PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La subordonnée temporelle non fléchie (609)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Le syntagme proposition (445)
La subordination et les subordonnées (521)
Les subordonnées adverbiales (596)
Le système temporel (602)

PAGES SŒURS
La subordonnée temporelle non fléchie (609)

SOMMAIRE
Introduction
Les temps de l'infinitif avec avant et après
Conjonctions temporelles et aspectuelles construites avec l'infinitif
Les syntagmes du type [être * préposition * infinitif]
Les locutions être long à, être longtemps à
Autres façons d'exprimer la durée avec [avant de * infinitif]
Locutions prépositives construites avec l'infinitif
Emplois archaïques et régionaux
Renvois
Formes non fléchies autres que l'infinitif

Introduction

On pourrait s'attendre à ce que toutes les conjonctions temporelles à base de préposition puissent être suivies de l'infinitif. Les constructions telles que *depuis avoir fini ses études, *dès être arrivé ou *pendant faire ses études seraient logiques et utiles, mais, hélas, elles sont agrammaticales. Le nombre de conjonctions temporelles constructibles avec l'infinitif est limité.

Les temps de l'infinitif avec avant et après

§ Après

Après est suivi de l'infinitif présent si la subordonnée exprime une habitude du passé, du présent ou du futur.

il s'endort après boire
il part toujours après manger
les vantardises d'après boire
propos d'après boire
après déjeuner
après dîner

Après est suivi de l'infinitif passé si la subordonnée exprime l'achèvement, l'accomplissement d'un événement spécifique du passé, du présent ou du futur.

après avoir hésité entre diverses hypothèses, il me parut que le plus simple était de (Estaunié - passé)
après avoir quitté cette ville, la pluie cessa et le vent tourna au nord (Malot - passé - corrélation maladroite du sujet)
après avoir trop bu
elle est partie après avoir mangé (passé)
il s'est endormi après avoir bu un litre de vin (passé)
vous vous en irez seulement après avoir terminé votre travail (futur)

§ Avant de

L'emploi de la préposition de entre avant et l'infinitif est un phénomène isolé dans la langue moderne. Voir l'examen de la construction [avant * infinitif] plus loin sous la rubrique Conjonctions temporelles et aspectuelles construites avec l'infinitif.

L'infinitif présent dans la subordonnée temporelle

prendre une décision avant de partir
agiter avant de servir
réfléchir avant de prendre une décision
changer de plans avant d'arriver à la gare

L'infinitif passé dans la subordonnée temporelle

Pour comprendre la construction de avant de avec l'infinitif passé dans un proposition négative, le plus simple est de passer par sa paraphrase affirmative. On se rend compte aisément que, dans un proposition négative, avant d'avoir fait exprime paradoxalement la postériorité.

il ne nous a pas quitté avant d'avoir lu son poème =
il nous a quitté après avoir lu son poème

ne faites rien avant d'avoir reçu ma lettre =
faites le nécessaire après avoir reçu ma lettre

ne parle pas à Pierre avant d'avoir parlé à Paul =
parle à Pierre après avoir parlé à Paul

ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué
vendez la peau de l'ours après l'avoir tué

La construction de avant de avec l'infinitif passé dans une proposition affirmative est plus difficile à analyser. Évidemment, dans la proposition

maintenant il faudrait travailler quatre ou cinq années avant d'avoir mis de côté une si grosse somme (Zola)

l'infinitif passé ne saurait exprimer l'antériorité, puisque l'économie est le fruit du travail. Au sens strict, l'emploi de l'infinitif passé avec avant de est illogique. Il faut, cependant, tenir compte du fait que l'infinitif passé a deux sens : l'antériorité est son sens primaire, l'accomplissement est son sens secondaire. C'est le sens secondaire qui explique l'emploi de l'infinitif passé avec avant que. La paraphrase de avant d'avoir mis de côté est avant d'achever le processus d'épargne. Autre exemple : ne prétendons pas savoir comment résoudre un problème avant de l'avoir complètement résolu jusqu'au moindre détail.

Pour l'examen de la subordonnée avant de fléchie, voir la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - les modes et les temps - rubrique Les passés d'accomplissement avec avant que.

L'infinitif passé ailleurs que dans la subordonnée temporelle

j'espérais avoir fini pour ajourd'hui
j'espère avoir fini pour demain
je veux être parti dans une heure
je veux m'en être allé avant qu'elle rentre
un film qu'il faut avoir vu
tâchez d'avoir fini cet article (ayez fini)
tâche d'être rentré pour (sois rentré)

Conjonctions temporelles et aspectuelles construites avec l'infinitif

§ Avant de * infinitif

Normalement, l'infinitif s'attache à avant à l'aide de l'introducteur de. C'est un phénomène isolé : les autres prépositions élémentaires ne réclament pas l'introducteur. Dans l'ancienne langue, on disait avant de, avant que de, devant que de, auparavant que de, dès avant que de, avant même que de. On trouve toujours avant que de dans le style littéraire archaïsant : les bombes sifflaient longuement avant que d'éventrer le sol ou les maisons (Duhamel).

