PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La subordonnée temporelle fléchie - comme (607)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Le syntagme proposition (445)
La subordination et les subordonnées (521)
Les subordonnées adverbiales (596)
Le système temporel (602)

PAGES SŒURS
La subordonnée temporelle fléchie - comme (607)

SOMMAIRE
Renvoi
Fonction
Juste, justement
Temps
L'ordre de la principale et de la subordonnée
Exemples
Imparfait
Plus-que-parfait
Passé simple
Présent historique
Futur

Renvoi

Pour une vue d'ensemble du mot multifonctionnel comme, voir la page connexe Comme - mot multifonctionnel.

Fonction

La conjonction temporelle comme exprime une stricte simultanéité. Elle est à peu près synonyme de la conjonction au moment où, Elle appartient au style soutenu.

Juste, justement

Comme est parfois renforcé par l'adverbe juste ou justement.

Temps

Comme n'exige aucun temps spécifique. Comme se construit surtout avec l'imparfait, mais il peut être suivi de n'importe quel temps qui convient au contexte.

L'ordre de la principale et de la subordonnée

En principe, l'ordre de la principale et de la subordonnée temporelle introduite par comme est libre, mais la postposition de la subordonnée est majoritaire. La subordonnée introduite par comme et antéposée tend à être interprétée comme causale. La subordonnée introduite par comme et postposée ne peut être interprétée que comme temporelle.

La proposition comme je vis venir mon père, je partais laisse planer l'incertitude sur la relation causale entre l'arrivée du père et le départ du locuteur.

Exemples

§ Imparfait

elle arrivait comme je partais
elle entra juste comme le rideau se levait
elle sanglotait au coin comme le soir tombait
il est mort comme j'étais encore tout petit (Duhamel)
il entendit un cri à glacer le sang comme il traversait la rue
il fut surpris par l'orage comme il se promenait
le téléphone s'est mis à sonner juste comme j'entrais dans mon appartement

§ Plus-que-parfait

un soir, comme j'avais dîné chez lui en tête à tête, je lui demandai par hasard (Maupassant)
nous avions fini de dîner comme une heure et quart sonnait à Saint-André (Stendhal)

§ Passé simple

comme nous allions partir, profitant d'une sorte de va-et-vient qui s'était produit, une voiture arriva (Nemirovsky)
il me salua comme je passai près de lui (Carco)
je partais justement comme je vis venir mon père
nous entendîmes un coup de feu comme une heure sonna

§ Présent historique

comme je passe devant la loge du concierge, celui-ci m'arrête et me remet une lettre (Gide)
et vers midi, comme j'arrive à Yeddo, de premières gouttes de pluie commencent à tomber (Loti)

§ Futur

je vais le faire introduire...tu t'en iras comme il entrera... (Bourget)

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)