La relativation - les règles de cohésion
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
La relativation - les règles de cohésion (619)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
La relativation - les règles de cohésion (619)

SOMMAIRE

La cohésion du syntagme prépositionnel

En appliquant bêtement le mécanisme d'extraction de base à la forme sous-jacente

j'ai gribouillé le numéro sur livre X

on obtient

*le livre que j'ai gribouillé le numéro sur

On sait que la forme correcte est

le livre sur lequel j'ai gribouillé le numéro

La règle de la cohésion du syntagme prépositionnel exige que le syntagme prépositionnel soit extrait intégralement. La préposition et l'argument de la préposition forment un seul bloc par rapport à l'extraction.

l'enfant à qui j'ai parlé
le ton sur lequel il m'a répondu
l'arrogance avec laquelle il m'a répondu
les nutriments sans lesquels cette plante flétrit
les langues dans lesquelles il n'y a pas de pronom relatif
le livre dont tu m'as parlé

On verra que dont assure la cohésion des syntagmes de type [de * nom].

La cohésion du syntagme superprépositionnel

Le syntagme superprépositionnel a la forme

[préposition-1 * nom-1 * préposition-2 * nom-2]

La règle de la cohésion du syntagme superprépositionnel exige que le syntagme superprépositionnel soit extrait intégralement. L'extraction du syntagme prépositionnel [préposition-2 * nom-2] n'est pas permise sans l'extraction de [préposition-1 * nom-1].

Considérons la forme sous-jacente j'ai écrit un numéro de téléphone au dos de lettre X. Relativons-la par rapport au pivot lettre X. En tenant compte de la cohésion du syntagme prépositionnel, mais pas de la cohésion du syntagme superprépositionnel, nous obtenons *la lettre de laquelle j'ai écrit un numéro de téléphone au dos de. La forme correcte est la lettre au dos de laquelle j'ai écrit un numéro de téléphone. Autres exemples :

on a organisé une quête pour les victimes de la catastrophe
la catastrophe pour les victimes de laquelle on a organisé une quête

je ne réussirai pas sans le soutien de mes amis
mes amis sans le soutien de qui je ne réussirai pas

nul rayon ne perçait son feuillage, dans l'épaisseur duquel tout vent s'égarait (Valéry)

j'ai remercié la personne à la bienveillante intervention de qui je dois cette faveur


La cohésion du syntagme nomino-prépositionnel

Le syntagme nomino-prépositionnel a la forme

[nom-1 * préposition * nom-2]

Il faut séparer le problème de la préposition de et celui des autres prépositions.

Le syntagme de possession - [nom-1 * de * nom-2]

La proposition j'ai lu le livre du professeur X peut être relativée de trois façons.

Solution avec dont - le professeur dont j'ai lu le livre


Solution normale avec de qui - le professeur le livre de qui j'ai lu

Cette solution est moins courante que la première, mais elle est grammaticale. La particularité de cette solution est la cohésion du syntagme nomino-prépositionnel : la possession est extraite avec le possesseur.

C'est la seule solution lorsque l'extraction est bloquée par un îlot prépositionnel.

*l'ami dont je voyageais avec le fils
l'ami avec le fils de qui je voyageais

*la tour dont on voit la mer du haut
la tour du haut de laquelle on voit la mer

Solution hybride - ?le professeur de qui j'ai lu le livre

C'est une solution relâchée, mais acceptée par pas mal de locuteurs. Comme la solution du type dont, elle ignore la cohésion du syntagme nomino-prépositionnel. Notons que c'est justement la structure préférée lorsque la préposition du syntagme nomino-prépositionnel n'est pas de. Voir ci-après.

Les autres cas de [nom-1 * préposition * nom-2]

Lorsque la préposition n'est pas de, la cohésion du syntagme nomino-prépositionnel est faible. On peut l'extraire intégralement, mais il est préférable de laisser nom-1 sur place.

?Pierre, mon admiration pour qui remonte à notre enfance =
Pierre, pour qui mon admiration remonte à notre enfance

?Pierre, ma dette envers qui est profonde =
Pierre, envers qui ma dette est profonde

Le rôle du cas lié dans la méthode hybride d'extraction

Le degré d'acceptabilité de la méthode hybride dépend du cas lié.

Si le syntagme [possession * de * possesseur] occupe la position objet direct, la méthode hybride est marginale ou à peu près acceptable.

Exemple 1

Forme virtuelle

on a restauré le parvis de ces églises

Extraction hybride

?les églises desquelles on a restauré le parvis

Extraction par dont

les églises dont on a restauré le parvis

Extraction par desquels

?les églises le parvis desquelles on a restaurés

Exemple 2

Forme virtuelle

j'admire le travail de cet artiste

Extraction hybride

?l'artiste de qui j'admire le travail

Extraction par dont

l'artiste dont j'admire le travail

Extraction par de qui

?l'artiste le travail de qui j'admire

Si le syntagme [possession * de * possesseur] occupe la position sujet. la méthode hybride est agrammaticale.

Exemple 1

Forme virtuelle

le parvis de ces églises nécessite une restauration

Extraction hybride

*les églises desquelles le parvis nécessite une restauration

Extraction par dont

les églises dont le parvis nécessite une restauration

Extraction par desquels

les églises le parvis desquelles nécessite une restauration

Exemple 2

Forme virtuelle

le travail de cet artiste profite à l'ensemble de la société

Extraction hybride

*l'artiste de qui le travail profite à l'ensemble de la société

Extraction par dont

l'artiste dont le travail profite à l'ensemble de la société

Extraction par de qui

l'artiste le travail de qui profite à l'ensemble de la société

Remarques

Analogie entre la relativation et l'interrogation


Le joueur de flûte de Hamelin

L'anglais connaît des règles de cohésion prépositionnelle analogues (mais pas identiques) à celles du français. Le nom puéril de ce mécanisme est « pied piping » dans la littérature anglo-saxonne. Ce terme fait allusion à la légende du joueur de flûte de Hamelin, transcrite par Goethe, les frères Grimm, Browning, Mérimée et d'autres. Le joueur de flûte entraîne à sa suite les rats d'abord, et pour se venger du non-paiement de la prime promise, les enfants ensuite. Le terme anglais « pied piping » est parfois rendu en français comme « hamelinage ».

Analogie entre la préposition et le participe présent

On a vu que le nom ne peut pas être extrait sans la préposition dont il est l'argument : *le ton qu'il ma répondu sur le ton sur lequel il m'a répondu. Nous disons qu'il y a cohésion entre la préposition et son argument par rapport à l'extraction. Dans l'extraction de l'objet direct d'un participe présent on observe un phénomène analogue.

La proposition la Comédie Française s'honorerait en accueillant ce grand acteur peut être relativée de deux façons : un grand acteur que la Comédie Française s'honorerait en accueillant et ce grand acteur en accueillant lequel la Comédie Française s'honorerait. Nous disons que la première méthode est la méthode sans cohésion et la seconde est celle avec cohésion.

Extraction de l'argument du connecteur de comparaison que

Le connecteur de comparaison que n'est pas une vraie préposition. S'il en était une, la proposition *c'est le premier président de la république que qui je suis plus vieux serait grammaticale. Le français standard n'a rien a offrir pour exprimer la même idée grammaticalement. Il faudrait recourir au français populaire.

RETOUR EN HAUT DE PAGE