HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le pronom interrogatif - introduction (496)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le pronom interrogatif - introduction (496)

SOMMAIRE
L'espace multidimensionnel
Domaines de l'interrogation - renvois

L'espace multidimensionnel

En théorie, les pronoms interrogatifs forment un espace multidimensionnel. (Pour être exact, un espace à sept dimensions.)

Catégorie grammaticale

nom

adjectif

délimiteur

adverbe

Statut biologique

humain

non humain

Cas

sujet

objet direct

complément prédicatif

sujet existentiel

autres compléments aprépositionnels (complément métrologique, etc.)

cas prépositionnel

Circonstances adverbiales

temps

lieu

manière

Registre

L'adverbe de degré que est littéraire ; les adverbes de degré combien et comme sont employés dans tous les registres.

Méthode d'interrogation

méthode à inversion du sujet

méthode périphrastique

méthode in situ

Mode du verbe

Si la méthode d'interrogation est la méthode à inversion du sujet, le choix entre que et quoi dépend du mode du verbe. Voir l'examen de l'infinitif à la page connexe L'interrogation - le verbe à l'infinitif et au gérondif.

Domaines de l'interrogation - renvois

Seuls les pronoms interrogatifs de la principale et de l'interrogation profonde (quand penses-tu que Pierre arrivera ?) font l'objet de la présente section. Les pronoms interrogatifs de la principale et de l'interrogation profonde forment un seul système.

Pour l'emploi des pronoms exclamatifs (c'est-à-dire des pronoms interrogatifs utilisés dans l'exclamation), voir la page connexe L'interrogation profonde portant sur une subordonnée énonciative.

Pour l'emploi des pronoms interrogatifs de la subordonnée interrogative, voir la page connexe Les subordonnées régies interrogatives.

Il y a des liens historiques d'homonymie entre les pronoms interrogatifs et les pronoms relatifs. Exemples : qui, que, quoi, lequel. Nous ne faisons aucun cas de ces phénomènes historiques : les pronoms interrogatifs et relatifs constituent deux domaines séparés dans notre travail.

Les pronoms interrogatifs-relatifs apparaissent aussi dans le système concessif (quoi que ce soit). Nous considérons ce phénomène comme une homonymie fortuite. Nous ne mélangeons pas les deux domaines.

RETOUR EN HAUT DE PAGE