Les pronoms relatifs - quoi
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Les pronoms relatifs - quoi (636)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les pronoms relatifs - quoi (636)

SOMMAIRE

Introduction

Le pronom relatif quoi représente toujours un pivot au cas prépositionnel :

ce à quoi
ce en quoi
ce par quoi
ce vers quoi
faute de quoi
moyannant quoi

c'était une idée à quoi je ne pouvais pas me faire (Camus)
c'est à quoi Pierre excelle
c'est pourquoi
c'est ce vers quoi nous tendons
ce à quoi il ne s'attendait pas
ce à quoi ils pensent
ce à quoi je fus très sensible
ce à quoi tu penses est impossible à obtenir
ce en quoi je crois qu'il se trompe (Gide)
ce pour quoi on se sent vocation paraît beau (Gide)
ce vers quoi toute sa pensée était tendue (Martin du Gard)
tu auras ce à quoi le contrat te donne droit
il n'y a rien à quoi je ne sois pas préparé
quelque chose à quoi nous n'avons pas pensé

Il peut se rapporter à plusieurs types d'antécédent.


Antécédent pronominal non humain

Quoi peut avoir des antécédents pronominaux non humains tels que ce, ceci, cela, chose, quelque chose, rien, etc. Comparer ce avec quoi je travaille et les outils avec lesquels je travaille.

il n'y a rien à quoi je ne sois pas préparé
il n'y a rien sur quoi je compte à présent
la mort est quelque chose à quoi on ne veut pas penser
quelque chose à quoi nous n'avons pas pensé
tout ce à quoi j'ai renoncé

Le statut de l'antécédent pronominal non humain ce

Nous venons de voir que ce s'inscrit dans le cadre des pronoms non humains qui peuvent servir d'antécédents à une relative. Cependant, cette simple assertion ne suffit pas à pleinement caractériser le petit mot ce. Dans certains contextes grammaticaux, ce n'est pas tout à fait un antécédent, mais plutôt une particule légère qui colle, obligatoirement ou facultativement, au syntagme [préposition * quoi]. Par exemple, dans ce vers quoi tout converge, le pronom ce est trop léger pour annuler le caractère autonome de vers quoi tout converge. Quelque chose n'a pas la même légèreté. Les contextes où ce revêt le curieux statut de semi-antécédent sont la relative phrastique, la relative autonome et la relative dans la mise en relief. Pour les renvois, voir les rubriques majeures qui suivent.

Antécédent phrastique


après quoi il est parti sans même dire merci
ses cinq filles il les aimait passionnément, de quoi elles profitaient pour abuser de sa faiblesse (Courteline)
il se soûlait souvent, après quoi il battait longuement sa femme

Pronom relatif autonome


Choses d'un sens vague

Souvent quoi représente des choses nommées mais vagues. Dans la langue courante, les choses nommées sont représentées par la série lequel. Le pronom relatif quoi représentant les choses nommées d'un sens vague appartient à la langue écrite.

c'est une idée à quoi je ne pouvais pas me faire (Camus)
des événements après quoi on ne rougit pas de se dire superstitieux (Bosco)
la clé magique grâce à quoi il entrera dans l'œuvre (Dutourd)
la raison pourquoi (orthographe illogique mais courante)
la renonciation à la violence est la seule chose à quoi ils n'ont jamais voulu consentir
regrets sur quoi l'enfer se fonde (Apollinaire)
voici quelques signes à quoi les reconnaître

Antécédents vagues

but
catastrophe
chose
événement
fait
idée
méthode
message
moyen
mystère
point
problème
raison
sujet

Cet emploi littéraire de quoi est particulièrement courant avec chose.

la frivolité des salons, leur esprit, est chose à quoi je ne pouvais me plaire (Gide)
arrêter sa pensée sur ces choses à quoi il n'avait réfléchi (Maurois)
vous me demandez la seule chose à quoi je ne puisse consentir
la petite chose à quoi se réduit la disparition d'un être humain (Estaunié)

Objets physiques

Quoi peut avoir un antécédent physique dans la langue littéraire :

ces bornes à quoi on amarre les bateaux (Mauriac)
cette case vers quoi convergeaient les regards de presque tous le joueurs (Malraux)
les manuscrits anciens par quoi nous connaissons la Grèce (Gide)
le temple vers quoi
le livre contre quoi
le rêve sur quoi
son talent par quoi

Quoi permet d'éviter la série lequel, dont la lourdeur pourrait détonner dans un contexte évocateur.

Personnes

Les antécédents humains sont rares même dans la langue littéraire :

un extraordinaire gentilhomme provincial auprès de quoi ceux de Barbey d'Aurevilly n'étaient rien (Proust)

RETOUR EN HAUT DE PAGE