HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le pronom interrogatif - quel (498)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le pronom interrogatif - quel (498)

SOMMAIRE
Caractéristiques générales
Contextes syntaxiques et sémantiques
Identification par rapport à un ensemble fini
Identification par rapport à un ensemble infini
Description, expression des qualités
Expression du degré
Emplois dans le syntagme de sous-ensemble
Remarques
Ambigüité
Limitations syntaxiques
Ressemblance et « qualitude »

Caractéristiques générales

Quel est un pronom interrogatif adjectival.

Quel a des formes qui varient selon le nombre et le genre : quel, quelle, quels, quelles.

Pour l'emploi de quel dans l'exclamation, voir la page connexe La proposition exclamative - rubrique Quel - pronom exclamatif.

Pour l'emploi de quel dans la subordination interrogative, voir la page connexe La subordonnée interrogative partielle fléchie.

Pour l'emploi de quel comme pronom relatif, voir la page connexe Les pronoms relatifs - quel.

Contextes syntaxiques et sémantiques

Identification par rapport à un ensemble fini

Quel permet de se renseigner sur l'identité d'une personne ou d'une chose par rapport à un ensemble fini, facilement énumérable.

Épithète du sujet ou de l'objet direct

quel élève a brisé la fenêtre ?
quel jour est-elle arrivée ?
quel journal lisent les intellectuels gay de droite ?
quel vin conseilles-tu avec le lapin ?
quelle équipe a gagné le championnat ?
quelle fille était la plus belle des trois ?
quels compositeurs préfères-tu ?
quels contes de fées a-t-elle lus ?
quels livres de Flaubert as-tu lus ?
quels oiseaux vivent dans cette forêt ?

Épithète dans le complément prépositionnel du verbe

dans quel tiroir a-t-elle fourré le dossier ?
dans quels pays es-tu allé ?
de quel film va-t-il parler ?
de quel pays arrivent-ils ?
en quelle langue pensez-vous ?

Épithète dans le complément prépositionnel du nom

Comparer ?de quel pays préfères-tu la bière ? et *de quelle marque préfères-tu la bière ?. Le de de la première proposition est un de possessif ; le de de la seconde proposition est un de de qualité.

Sujet

Souvent qui ou lequel rend le même service.

quel est celui qui veut partir le premier ?
quel est cet homme ?
quel est l'aîné ?
quel est l'auteur de ce poème ?
quel est le mari de Juliette qui l'a empoisonnée ?
quel est le meilleur ami de Pierre ?
quel est le meilleur des deux ?
quel est le professeur de russe ?
quel est le vin que tu recommandes ?
quels sont les convives ?
quels sont les écrivains qui t'ont influencé ?

Lorsqu'on se renseigne sur l'identité d'une personne, qui et quel sont interchangeables : qui est cet homme ou quel est cet homme sont tous deux corrects. En revanche, seul quel convient pour une chose : quel est le vin le moins cher ?.

Remarque sur l'interrogation concernant la date ou le quantième du mois

À l'exception de le combien sommes-nous ?, tous les tours permettant de se renseigner sur la date sont basés sur quel. (Adapté de Hanse.)

à quel jour de la semaine sommes-nous ?
à quel jour du mois sommes-nous ?
à quel quantième du mois sommes-nous ?
quel est le quantième ?
quel jour du mois avons-nous ?
quel jour est-ce aujourd'hui ?
quel jour sommes-nous aujourd'hui ?
quel quantième avons-nous ?
quel quantième est-ce aujourd'hui ?
quel quantième tenons-nous ?
quelle date avons-nous ?
quelle est la date aujourd'hui ?

Identification par rapport à un ensemble infini

Quel permet de se renseigner sur l'identité d'une personne ou d'une chose par rapport à un ensemble infini ou pratiquement non énumérable.

Épithète

à quel prix vendez-vous cete maison ?
à quelle adresse faut-il envoyer cette lettre ?
à quelle réaction t'attendais-tu ?
dans quel état est cette maison ?
dans quelle position est-il ?
en quel honneur ?
quel âge avez-vous ?
quel plaisir j'aurais à lui tirer un peu la barbe (Duhamel)
quel travail fait cet homme ?
quelle folie lui a pris ?
quelle tuile va-t-il encore nous tomber sur la tête ?
tu as vu quelle tête il faisait ?

Sujet

quel est le nom de cette rue ?
quel est le prix de ce tableau ?
quel est le problème ? (= c'est quoi, le problème ? en français avancé)
quelle a été ta réaction ?
quelle a été ton enfance ?
quelle était la réponse ?
quelle en est la raison ?
quelle est cette histoire ?
quelle est cette langueur qui pénètre mon cœur ?? (Verlaine)
quelle est cette odeur ?
quelle est cette très jolie femme ?
quelle est la conclusion ?
quelle est la question ?
quelle est la signification de cette nouvelle ?
quelle est la température ?
quelle est son adresse ?
quelle fut sa dernière position ?
quelle ne fut ma surprise quand ?
quelles sont les raisons de sa démission ?
quels sont ces bruits sourds (Hugo)
quels sont ces gens qui se font tous tuer ?
quels sont ses goûts ?

Emploi elliptique

L'emploi elliptique est rare, limité à la langue familière :

je vais vous dire un secret - quel ?
c'est lourd de signification - quelle ?
je t'apporte une grande nouvelle - quelle ?
j'ai vu un très bon film - quel ?

