PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La subordonnée sujet fléchie (537)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Le syntagme proposition (445)
La subordination et les subordonnées (521)
Les subordonnées complémentales (531)
Les subordonnées complémentales énonciatives (533)
La subordonnée sujet (534)

PAGES SŒURS
La subordonnée sujet fléchie (537)

SOMMAIRE
Renvois
La place du sujet
Conjonctions autres que que
Quand
Si
Lorsque
Catégories sémantiques
Quelques catégories de compléments prédicatifs
Verbes d'apparence et de probabilité
Verbes de pensée
Verbes injonctifs
Verbes d'inférence
Verbes psychologiques
Verbes passifs et pronomino-passifs
Prépositions et conjonctions d'origine participiale

Renvois

§ Vue d'ensemble des dimensions de la subordonnée sujet

Voir la page connexe La subordonnée sujet - les dimensions.

§ L'emploi du subjonctif et des temps

Voir les pages connexes Les subordonnées complémentales - l'emploi du subjonctif, Les emplois des formes du verbe - aspects généraux.

§ Subordonnées à ne pas confondre avec la subordonnée sujet fléchie :

Subordonnée sujet existentiel

Voir la page connexe La subordonnée sujet existentiel.

il y a que
il arrive que
il faut que

Subordonnée sujet d'apposition prédicative

Voir la page connexe La subordonnée sujet d'apposition prédicative.

le fait que
l'idée que
le problème que

Adverbe phrastique avec que

Voir la page connexe L'adverbe phrastique.

évidemment que
heureusement que
peut-être que
sûrement que

Ces tours sont des adverbes. L'ajout de que n'est qu'un caprice de la grammaire. La proposition qui suit que est toujours à l'indicatif. Si heureusement était une principale averbale signifiant il est heureux que, sa subordonnée devrait être au subjonctif.

La place du sujet

§ Sujet non détaché en tête

Cette construction appartient au registre soutenu.

qu'il le fasse m'étonnerait
que Pierre ne soit pas rentré est regrettable
que des choses importantes soient passées sous silence n'est pas convenable
que je sois malade ne l'a jamais effleuré

§ Sujet détaché à gauche, suivi d'une trace

Voir l'étude du sujet postiche à la page connexe La subordonnée sujet - les sujets postiches.

C'est la construction que nous appelons inversion propositionnelle dans l'étude des inversions du sujet.

Trace = ce / ça - registre normal

que Pierre ne soit pas rentré, c'est regrettable
que des choses importantes soient passées sous silence, ce n'est pas convenable

Trace = il - agrammatical

*que Pierre ne soit pas rentré, il est regrettable
*que des choses importantes soient passées sous silence, il n'est pas convenable

§ Sujet détaché à droite, précédé d'une trace

Trace = il - registre normal ou soutenu

il est regrettable que Pierre ne soit pas rentré
il n'est pas convenable que des choses importantes soient passées sous silence

Trace = ce / ça - registre normal ou familier

c'est regrettable que Pierre ne soit pas rentré
ce n'est pas convenable que des choses importantes soient passées sous silence

§ Inversions

Inversion interrogative

L'inversion interrogative se substitue à l'inversion propositionnelle et élimine le sujet postiche.

d'où vient que tu sois si furieux ?

Inversion d'identification prédicative

L'inversion d'identification prédicative se substitue à l'inversion propositionnelle et élimine le sujet postiche. Le complément prédicatif est thème, la subordonnée sujet est rhème.

l'ennuyeux est que
l'essentiel est que
la règle est que
la vérité est que
le fait est que
le plus singulier était que
le résultat est que
le seul moyen est que
sa peur était que
son opinion est que
son pire défaut est que
un autre changement radical fut que
une chose qui m'étonne est que

À chacun de ces exemples équivaut une version détachée : l'ennuyeux est que l'ennuyeux, c'est que. L'élément détaché est le complément prédicatif, la trace est c'. La version détachée est tout aussi inversée que la version sans détachement.

Le verbe copulatif devenir est possible, mais moins courant, dans cette construction : mais le comble devint qu'elle donnait à des indignes (Zola).

Conjonctions autres que que

§ Quand

Pour l'examen de quand dans les subordonnées complémentales, se reporter à la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - quand - rubrique Quand complémental.

Quand ne peut être remplacé par que dans aucun des exemples.

Dans ce premier groupe d'exemples, ça ou cela représente la subordonnée sujet introduite par quand.