§ Avant que de * infinitif

Que dans avant que de a deux explications possibles : la contamination par le nominalisateur que de la subordination fléchie et la nature comparative des prépositions avant et après, qui s'observe dans le latin « antequam » et « postquam ». La deuxième explication a été avancée par Le Goffic(1993).

§ Avant * infinitif

Dans la langue juridique et dans certains contextes spécialisés, avant est suivi directement de l'infinitif :

avant boire
avant manger
avant mourir
jugement avant dire droit

L'analyse de avant déjeuner et de avant dîner est ambigue :

il se plaignait déjà avant déjeuner (= avant le repas de midi)

Avant de se réduit à avant dans certains cas particuliers :

soit avant soit après avoir commis le crime

§ Après * infinitif

L'infinitif s'attache à la préposition directement, sans l'introducteur de.

§ Le temps de * infinitif

Voir la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - jonctions diverses.

Les syntagmes du type [être * préposition * infinitif]

Certaines subordonnées infinitives occupent obligatoirement la position de complément prédicatif après le verbe être.

§ Pour * infinitif

Voir la page connexe Emplois spécialisés de pour - subordination infinitive.

§ Après * infinitif

La construction régionale être après signifie chercher à ou à être sur le point de.

§ À * infinitif - aspect habituel et aspect duratif

Le syntagme [à * infinitif] peut suivre tout verbe, adjectif ou nom qui exprime l'idée de durée ou d'habitude.

Aspect habituel

elle est toujours à le taquiner
tu es toujours à compter tes sous

Aspect duratif (état prolongé, être en train de)

$ Passer

il passait son temps à courir les agences (Chamson)
il passe des heures à bricoler
il passe sa vie à se plaindre
j'ai passé ma soirée à me souvenir de Jacques (Bastide)
je passais de journées à taper à la maison (Le Clézio)
on passe la vie à désirer
passer son temps à ne rien faire
tu ne penses pas que je vais passer ma vie à me cacher (Sagan)

$ Rester

il restait à bayer aux corneilles
il restait à contempler le paysage
il restait des heures aux chiottes à se branler en lisant Merleau-Ponty
il reste à ne rien faire toute la journée
il reste des heures à regarder la télé
il reste là à glander
je restais debout sur le seuil à grignoter un morceau de pain
nous sommes restés des heures à l'attendre

$ Verbes divers

elle est à s'habiller
elle était à la maison à faire sa sieste ou à écrire des letres
nous étions à admirer ses tableaux
nous voici tous à nous demander quand cette pluie va s'arrêter

Dans certaines régions il est à travailler = il est en train de travailler.

$

Voir l'emploi de (il est là à) à la page connexe Ici, , là-bas, ci, çà - rubrique Habitude, durée - avec [à * infinitif].

Les locutions être long à, être longtemps à

Voir les syntagmes du type [long+longtemps+un moment * à+avant+sans] à la page connexe Verbes multistructurels - être - rubrique Verbe à rection semi-prédicative.

Autres façons d'exprimer la durée avec [avant de * infinitif]

cela va faire quelques années de recherches avant d'atteindre la perfection
il mit plus d'une semaine avant de partir
je mis un moment avant de reprendre conscience de l'endroit où je me trouvais (Carco)
il hésita longuement avant de répondre
il lui fallut cinq jours avant de
je ne te donnerais pas deux ans avant d'être complètement ruinée (Mirbeau)
maintenant il faudrait travailler quatre ou cinq années avant d'avoir mis de côté une si grosse somme (Zola)

Locutions prépositives construites avec l'infinitif

Ces locutions prépositives peuvent être considérées comme temporelles ou comme aspectuelles.

à deux doigts de
à la veille de
au bord de
au moment de
en instance de
en passe de
en train de
en voie de
le temps de
loin de
près de
sur le point de

Emplois archaïques et régionaux

avant que de * infinitif
devant que de * infinitif
depuis * infinitif
dès * infinitif

Renvois

Nous avons examiné certains emplois de l'infinitif sur la page consacrée aux jonctions diverses :

§ Voir la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - jonctions diverses - rubrique le temps que et le temps de.

§ Voir la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - jonctions diverses - rubrique que = tant que.

Formes non fléchies autres que l'infinitif

§ Voir la proposition gérondivale à la page connexe Le participe présent adverbial non introduit par en.

§ Voir la proposition participiale absolue à la page connexe La subordonnée participiale absolue.

§ Voir la subordonnée réduite avec conjonction à la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction avec conjonction.

§ Voir la subordonnée réduite prédicative à la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction prédicative.

§ Les adverbes temporels une fois, à peine, aussitôt et sitôt rendent des services importants dans le participe passé absolu, dans la réduction avec conjonction et dans la réduction prédicative. En plus, à peine joue aussi un rôle important dans la subordonnée temporelle sans conjonction, que nous étudions à la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - jonctions diverses.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)