusqu'à la nullité des propos tenus par les personnes au milieu desquelles nous vivons qui ne nous donne l'impression du surnaturel (Proust)
il n'y a pas jusqu'au paysage qui n'ait changé
il n'y avait pas jusqu'à cet homme qui sifflait si tranquillement qui ne me fît mal
il n'est pas jusqu'à l'Antarctique qui ne soit pollué
il n'est pas jusqu'à l'idée du fatal breuvage d'amour qui ne se retrouve dans l'épisode de Didon et Énée
il n'est pas jusqu'à Pierre qui n'ait remis sa copie
ses vêtements sont étriqués, sa cravate est stricte, il n'est pas jusqu'à ses lacets de soulier qui ne s'achèvent juste avec le nœud (Gide)

On rencontre de plus en plus souvent cette construction sans négation ni subjonctif dans la subordonnée. Même il y a est parfois omis :

jusqu'à la science qui l'abandonnait (Ormesson)
jusqu'à ses étouffement qui diminuaient (Mallet-Joris)
jusqu'aux librairies qui sont oblitérés (Larbaud)
jusqu'à sa conversation qui ne m'ennuie pas (Dutourd)
jusqu'à la guerre qui s'est comme dévirilisée

Indices grammaticaux divers

Les exemples qui suivent illustrent le fait que souvent l'idée de besoin ou de recherche émane d'un article, d'un délimiteur ou d'un pronom dans le groupe nominal de l'antécédent.

Exemples positifs

Pierre achète un livre qui soit doré sur tranche
Pierre achète les livres qui soient dorés sur tranche
Pierre achète des livres qui soient dorés sur tranche
Pierre achète toujours le livre qui soit doré sur tranche
Pierre achète tout livre qui soit doré sur tranche

Exemples négatifs

*Pierre achète le peu de livres qui soient dorés sur tranche
*Pierre achète chaque livre qui soit doré sur tranche
*Pierre achète les nombreux livres qui soient dorés sur tranche
*Pierre achète tous les livres qui soient dorés sur tranche
*Pierre achète beaucoup de livres qui soient dorés sur tranche

Faible force de sélection - indicatif

Le sélecteur n'entraîne pas le subjonctif si le contexte suggère l'idée d'un besoin peu pressant ou d'une recherche peu intense. La proposition il est le seul qui soit capable de le faire fait penser à une recherche intense d'un candidat ayant les qualifications requises pour le poste ; il est le seul (qui est) capable de le faire est une simple constatation. De même, comparer Marie est la plus belle femme que j'aie jamais vue et Marie est la plus belle femme que j'ai vue à la fête ou encore la première lettre qu'il ait écrite et la première lettre qu'il a écrite.

Dans certains cas, la force de sélection est non pas faible, mais nulle. Il n'y a pas de raison de mettre le verbe de la relative au subjonctif si l'adjectif sélecteur ne fait pas partie de l'antécédent de la relative. Dans l'exemple qui suit, il n'y a aucun rapport direct entre le superlatif et la relative, puisque les Soviétiques ne s'étaient pas fixés des objectifs modestes. La relative a objectifs pour antécédent et les plus modestes qualifie un syntagme qui englobe la relative : il aura donc fallu trois ans pour atteindre le plus modeste des objectifs que s'étaient fixés les Soviétiques.

Le subjonctif est déplacé lorsque la relative est descriptive : pour gagner Belgrade, nous choisîmes sur la carte la route la plus courte. qui franchissait la Save (Beauvoir)

Exemples divers de l'indicatif

c'est l'histoire la plus extraordinaire qu'il m'a été donné d'entendre
c'est la première et dernière fois que ça m'est arrivé
c'est le dernier livre que j'écrirai
c'est le seul être qui me craignait (Sartre)
ce furent les dernières phrases que nous échangeâmes
il est le seul qui est capable de le faire
il n'y avait que les imbéciles qui résistaient au courant et que les fous qui le devançaient (France)
je lui confiais hardiment que c'était la dernière chose qui me restait encore (Rochefort)
le meilleur des romans que Zola a écrits
le moins cher des livres que le professeur a recommandés
le seul d'entre nous pour qui la venue de Swann devint l'objet d'une préoccupation douloureuse, ce fut moi (Proust)
les seules distractions que je prenais alors
mais Ginette n'était ni la première ni la seulle femme avec qui il couchait (Triolet)

