HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Existentialité, dissonance informationnelle, inversion existentielle (448)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Existentialité, dissonance informationnelle, inversion existentielle (448)

SOMMAIRE
Existentialité - deux renvois essentiels
Existentialité - définition
Existentialité et dissonance informationnelle
Existentialité et verbes à existentialité innée
Trois réactifs de l'existentialité
Existentialité et verbes à existentialité acquise
Inversion du sujet existentiel
Lectures non existentielles de l'article indéfini
Degrés d'acceptabilité de la dissonance informationnelle
Exemples de la dissonance informationnelle
Avec l'article indéfini
Avec l'article partitif
Avec des délimiteurs, des numéraux, des pronoms
Le sujet-rhème antéposé
Le sujet-rhème postposé à article défini

Existentialité - deux renvois essentiels

Pour l'examen de l'article indéfini, voir la page connexe L'article indéfini.

Pour l'examen de l'inversion existentielle de sujet, voir la page connexe L'inversion existentielle.

Existentialité - définition

Nous disons qu'un argument quelconque du verbe est existentiel si son existence est établie par la proposition elle-même, plutôt que par le contexte préalable de la proposition. L'existence de l'argument existentiel est, pour ainsi dire, captée « in statu nascendi » (au moment de sa naissance) par la proposition. L'argument existentiel doit son existence discursive à la proposition dans laquelle il fait son apparition.

Dans les propositions trois invités viennent d'arriver et il vient d'arriver trois invités, l'argument trois invités est existentiel : les trois invités arrivent sur la scène discursive au moment où l'une ou l'autre de ces propositions est prononcée. Les trois invités sont inexistants avant leur entrée en scène. Il ne s'agit pas de certains invités déjà établis dans le contexte.

Nous disons qu'une proposition est existentielle si son sujet est existentiel.

Nous usons aussi du terme « sujet émergent » comme synonyme de « sujet existentiel ».

Existentialité et dissonance informationnelle

Il y a un lien entre l'existentialité et la structure informationnelle de la proposition.

La structure informationnelle de la proposition est le rapport entre l'opposition sujet / prédicat et l'opposition thème / rhème. Le thème de la proposition est l'arrière-plan, ce dont on parle, ce qui est déjà établi ; le rhème est l'inconnu, la précision qu'apporte la proposition à propos du thème. Le thème préexiste à la proposition à l'arrière-plan du discours ; le rhème est le nouvel élément qui n'est introduit qu'au moment de la proposition. Pour nous servir d'une métaphore scénique, le thème est un personnage qui est déjà sur scène, le rhème est un personnage qui entre en scène.

Comparons les deux propositions

ces trois clients sont arrivés à dix heures
et
trois clients sont arrivés à dix heures

Dans la première proposition, ces trois clients est sujet ordinaire et thème. Dans la seconde proposition, trois clients est sujet existentiel et non-thème. Le sujet existentiel n'est pas thématisable et son rôle ressemble plutôt à celui du rhème. La proposition *quant à trois invités, ils viennent d'arriver est bizarre, illogique et agrammaticale. Donc la proposition existentielle a ceci de particulier que son sujet occupe la position normalement réservée au thème sans en être un. Nous appelons ce phénomène la dissonance informationnelle. On verra que la dissonance informationnelle n'entraîne pas nécessairement l'agrammaticalité.

Existentialité et verbes à existentialité innée

L'existentialité que nous appelons innée est l'existentialité non contextuelle, propre à un groupe restreint de verbes de nature existentielle. L'existentialité innée est un trait lexical de certains verbes. Sont existentiels les verbes qui expriment l'existence, l'apparition, la naissance, l'arrivée, la recherche, le besoin, la possibilité, la visibilité, l'audibilité. Exemples :

advenir
apparaître
arriver
construire
demeurer
émerger
être (sens existentiel)
entrer
exister
falloir
incomber
manquer
naître
persister
résulter
rester
se passer
se poser
se produire
suffire
surgir
venir
y avoir

Une locution existentielle intéressante : il lui a pris l'envie de.

L'archétype des verbes à existentialité innée est y avoir.

Trois réactifs de l'existentialité

La proposition une personne demande à vous voir est existentielle. Un test simple de l'existentialité est la paraphrase par il y a. Une paraphrase possible de la proposition une personne demande à vous voir est il y a une personne qui demande à vous voir. Certainement, *à propos d'une certaine personne dont nous avons déjà parlé, nous affirmons qu'elle demande à vous voir n'est pas une bonne paraphrase.

Le sujet d'une proposition existentielle n'est pas thématisable.

Le sujet d'une proposition existentielle est introduit par un indéfiniteur (article indéni, quelque, un certain, etc.)

Existentialité et verbes à existentialité acquise

Toute existentialité n'émane pas forcément des verbes à existentialité innée. L'existentialité peut être acquise, c'est-à-dire liée à des facteurs sémantiques indirects. L'existentialité acquise est un phénomène un peu plus complexe que l'existentialité innée. L'existentialité acquise est exprimée par un verbe quelconque normalement dépourvu de toute existentialité. En principe, tout verbe peut faire office de verbe existentiel dans un contexte propice à l'existentialité. Un verbe non existentiel peut devenir existentiel en captant le rayonnement existentiel de son environnement sémantique.

