Subordonnée complément prépositionnel infinitive - phénomènes divers
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Subordonnée complément prépositionnel infinitive - phénomènes divers (542)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Subordonnée complément prépositionnel infinitive - phénomènes divers (542)

SOMMAIRE

L'impersonnalité du sujet de la subordonnée

L'impersonnalité du sujet de la subordonnée a deux types :

L'impersonnalité du sujet de la subordonnée n'est pas un trait inné du verbe de la principale

Le sujet de la subordonnée pourrait être corrélé avec l'objet direct ou avec l'objet indirect du verbe de la principale

cela oblige à
cela incite à
cela permet de
cela empêche de
il a ordonné de
il a conseillé de

L'impersonnalité du sujet de la subordonnée est un trait inné du verbe de la principale

Le sujet de la subordonnée ne peut être corrélé ni avec l'objet direct ni avec l'objet indirect du verbe de la principale. L'impersonnalité du sujet de la subordonnée est absolue et sans remède.

cela prête à rire

La construction il y a...à s'inscrit dans ce cadre.

il y a quelque maladresse à écrire que
il n'y a aucun intérêt à se disputer avec lui

Inversion existentielle scindée

L'inversion existentielle peut être appliquée à certaines propositions contenant une subordonnée complément prépositionnel infinitive. Par exemple, en appliquant l'inversion existentielle à la proposition une catastrophe menace de se produire, on obtient il menace de se produire une catastrophe.

Cette transformation a la particularité d'enjamber la frontière de la superordonnée et de la subordonnée. Le sujet réel de la superordonnée originelle (une catastrophe), représenté par le sujet postiche il dans la superordonnée, se déplace vers la position de sujet existentiel postposé dans la subordonnée. Donc le sujet réel traverse la frontière superordonnée-subordonnée. Après la transformation, le sujet sous-entendu de la subordonnée est corrélé avec le sujet postiche de la superordonnée.

il menace de se produire une catastrophe
il risque d'arriver une centaine de clients à midi
il a failli se produire une catastrophe

Le verbe y avoir est « né » existentiel : il y a un problème n'est pas dérivable d'une forme non existentielle telle que un problème y a. Pour cette même raison, il menace d'y avoir une augmentation à la rentrée n'a pas une augmentation menace d'y avoir à la rentrée comme antécédent. Autrement dit, la structure existentielle des exemples qui suivent vient de nulle part.

il menace d'y avoir une augmentation à la rentrée
il promet d'y avoir une grève
il risque d'y avoir beaucoup de protestataires

Passivation scindée

Passivation scindée - introduction

Exemple liminaire

les soldats ne tarderont pas à exécuter les ordres
les ordres ne tarderont pas à être éxécutés par les soldats

Par passivation scindée nous entendons une passivation qui transforme l'objet direct de la subordonnée de la forme active en sujet de la superordonnée de la forme passive. La transformation enjambe la frontière de la superordonnée et de la subordonnée.

On pourrait aussi dire que ce n'est ni le verbe de la superordonnée ni le verbe de la subordonnée qui subit la passivation, mais le verbe virtuel insécable composé du verbe de la superordonnée et du verbe de la subordonnée. Dans l'exemple liminaire, c'est le verbe virtuel insécable tarder-à-exécuter qui est passivé.


La passivation scindée a deux types :

La passivation scindée produit un contresens

tous les étudiants sont obligés de lire ce livre
*ce livre est obligé d'être lu par tous les étudiants

un enfant est capable de lire ce livre
*ce livre est capable d'être lu par un enfant

Marie espère insulter Pierre
*Pierre espère être insulté par Marie

le photographe a failli assassiner la reine
*la reine a failli être assassinée par le photographe

Pierre a essayé d'assassiner la reine
*la reine a essayé d'être assassinée par Pierre

Paul est certain d'aimer Julie
*Julie est certaine d'être aimée par Paul

Pierre mérite d'obtenir le prix
*le prix mérite d'être obtenu par Pierre

La passivation scindée ne produit pas de contresens

Avec l'adjectif censé, avec pouvoir et devoir, avec certains verbes aspectuels, avec les verbes d'apparence et avec quelques autres verbes, la passivation scindée laisse le sens inchangé (à la structure informationnelle près). Pour l'examen des verbes aspectuels, voir la page connexe Quelques catégories verbales importantes. Pour l'examen des verbes d'apparence, voir la page connexe Compléments du verbe - le complément prédicatif.

tous les étudiants sont censés lire ce livre
ce livre est censé être lu par tous les étudiants

Pierre peut lire ce livre
ce livre peut être lu par Pierre

Pierre doit lire ce livre
ce livre doit être lu par Pierre

Pierre semble aimer la remplaçante
la remplaçante semble être aimée par Pierre

les soldats sont en train d'exécuter les ordres
les ordres sont en train d'être exécutés par les soldats

les soldats ont cessé d'exécuter les ordres
les ordres ont cessé d'être exécutés par les soldats

les soldats ne tarderont pas à exécuter les ordres
les ordres ne tarderont pas à être exécutés par les soldats

la nouvelle loi tend à alléger l'impôt
l'impôt tend à être allégé par la nouvelle loi

la nouvelle loi risque d'aggraver l'impôt
l'impôt risque d'être aggravé par la nouvelle loi

Pour la comparaison des subordonnées à sujet corrélé et les subordonnées à montée sujet-sujet, voir la page connexe La subordonnée sujet infinitive - la montée sujet-sujet - rubrique Montée sujet-sujet et corrélation de sujets - comparaison.

Le choix entre infinitif et subjonctif

Si la solution fléchie et la solution infinitive sont l'une et l'autre possibles sans changement sémantique, la solution infinitive est préférable.

La construction infinitive ne peut être remplacée par la construction subjonctive que s'il s'agit d'exprimer une nécessité impérieuse ou une injonction formelle.

La conversion

l'homme doit manger pour survivre
l'homme doit manger pour qu'il survive

est normale.

Les conversions

je fais cela pour vous être agréable
*je fais cela pour que je vous sois agréable

et

je souhaite réussir
*je souhaite que je réussisse

sont étranges : les constructions fléchies font penser à un dédoublement de personnalité.

La subordonnée infinitive comme pôle de comparaison

il n'avait d'autre défaut que d'être honnêtre

Cette proposition à deux analyses :

Si on penche pour la paraphrase il n'avait d'autre défaut que l'honnêteté, de est un introducteur d'infinitif.

Si on penche pour la paraphrase il n'avait d'autre défaut que celui d'être honnête, de fait partie du syntagme apposition prédicative.

RETOUR EN HAUT DE PAGE