Exemples de l'indicatif avec pouvoir ou possible

Le verbe pouvoir limitant un superlatif est le plus souvent à l'indicatif. Voir aussi la page connexe Le superlatif - rubrique Le superlatif et les limites du possible.

du mieux que nous pouvons
il avançait le plus lentement qu'il put
il dévala l'escalier le plus vite qu'il put
je répondis le plus grossièrement que je pouvais (Aymé)
le plus loin qu'on peut
le plus qu'on peut
agis le plus correctement que tu pourras
cours le plus vite que tu pourras
il criait du plus fort qu'il pouvait
il le nettoyait le mieux qu'il put
il va au théâtre le plus qu'il peut
le mieux qu'il soit possible de le faire
le mieux que je peux le faire

le plus loin

La construction de le plus loin hésite entre indicatif et subjonctif

au plus loin que ma vue puisse s'étendre, je n'aperçois rien
du plus loin qu'il m'en souvienne, rien n'a changé
du plus loin qu'il me souvienne, la chose était ainsi
du plus loin qu'il nous découvrit
du plus loin qu'ils l'apercevaient, les Carthaginois s'enfuyaient bien vite (Flaubert)
du plus loin que j'aperçus le château

L'attraction du subjonctif

L'emploi de subjonctif dans la subordonnée peut être provoqué par le subjonctif de la principale. Ce phénomène s'appelle attraction. Pour certains locuteurs, le subjonctif par attraction n'est pas obligatoire. Voir un phénomène analogue à la page connexe Subordonnée régie - subjonctif - facteurs divers - rubrique Le subjonctif - attraction.

à qui que ce soit que vous le demandiez
comme si ce fût elle qui lui eût fait l'unique cadeau (Zola)
il n'est pas certain que ce soit lui que je prenne pour conseiller
il ne faudrait pas croire que ce fût toujours moi qui fusse à sa remorque (Hermant)
il ne faut pas croire que ce fût toujours moi qui fusse à sa remorque (Hermant)
il vaut mieux que ce soit moi qui te le dise
je ne crois pas qu'il prenne le remède qui convienne
je voudrais que ce soit le cheval noir qui me prenne
Pierre souhaite que Paul vende des actions qui aient beaucoup monté depuis deux ans
que ce soit vous qui me portiez ce coup
quel est le critique qui lise les livres dont il ait à rendre compte (Brunot)
quel que soit le projet qu'il entreprenne, il ne le mène jamais à bien
quel que soit le respect qu'on doive aux aînés
quelles que soient les difficultés que vous ayez
quels que soient les services qu'il puisse nous rendre
qui que ce puisse être qui ait fait cela, c'est un habile homme
qui que ce soit qui vous l'ait dit, il s'est trompé
quoique l'article t'ait plu et que ce soit toi en fait qui aies découvert ce Clanricard (Romains)

Ajoutons que l'attraction du conditionnel est aussi possible : des fois que ce serait lui qui aurait supprimé les deux sous (Maurois)

Subjonctifs non subordinatifs

Rien n'interdit l'emploi des subjonctifs non subordinatifs dans les subordonnées. Les subjonctifs non subordinatifs sont ceux qu'on trouve normalement dans la principale ou dans une proposition indépendante. Dans les exemples qui suivent, le subjonctif n'est pas dû à la subordination relative.

Benoît XV, dont Dieu ait l'âme (R. Peyrefitte)
ce qu'à Dieu ne plaise
des joyaux qu'eût enviés une reine

Le conditionnel dans la relative

Morphologiquement, le conditionnel est un temps du mode indicatif (et non pas un mode comme le prétendaient certaines grammaires d'autrefois), mais, fonctionnellement, il s'oppose souvent à la fois à l'indicatif et au subjonctif. C'est le cas dans la relative.

c'est la dernière idée qui me serait venue à l'esprit
il cherchait un environnement où on l'inciterait à travailler plus dur
c'est le meilleur endroit où j'aurais pu tomber
c'est comme le type qui vivrait dans une ville où tout le monde crèverait de la peste et qui se dirait (Cau)
je veux pleurer comme je ne sais combien de mères qui auraient perdu leurs enfants (Proust)

L'intensité du besoin et de la recherche peut aussi être atténuée au moyen du conditionnel : je rêve d'un jardin qui aurait de grands arbres.

Fait intéressant, l'attraction du conditionnel est possible : des fois que ce serait lui qui aurait supprimé les deux sous (Maurois)

RETOUR EN HAUT DE PAGE