Description, expression des qualités

Quel permet de se renseigner sur les caractéristiques d'une personne ou d'une chose. Dans ce cas, quel a la valeur de quel genre de.

Épithète

quel avenir t'imagines-tu ?
quel emploi fait-on de cette machine ?
quel homme est ce médecin ?
quel tempérament a-t-elle ?
quelle idée as-tu de l'être suprême ?
sur quel ton a-t-il répondu ?

Un tour de la langue familière :

c'est une quelle voiture encore que tu as achetée ?
un quel veux-tu ?

Complément prédicatif

quel est ce bruit ?
quel est ce tourment ?
quel est cet homme ?
quel est son physique ?
quels sommes-nous ?

Ce type de quel est le seul héritier sémantiquement légitime de « qualis » latin.

Dans la langue parlée, quel qualitatif cède le terrain à d'autres tours, tels que comment, quel genre de, qu'est-ce...comme....

Expression du degré

Dans les syntagmes [quel * nom * adjectif] et [quel * adjectif * nom], quel ne sert ni à identifer ni à décrire le nom, mais à se renseigner sur le degré de l'adjectif.

Quels charmants enfants ne signifie ni lesquels des enfants charmants, ni quel genre d'enfants charmants, mais des enfants à quel point charmants.

quels charmants enfants
quel sale temps
quels amis fidèles
tu ne peux t'imaginer quel salaud c'est (Achard)

Emplois dans le syntagme de sous-ensemble

Pour l'examen détaillé du syntagme de sous-ensemble, voir la page connexe Emplois généraux de de - le sous-ensemble.

Lequel est plus courant dans le syntagme de sous-ensemble que quel.

Quel n'est pas rare dans le syntagme de sous-ensemble scindé.

de tous ces enfants, quel est le plus intelligent ?
des deux solutions, quelle est la meilleure ?

Le syntagme de sous-ensemble non scindé avec quel appartient à la langue littéraire.

on ne savait jamais quel des deux serait vainqueur (Rolland)

Remarques

Ambigüité

L'interprétation de quel n'est pas toujours nette. La démarcation de l'identification et de la description n'est pas absolue. Quel est cet homme ? se paraphrase soit comme qui est-il ?, soit comme quel caractère a-t-il ?.

dans quel restaurant veux-tu aller ?
quel est cet homme ?
quelle faute est-ce ?
quelle voiture est cet amas de ferraille ?

La question dans quel pays voulons-nous vivre ? a deux paraphrases : quelle est notre idée du pays où nous voulons vivre ? et lequel des pays qui nous accueilleraient allons-nous choisir ?.

Limitations syntaxiques

Le complément prédicatif quel est plus ou moins soudé à la copule.

Exemples d'agrammaticalité

*quelle, à ton avis, est la conclusion ?
*quelle penses-tu que soit la différence ?
*quelle diable est la question ?

Ressemblance et « qualitude »

En latin, « qualis » permet de se renseigner sur qualité d'une chose ou d'une personne. Le champ sémantique de « qualis » n'est pas limité : la qualité qu'il a pour cible peut être concrète ou abstraite, énumérable (comme les couleurs) ou floues (comme les traits de caractère ou les états d'âme).

« Quis » / « quid » a deux rôles : un rôle nominal et un rôle adjectival. Comme nom, « quis » / « quid » permet de se renseigner sur l'identité d'une chose ou d'une personne. Donc le nom « quis » / « quid » équivaut à certains aspects du français qui / quoi. L'épithète « quis » / « quid » permet de se renseigner sur un choix par rapport à un ensemble fini. Donc l'épithète « quis » / « quid » équivaut à certains aspects du français quel.

Quel assume une part des responsabilités de « qualis » et une part des responsabilités de « quis » / « quid », mais le français a perdu le moyen de se renseigner sur une caractéristique quelconque au moyen d'un seul adjectif universel, tel que « qualis ». On vient de voir que le français se sert, selon le contexte, de quel, de quel genre/espèce/sorte de, de comment, de qu'est-ce...comme. L'expression de la « qualitude » en français est à la fois nuancée et maladroite.

L'évolution « talis » tel ressemble, dans une certaine mesure, à l'évolution « qualis » quel. Voir la page connexe Tel.

Dans la langue familière, il y a encore un moyen de s'enquérir des caractéristiques d'une chose ou d'une personne. Cette ressource présente la singularité d'être en apparence purement lexicale. Il s'agit du verbe ressembler. Dans tous les exemples qui suivent, le locuteur cherche à évaluer les qualités d'un objet physique ou abstrait, plutôt qu'à établir une ressemblance. Le mot ressembler recèle l'idée de caractérisation. Au fond, à quoi ressemble comportement C ? ne veut rien dire de plus que quel genre de comportement est C ? et à quoi ressemble ville V ? n'est qu'une façon de dire comment est ville V ?.

à quoi ça ressemble de dire chose pareille ?
à quoi ça ressemble de vouloir vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas ?
à quoi ressemble de crier comme ça ?
j'aimerais bien aller à New York, histoire de voir à quoi ça ressemble
je sais à quoi ressemble une montre
je vous demande un peu à quoi ça ressemble
il découvre à quoi a fini par ressembler ce futur
ton fils s'est roulé dans la boue, regarde à quoi il ressemble
tu as vu à quoi tu ressembles ?
tu es sale, regarde un peu à quoi tu ressembles
voilà à quoi ressemble un attentat suicide en Afghanistan

RETOUR EN HAUT DE PAGE