ça fait du bien quand ça s'arrête
quand je bois, cela me rend fou (Zola)
quand je bouge le bras, ça me fait mal
c'est fort rare quand il se grise (Loti)
c'est amusant quand il vient

Dans ce deuxième groupe d'exemples, ce représente le complément prédicatif du verbe être.

l'inflation, c'est quand l'argent perd de sa valeur
le terrible, c'est quand

§ Si

Pour l'examen de si dans les subordonnées complémentales, se reporter à la page connexe Les emplois de si - les sens non hypothétiques.

Dans ce premier groupe d'exemples, que et si sont l'un et l'autre possibles, mais ils expriment deux modalités différentes et, en conséquence, ils exigent deux modes ou temps différents dans la subordonnée. Si a un sens conditionnel normal.

ça me déplairait si
ça ne m'étonnerait pas si
ça vous ennuie si
ce serait amusant si
ce serait malheureux si
ce serait une ironie si
ce serait chouette si
ce serait trop bon, si l'on pouvait vivre toujours ensemble (Zola)
ce serait trop laid, si le long de ce nez une larme coulait (Rostand)

Dans ce deuxième groupe d'exemples, le sens de si n'est pas conditionnel. Que serait moins élégant, mais son sens serait le même que celui de si.

ce fut miracle s'il ne se rompit pas le cou
ce n'est pas ma faute si l'éclipse était ennuagée

§ Lorsque

cela lui parut naturel, lorsque Félicien arriva (Zola)

Catégories sémantiques

§ Introduction

Les listes données ci-dessous se limitent à quelques exemples représentatifs.

Les catégories sémantiques se chevauchent. Par exemple, miracle peut être considéré comme un mot d'incertitude, comme un mot de jugement ou comme un mot de fréquence.

§ Quelques catégories de compléments prédicatifs

Adjectifs exprimant le degré de vérité

certain
de notoriété publique
douteux
évident
envisageable
exact
exclu
impossible
incroyable
incontestable
indubitable
irréfutable
manifeste
naturel
possible
probable
sûr
vrai
vraisemblable

Adjectifs psychologiques

affreux
ahurissant
amusant
étonnant
fâcheux
terrible
triste

Adjectifs de jugement

agréable
bizarre
bon
chouette
désagréable
drôle
indifférent
intéressant
joli
magnifique
utile

Adjectifs d'injonction, de permission et d'interdiction

désirable
impératif
important
inadmissible
nécessaire
permis
urgent

Adjectifs de fréquence

commun
courant
fréquent
rare
usuel

Noms exprimant le degré de vérité

certitude
évidence
vérité
miracle

Noms psychologiques

crainte
espoir
joie

Noms de jugement

dommage
le clou
le plus joli
ce n'est que justice que

Noms d'injonction, de permission et d'interdiction

nécessité
ordre
souhait

Locutions averbales d'inférence

de là que
d'où que
à preuve que

C'est que, ce n'est pas que

c'est qu'il a besoin d'argent
c'est qu'il n'entend rien
c'est que je le connais bien
ce n'est pas qu'il soit méchant
ce n'est pas qu'elle soit bête, mais elle est paresseuse

Le complément prédicatif ce peut avoir la valeur de problème, cause, raison, solution, sujet de discussion, etc.

Les formes négatives de c'est que sont ce n'est pas que, non que, non pas que, pas que.

§ Verbes d'apparence et de probabilité

aller de soi
paraître
se trouver
sembler

§ Verbes de pensée

il ne lui échappe pas

§ Verbes injonctifs

il convient que
il suffit que

§ Verbes d'inférence

d'où vient que
de là vient que
découler
déduire
démontrer
entraîner
il s'ensuit que
il suit que
par cela s'explique que

§ Verbes psychologiques

angoisser
attrister
choquer
consoler
ennuyer
étonner
plaire
rassurer
remplir d'amertume
remplir de joie
surprendre
tarauder

§ Verbes passifs et pronomino-passifs

Verbes passifs et pronomino-passifs correspondant aux verbes régissant des subordonnées objets directs fléchies

être admis
être affirmé
être déclaré
être rapporté
être reconnu
il est rappelé aux étudiants que
il a été decidé que
il lui fut répondu que
s'expliquer aisément
se chuchoter
se dire
se pouvoir (pouvoir était transitif autrefois)
se voir

§ Prépositions et conjonctions d'origine participiale

attendu
étant donné
étant entendu
excepté
mis à part
supposé
vu

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)