HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le pronom interrogatif - comment, , quand, pourquoi (501)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le pronom interrogatif - comment, , quand, pourquoi (501)

SOMMAIRE
Les pronoms interrogatifs adverbiaux - introduction
Le pronom interrogatif comment
Le pronom interrogatif
Le pronom interrogatif quand
Le pronom interrogatif pourquoi
Pronoms interrogatifs adverbiaux composés

Les pronoms interrogatifs adverbiaux - introduction

Pour l'examen de combien, voir la page sœur qui lui est consacrée.

Voir aussi les pronoms interrogatifs mineurs à la page sœur qui leur est consacrée.

Pour toutes questions ayant trait aux méthodes d'interrogation et à l'inversion, se reporter à la page connexe L'interrogation - les méthodes d'interrogation.

Le pronom interrogatif comment

Comment - adverbe de manière

comment étais-tu vêtu ?
comment es-tu arrivé à le convaincre ?
comment es-tu entré ?
comment fait-on ?
comment ne t'ai-je pas entendu plus tôt ?
comment oses-tu parler sur ce ton ?
comment travaille-t-il ?

Comment - complément prédicatif descriptif

comment est ta fiancée ?
comment trouves-tu ma fiancée ?
comment était sa robe ?
comment sont les gens d'ici ?

Comment - locutions et formules

Comment est un complément prédicatif dans comment t'appelles-tu ?.

Emplois de l'adverbe de manière

comment vas-tu ?
comment allez-vous ?
comment va ?

Emploi averbal de l'adverbe de manière

comment cela ? / comment ça ?

Comment ? est un mot autonome qu'on emploie soit pour indiquer qu'on n'a pas bien compris ce que l'interlocuteur vient de dire, soit pour exprimer la surprise ou l'indignation.

Dans et comment (= et combien), comment est un adverbe de degré.

Comment donc et comment diable sont des formes renforcées de comment. Voir les syntagmes interrogatifs renforcés à la page connexe Le pronom interrogatif - les syntagmes de renforcement.

Remarque sur l'adverbe de degré

La langue courante n'est dotée d'aucun mécanisme simple et universel pour se renseigner sur le degré d'un adjectif ou d'un adverbe :

?comment les tomates sont-elles grosses ?
*les tomates sont grosses comment ?
*comment grosses sont les tomates ?
*combien grosses sont les tomates ?

La première solution est acceptable dans la langue parlée : comment le dragon est-il grand ? (France)

Comment que est une variante populaire de comment

comment qu'il s'appelle ?
comment que ça se fait ?
comment qu'ils nous ont eus ! (Sartre - exclamatif)

Le pronom interrogatif

Position et direction

concerne soit la position soit la direction. La signification positionnelle (où est-il ?) ou directionnelle (où va-t-il ?) se concrétise à travers le verbe. La positionnalité et la directionnalité sont des attributs verbaux. Ces attributs verbaux se transmettent à pour le rendre positionnel ou directionnel. Voir l'examen des verbes positionnels et directionnels à la page connexe La préposition - l'expression du mouvement.

Emploi directionnel de

où emportes-tu ces livres
où m'enfuirai-je
où m'entraînes-tu
où me conduis-tu
où pars-tu
où vas-tu

comme argument de préposition

d'où
jusqu'où
par où
pour où
vers où

*à où
*dans où
*sur où

La préposition virtuelle contenue dans

Avec certains verbes, peut en principe être remplacé par un syntagme prépositionnel :

où as-tu déposé le livre ?
sur quoi as-tu déposé le livre ?

où as-tu accroché le tableau ?
à quoi as-tu accroché le tableau ?

où as-tu caché l'argent ?
dans quoi as-tu caché l'argent ?

Certains verbes n'admettent que le syntagme prépositionnel :

à quoi aboutit cette philosophie ?
*où aboutit cette philosophie ?

sur quoi roule la conversation ?
*où roule la conversation ?

Certains verbes n'admettent que :

où est Pierre ?
où va Pierre ?

Significations abstraites

Avec certains verbes, assume une signification abstraite.

où en étais-je ?
où voulez-vous en venir ?

comme « possesseur »

Normalement, le verbe en être régit la préposition à : j'en suis à la page 250, j'en suis à ma cinquième femme. Cependant, si en être est qualifié par , le domaine spécifique auquel se rapporte est marqué par de :

où en est-il de ses études ?
où en étais-je de mes lectures ?

La même règle s'applique d'ailleurs à .

D'où vient

Voir d'où vient à la page connexe Le pronom interrogatif - pronoms interrogatifs mineurs.

Le pronom interrogatif quand

Quand comme argument de préposition

Les seules prépositions qui peuvent avoir quand pour argument sont à, de, depuis, jusqu'à, pour.

à quand le voyage ?
à quand votre prochain rendez-vous ?
c'est pour quand le bébé?
ça date de quand ?
de quand est ce journal ?
depuis quand attendez-vous ?
jusqu'à quand restez-vous ?
pour quand me promettez-vous une réponse ?

Le pronom interrogatif pourquoi

Le pronom interrogatif pourquoi a plusieurs particularités. Voir la page connexe Les méthodes d'interrogation - interrogation in situ.

Voir aussi la page connexe Interrogation à inversion - sujet non conjoint - rubrique Cible adverbiale - affinements.

Pronoms interrogatifs adverbiaux composés

Comment, combien, , quand et pourquoi sont les seuls pronoms interrogatifs adverbiaux irréductibles ou regrammaticalisés. Ils représentent la manière, le degré, le lieu, le temps et la cause. Pour les autres circonstances, on se débrouille au moyen de locutions prépositionnelles. Par exemple, pour se renseigner sur le but, on a le choix de à quel effet, à quelle intention, dans quel but, dans quel dessein, en vue de quoi.

RETOUR EN HAUT DE PAGE