HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les électrons libres - apostrophe, incise libre, mot-phrase (517)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les électrons libres - apostrophe, incise libre, mot-phrase (517)

SOMMAIRE
Les électrons libres - introduction
Les électrons libres - l'apostrophe
Le nom en apostrophe - statut grammatical, corrélation
Les propositions auxquelles s'attache le nom en apostrophe
Apostrophe attachée à la proposition énonciative
Apostrophe attachée à la proposition injonctive
Apostrophe attachée à la proposition interrogative
Apostrophe attachée à une proposition averbale
Le groupe nominal en apostrophe
L'article défini devant le nom en apostrophe
Le pronom possessif bref devant le nom en apostrophe
Antéposition de l'épithète dans l'apostrophe
Le mot en apostrophe comme cible d'une relative
Le mot en apostrophe avec une apposition
Catégories grammaticales en position de noyau
Les électrons libres - l'incise libre
Les électrons libres - les mots-phrases

Les électrons libres - introduction

Dans les trois rubriques majeures qui suivent sur cette page, nous examinons trois éléments, à première vue disparates, du discours, notamment l'apostrophe, l'incise libre et les mots autonomes. Ces trois éléments du discours ont ceci en commun qu'ils s'introduisent matériellement dans le flux de la proposition, en tête, en queue ou à n'importe quelle frontière syntagmatique, sans s'inscrire dans sa structure syntagmatique. Ce sont des îlots autonomes dans la proposition.

Les électrons libres - l'apostrophe

Le nom en apostrophe - statut grammatical, corrélation

Le nom en apostrophe (par exemple, le mot maman dans la proposition ne t'inquiète pas, maman) est une annexe facultative irréductible et inanalysable de la proposition. Nous disons « annexe ». plutôt que « partie ». Le nom en apostrophe n'est ni un quelconque élément majeur ou mineur de la proposition, ni un élément obligatoirement corrélé (coréférentiel) avec un élément majeur ou mineur de la proposition. Le nom en apostrophe est un îlot autonome au sein de la proposition ou une partie du discours sans être une partie de la proposition,

Toutefois, si la corrélation entre le nom en apostrophe et un élément majeur de la proposition n'est pas obligatoire, elle est possible et même fréquente.

Corrélation avec le sujet

Pierre. tu devrais changer de caleçon

Corrélation avec l'objet direct

Pierre, je te somme de changer de caleçon

Corrélation avec l'objet indirect

Pierre, je te conseille de changer de caleçon

Aucune corrélation grammaticale tangible

Pierre, il est temps de changer de caleçon

Nous n'insisterons pas sur les innombrables fonctions pragmmatiques, communicatives, métadiscursives et affectives de l'apostrophe.

Les propositions auxquelles s'attache le nom en apostrophe

Le nom en apostrophe s'attache à tous les types majeurs de proposition.

Apostrophe attachée à la proposition énonciative

chère maman, notre vieille chatte est morte
mes amis, il est l'heure
t'es fou, mon vieux
tu as fait du beau travail, idiot

Apostrophe attachée à la proposition injonctive

ayez pitié de nous, Seigneur !
Muse, guidez ma plume !
Pierre, viens ici !
tais-toi, idiot !
toi, va-t'en !
travaille, fainéant !
imbécile, regarde où tu marches !

bande d'incapables
crétin
espèce d'andouille
espèce de grand dadais
grands dieux
idiot
imbécile
malheureux
méchant
mon vieux
ô ciel
ô grands de la terre
pauvre type
suppôt de Satan
vilain

Apostrophe attachée à la proposition interrogative

tu viens, Pierre ?
est-il nécessaire, mon cher Pierre, que je te rappelle ta promesse ?
est-ce vrai, malheureuse ?

Apostrophe attachée à une proposition averbale

au revoir, les enfants
aux armes, citoyens
bonjour, M. le maire
bonjour, l'abbé
debout, les damnés de la terre
debout, les forçats de la faim
hé, l'homme !
hé, vous, le grand blond avec des chaussures rouges
hein, l'abbé

Le groupe nominal en apostrophe

L'article défini devant le nom en apostrophe

Normalement, l'article est absent devant le nom en apostrophe.

allons, enfants
bonsoir, fils
garçon, un demi
tu trembles, carcasse

L'article précédant le nom en apostrophe fait partie de la langue familière.

au revoir, les enfants
bonjour, l'abbé
debout, les damnés de la terre
debout, les forçats de la faim
hé, l'homme
hé, vous, le grand blond avec une chaussure rouge
hein, l'abbé

L'article indéfini ne s'emploie jamais avec le nom en apostrophe.

Le pronom possessif bref devant le nom en apostrophe

Ton neutre

écoutez, mes amis
ne t'inquiète pas, ma petite

Condescendance

Mis en apostrophe et combiné avec le pronom possessif, pauvre antéposé exprime la condescendance.

mon pauvre monsieur
ma pauvre dame
ma pauvre fille

Les termes allocutifs

Voir la page connexe Syntaxe et sémantique du pronom possessif bref pour l'examen des noms de parenté, des grades militaires. des titres et d'autres termes allocutifs.

Antéposition de l'épithète dans l'apostrophe

Dans une apostrophe, l'épithète sert normalement à produire un effet affectif, plutôt qu'à fournir une information supplémentaire. Donc l'épithète est normalement antéposée. Dans une proposition énonciative, telle que c'est un vieillard stupide, l'épithète suit normalement le nom, mais l'ordre inverse est plus naturel lorsqu'on met ces deux mots en apostrophe : stupide vieillard !.

Le mot en apostrophe comme cible d'une relative

Un nom en apostrophe peut être l'antécédent d'une relative : notre Père qui êtes aux cieux.

Voir la page connexe La relativation à pivot prédicatif pour l'examen de la relativation à pivot prédicatif, qui s'emploie souvent dans les injures : pauvre idiot que vous êtes. Cette construction présente la particularité qu'elle permet de s'auto-apostropher : pauvre idiot que je suis.

Le mot en apostrophe avec une apposition

hé, vous, le grand blond avec une chaussure rouge

Catégories grammaticales en position de noyau

En principe, toute les catégories grammaticales susceptibles de figurer dans le groupe nominal sont admises dans l'apostrophe : nom propre, nom, adjectif employé nominalement, pronom personnel disjoint (toi, vous), titres etc. Les groupes humains (familles, je vous hais - Gide) et même les objets inanimés (ordinateurs, je vous exècre).

Les électrons libres - l'incise libre

Voir la page connexe Les subordonnées régies - les incises - rubrique L'incise de commentaire total.

Les électrons libres - les mots-phrases

Voir la page connexe Propositions averbales et mots autonomes.

RETOUR EN HAUT DE PAGE