PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La subordination - modèles, dimensions, types (523)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Le syntagme proposition (445)
La subordination et les subordonnées (521)
La subordination - aspects généraux (522)

PAGES SŒURS
La subordination - modèles, dimensions, types (523)

SOMMAIRE
Le principe fondamental - tout verbe est une proposition
La subordonnée comme proposition
Le modèle paratactique
Le modèle paratactique - définition
Exemples de paraphrase paratactique unidirectionnelle
Exemples de paraphrase paratactique bidirectionnelle
Les axes de classification
Les huit types majeurs
Renvois

Le principe fondamental - tout verbe est une proposition

Dans ce travail, tout verbe, quel que soit son mode, est considéré comme le noyau d'une proposition. La seule exception est le participe passé des verbes composés. On verra que les formes non fléchies (l'infinitif et les participes) ont un sujet sous-entendu, anonyme ou corrélé avec un élément de la principale.

La subordonnée comme proposition

Les différences entre la principale et la subordonnée relèvent des domaines suivants :

§ Certains emplois des formes du verbe (modes, temps) sont subordinatifs, c'est-à-dire adaptées spécifiquement à certaines subordonnées.

§ Il y a des règles d'inversion subordinatives, c'est-à-dire des règles « conçues » spécifiquement pour certaines subordonnées ou pour les subordonnées en général.

§ L'opposition thème/rhème est affaiblie dans la subordonnée. Voir la page connexe L'inversion subordinative générique.

Le modèle paratactique

§ Le modèle paratactique - définition

« Parataxe » veut dire juxtaposition ou coordination. « Hypotaxe » veut dire subordination.

Le modèle paratactique de la subordination est une méthode de paraphrase qui a pour tout bagage syntaxique la juxtaposition et l'équivalent des pronoms démonstratifs. Le modèle paratactique réduit tout mécanisme de subordination à des pronoms démonstratifs.

Historiquement, la parataxe précède l'hypotaxe. Dans les langues de l'antiquité, le rapport statistique coordination-subordination est plus élevé que dans les langues modernes.

L'intérêt de la paraphrase paratactique réside dans le service qu'elle rend dans la classification des subordonnées. L'idée principale que permet de dégager l'analyse paratactique est que les subordonnées se divisent en deux types majeurs :

$ subordonnées à jonction unidirectionnelle et

$ subordonnées à jonction bidirectionnelle.

La jonction bidirectionnelle s'applique à la subordonnée relative ; la jonction unidirectionnelle s'applique à toutes autres subordonnées.

§ Exemples de paraphrase paratactique unidirectionnelle

Subordonnée complémentale objet direct - 1

$ Forme hypotactique

Pierre a déclaré qu'il aime Marie

$ Forme paratactique

Pierre a déclaré ceci : il aime Marie

Subordonnée complémentale objet direct - 2

$ Forme hypotactique

Pierre craint que Paul ne se mette en retard

$ Forme paratactique

Pierre a cette crainte : Paul se mettra en retard

Subordonnée causale

$ Forme hypotactique

je te laisse parce que tu as l'air de t'endormir

$ Forme paratactique

je te laisse pour cette raison : tu as l'air de t'endormir

Subordonnée temporelle de simultanéité

$ Forme hypotactique

Pierre regarde la télé et boit de la bière pendant que Marie prépare le dîner

$ Forme paratactique

Pierre regarde la télé et boit de la bière pendant cet intervalle : Marie prépare le dîner

Subordonnée finale

$ Forme hypotactique

Pierre achète une voiture pour profiter pleinement de sa retraite

$ Forme paratactique

Pierre achète une voiture dans ce but : il profitera pleinement de sa retraite

Subordonnée concessive partielle

$ Forme hypotactique

Pierre va voir tous les films japonais quel que soit leur niveau artistique

$ Forme paratactique

Pierre va voir tous les films japonais sans égard pour cette question : quel est leur niveau artistique ?

§ Exemples de paraphrase paratactique bidirectionnelle

Subordonnée relative

$ Forme hypotactique

Pierre a rencontré une fille qui prépare une thèse sur Céline

$ Forme paratactique

(Pierre a rencontré FILLE_1) *
(FILLE_2 prépare une thèse sur Céline) *
(FILLE_2 caractérise FILLE_1)

La principale et la subordonnée sont entrelacées. Elle partagent un élément, le « pivot », qui a deux représentations, à savoir le mot extrait (fille) dans la principale et le pronom relatif (qui) dans la subordonnée. Il est impossible de construire la forme paratactique de la relativation sans établir un lien bidirectionnel entre la principale et la subordonnée.

Les axes de classification

Ces axes ne sont pas indépendants. Certains axes ne croisent pas tous les autres axes. Par exemple, la subordonnée relative n'a pas de circonstances,

§ Le modèle paratactique - unidirectionnel ou bidirectionnel

modèle paratactique bidirectionnel (subordonnées relatives)

modèle paratactique unidirectionnel (toutes autres subordonnées)

§ Le type de qualification

subordonnées complémentales (régies)

subordonnées adverbiales (non régies)

§ Le noyau qualifié par la subordonnée

verbe

adjectif

adverbe

nom

§ La position occupée par la subordonnée dans la principale

sujet

objet direct

sujet existentiel

complément prépositionnel

apposition prédicative

§ Le mode de la subordonnée

modes fléchis (indicatif, subjonctif, impératif)

infinitif

participe présent

participe passé

averbal

§ Les familles fonctionnelles

C'est l'axe des circonstances.

§ Les types de jonction

Voir la page suivante.

Les huit types majeurs

Nous venons de présenter l'espace théorique de la subordination. C'est un espace très complexe, mais clairsemé. En pratique, il se réduit (se linéarise) à huit types majeurs de subordination. Ce ne sont pas les axes mais les types que nous allons étudier.

§ les subordonnées complémentales (régies)

§ les subordonnées adverbiales (non régies)

§ les subordonnées relatives

§ les subordonnées participiales

§ les subordonnées réduites

§ les subordonnées infinitives à couplage lâche

§ les subordonnées comparatives

§ les subordonnées adjectivales

Cette liste n'est pas élégante, tant s'en faut. Elle ne s'inspire pas d'une soi-disant « conception intelligente ». On pourrait réaménager les types de subordonnées interminablement, sans qu'on arrive jamais à une grille vraiment frappante de simplicité. La grande unification des subordonnées tarde à être découverte.

Les deux derniers types majeurs, c'est-à-dire les subordonnées comparatives et les subordonnées adjectivales, ne sont que des corbeilles à renvois. Nous disons que ce sont des groupes virtuels de subordonnées.

Renvois

§ Les emplois subordinatifs des modes : voir la page connexe La subordination - l'emploi des modes - modes autres que l'infinitif.
§ La classification des jonctions : voir la page connexe La subordination - mécanismes, jonctions, conjonctions.
§ La coordination des subordonnées : voir la page connexe La subordination - la coordination des subordonnées.
§ Conjonctions - phénomènes divers : voir la page connexe La subordination - conjonctions - phénomènes divers.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)