HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les emplois de si - la prémisse absolue (629)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois de si - la prémisse absolue (629)

SOMMAIRE
Exclamation elliptique
Désir, demande, suggestion
L'incertitude, la crainte, le doute exprimés par et si
Pseudo-interrogation journalistique
Formules de politesse
Les noyaux de la prémisse autres que la conclusion

Exclamation elliptique

Avec si - irréel

Souhait concernant le passé

s'il avait pu l'empêcher
si au moins vous m'aviez téléphoné
si elle avait pu se fouler le pied avant de partir (Proust)
si j'avais été plus jeune
si j'avais pu me défendre
si j'avais su
si seulement il était venu
si tu avais vu la tête qu'il faisait
si tu m'avais écouté
si tu savais à quoi je pense
si vous saviez que d'ennuis il a eus
si vous saviez comme j'étais paresseuse

Souhait concernant le présent et le futur

s'il pouvait s'arrêter de pleuvoir
si j'avais une fortune
si je pouvais t'aider
si je pouvais changer un peu de contemporains (Montherlant)
si tu faisais un effort
si tu savais comme il est bête
si tu savais combien je suis fatigué
si tu savais ce qu'il a pu avoir comme ennuis
si tu savais ce qu'il peut être ennuyeux
si je le tenais
si mon cœur osait encore se renflammer
si je pouvais seulement sortir de ma peau pendant une heure ou deux, si je pouvais être ce monsieur qui passe (Musset)
si seulement je pouvais dormir
si je pouvais changer ce qu'il y a dans cette tête-là (Proust)
si tu m'écoutais
si j'avais un peu plus d'argent

Si tu savais et les formules assimilées sont suivies d'une subordonnée interrogative partielle exprimant le degré. Les pronoms qui introduisent ces subordonnées sont comme, combien, ce que, à quel point.

Adverbes renforçant si irréel

Si peut être renforcé par seulement et par au moins.

Avec pourvu que

pourvu que ma lettre arrive à temps
pourvu que ça dure
pourvu qu'il ne lui soit rien arrivé

Avec si - réel

si je me mets à calculer ce que cet amour m'a coûté ! si tu crois me faire peur...

Désir, demande, suggestion

si je faisais venir votre médecin
si nous allions dîner au restaurant
si nous allions nous promener
si nous causions d'autre chose que de politique (Zola)
si nous faisions une petite promenade
si nous pouvions fermer la porte et commencer
si on allait au cinéma
si on les invitait
si on leur écrivait
si on ouvrait la fenêtre
si on rentrait
i seulement je pouvais
si tu acceptais de
si tu lui téléphonais
si tu m'accompagnais
si tu venais avec moi
si tu venais passer le week-end avec nous
si vous arrêtiez de fumer
si vous pouviez venir
si vous retiriez votre chapeau
si vous voulez bien vous asseoir

Selon Le Bidois(1952), « une variante de ce tour se rencontre dans le langage des domestiques bien stylés » (sic) :

si Madame veut bien s'asseoir
si Monsieur venait voir
si Monsieur veut venir
si Monsieur voulait bien descendre

Une variante populaire avec que et le conditionnel : si qu'on marcherait un peu ?.

L'incertitude, la crainte, le doute exprimés par et si

et s'il allait nous dénoncer ?
et s'il refusait ?
et s'il décidait de ne pas venir ?
et si je le rencontrais dans la rue ?
et si elle se fâche ?

Pseudo-interrogation journalistique

Une version journalistique du tour précédent :

et si la Russie replongeait dans le totalitarisme ?
et si des femmes gouvernaient les plus grandes démocraties ?
et si l'océan se réchauffait ?

Formules de politesse

s'il vous plaît
si vous voulez

Les noyaux de la prémisse autres que la conclusion

La prémisse, comme toute subordonnée libre, est une expression adverbiale. Son noyau primaire est la superordonnée, c'est-à-dire la conclusion. Comme toute expression adverbiale, elle peut aussi servir de complément dans d'autres syntagmes que le syntagme [verbe * adverbe].

Pour l'examen du comportement analogue de la subordonnée temporelle, voir la page connexe Les emplois de si - les sens non hypothétiques - rubrique Les emplois de si - les similitudes entre si et quand.

La prémisse comme argument de préposition

Sauf si et excepté si s'emploient dans tous les registres.

Pour si appartient surtout à la langue populaire.

ils avaient des couvertures pour si le temps changeait

La prémisse comme pôle de comparaison (que si, comme si)

Voir la page connexe Les emplois de si - la comparaison irréelle.

RETOUR EN HAUT DE PAGE