HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La concession partielle - structure et terminologie (607)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
La concession partielle - structure et terminologie (607)

SOMMAIRE
Les deux parties de la subordonnée concessive partielle
La tête
Les trois types de la tête
Les têtes interrogatives
Les têtes démonstratives
Les têtes diverses
Le constituant fonctionnel et le constituant lexical
La variable parcourue
Le tronc
Le tronc - introduction
Connecteur pronominal
Connecteur optatif

Les deux parties de la subordonnée concessive partielle

La subordonnée concessive partielle comporte deux parties : la tête et le tronc.

La tête

Les trois types de la tête

Les têtes interrogatives

Les têtes interrogatives ont un pronom interrogatif pour élément fonctionnel.

quelques raisons que tu donnes

Voir la page connexe La concession partielle - les parcours simples.

Les têtes démonstratives

Les têtes démonstratives ont un pronom démonstratif pour élément fonctionnel.

aussi bonnes que soient tes raisons

Voir la page connexe La concession partielle - les parcours simples.

Les têtes diverses

Les têtes diverses ont tout, tous les ou pour pour élément fonctionnel.

pour bonnes que soient tes raisons

Voir la page connexe La concession partielle - les parcours simples.

Le constituant fonctionnel et le constituant lexical

La tête a deux constituants, dont le deuxième peut être absent. Le constituant fonctionnel de la tête (le pronom interrogatif, le pronom démonstratif, tout, tous les, pour) peut être suivi d'un constituant lexical (d'un nom, d'un adjectif ou d'un adverbe). Dans certains parcours, la tête n'a pas de constituant lexical.

Dans aussi bonnes que soient tes raisons, la tête est aussi bonnes, l'élément fonctionnel de la tête est le pronom démonstratif aussi, l'élément lexical de la tête est bonnes.

Dans quoi qui t'inquiète, dans où que nous allions et dans quelles que soient tes raisons, la tête ne comprend qu'un élément fonctionnel (quoi, , quelles).

La variable parcourue

La tête de la subordonnée concessive partielle signale la catégorie grammaticale de la variable parcourue :

identité d'un objet nommé
identité d'un objet non nommé
identité ou qualité d'un objet nommé
degré d'une qualité nommée
une circonstance (lieu, temps, manière, degré) sans adverbe nommé
quantité dénombrable ou non dénombrable
degré du verbe

Le tronc

Le tronc - introduction

Le tronc est la partie centrale, la partie essentielle de la concession partielle. Le tronc rappelle, dans une certaine mesure, la subordonnée relative et la deuxième partie d'une mise en relief du type c'est...que....

Le tronc commence toujours par le « connecteur ». La partie du tronc qui suit le connecteur est « le tronc proprement dit » ou « la partie verbale du tronc ».

Certains parcours permettent l'inversion du sujet avec omission du connecteur.

Le connecteur du tronc de la concession partielle a deux types : le connecteur « déclinable » ou pronominal et le connecteur « non déclinable » ou optatif. On verra que dans certains cas la nature du connecteur est indécidable.

On verra que le connecteur pronominal est beaucoup plus complexe que le connecteur optatif. Le connecteur pronominal a des cas (que, qui, cas prépositionnel, dont) ; le connecteur optatif est toujours un que inerte.

Connecteur pronominal

Le connecteur pronominal s'emploie dans trois parcours interrogatifs :

le parcours [quelque * nom * que]

quelque décision qu'on prenne

dans le parcours [(quoi + qui) * que]

quoi qu'on fasse
qui que tu fréquents
quoi qui t'inquiète

dans le parcours [quel * nom * que]

de quel côté que vous tourniez

Connecteur optatif

Le connecteur optatif s'emploie dans tous les autres parcours interrogatifs, dans tous les parcours démonstratifs et dans tous les parcours divers.

RETOUR EN HAUT DE PAGE