Les trois réactifs donnent des résultats positifs pour les propositions une personne demande à vous voir, des canards barbotaient dans la mare et des chats hurlent en mal d'amour sur les toits, bien que les verbes demander, barboter et hurler ne possèdent pas le trait d'existentialité innée.

Inversion du sujet existentiel

Le service rendu par l'inversion existentielle

C'est le besoin de réserver la position de rhème au sujet existentiel qui donne naissance à l'inversion existentielle du sujet. La proposition trois invités viennent d'arriver est parfaitement grammaticale, mais la proposition il vient d'arriver trois invités est plus claire. Dans la version inversée, la position de rhème est occupée par le sujet existentiel. Le statut de l'inversion existentielle varie : elle peut être désirable, facultative, inutile ou impossible. Voir les limitations de l'inversion existentielle à la page connexe L'inversion existentielle.

La proposition des chats hurlent en mal d'amour sur lest toits se transforme en il hurle des chats en mal d'amour sur les toits. Cette proposition transformée a la même structure que la proposition transformée il vient d'arriver trois invités, bien que arriver soit un verbe à existentialité innée et que le verbe hurler n'en soit pas un.

Exemples de la transformation d'existentialité acquise :

il y a beaucoup de gens qui nagent dans la piscine
il nage beaucoup de gens dans la piscine

il y a deux mille ouvriers qui travaillent dans cet établissement
il travaille deux mille ouvriers dans cet établissement

il y a beaucoup de journalistes qui mangent dans ce restaurant
il mange beaucoup de journalistes dans ce restaurant

il y a un chien qui dort au coin du feu
il dort un chien au coin du feu

Limitations sémantiques

En principe, on peut faire revêtir un caractère existentiel à n'importe quel verbe, mais la transformation d'existentialité acquise est subordonnée à certaines conditions sémantiques. Comme le montrent les exemples qui suivent, une proposition existentielle doit être agentive ou comporter un élément d'intensité ou de surprise.

il travaille des étudiants dans cette salle de lecture
??il est assis des étudiants dans cette salle de lecture

il reste encore disponible bon nombre de places
*il reste confortable bon nombre de places

Lectures non existentielles de l'article indéfini

Nous avons dit que le sujet existentiel est introduit par un indéfiniteur. L'inverse n'est pas vrai. Tout sujet introduit par l'article indéfini n'est pas nécessairement existentiel, et ceci du fait que l'article indéfini peut avoir des lectures autres qu'existentielle, notamment la lecture référentielle (une copine allemande vient de me téléphoner) et la lecture généralisée (un garçon catholique de bonne famille ne se branle pas plus de trois fois par jour). Voir la page connexe L'article indéfini pour l'examen des lectures de l'article indéfini.

Degrés d'acceptabilité de la dissonance informationnelle

À part quelques cas rares, la dissonance informationnelle est grammaticale. Son degré d'acceptabilité varie, cependant.

Les propositions *du vin est sur la table et *un livre est sur la table sont agrammaticales, mais les propositions du vin est placé sur la table devant chaque invité, du vin apparut sur la table, du vin se répand sur la table et du vin rouge serait préférable sont toutes acceptables.

Les sujets existentiels à l'article indéfini ou à l'article partitif peuvent être maladroits. La dissonance informationnelle est plus marquée dans du poulet est encore gelé que dans un quart de poulet est encore gelé. De même, des enfants dorment déjà est moins acceptable que un grand nombre d'enfants dorment déjà.

Les propositions existentielles sans ancrage spatio-temporel peuvent produire un effet d'« insoutenable légèreté ». Les propositions des drapeaux flottaient et des chats hurlaient sont un peu maladroites, mais les propositions des drapeaux flottaient devant chaque fenêtre et des chats hurlaient en mal d'amour sur les toits sont correctes.

Les sujet existentiels sont plus agréables avec les verbes agentifs qu'avec les verbes statifs. (Évidemment, c'est ave les verbes existentiels qu'il sont le plus agréables.)

Les propositions existentielles qui se prêtent à une interprétation généralisée erronée sont à éviter. L'annonceur qui disait un événement récent mérite un commentaire n'avait pas l'intention de proclamer que toute actualité est toujours digne d'une analyse. Voir l'examen de la proposition généralisatrice à la page connexe La généralisation.

Exemples de la dissonance informationnelle

Avec l'article indéfini

de terribles choses se racontent dans le village
des actes de brigandage se sont produits dans certaines régions isolées
des amis sont venus me voir
des bandes de forcenés parcourent la ville
des bateaux entrent dans le port
des brigands ont attaqué les deux diligences
des bruits alarmants s'étaient diffusés dans toute la ville
des canards barbotaient dans une mare
des castors construisaient des barrages dans la rivière
des couleuvres noires dorment au soleil
des cyclistes se sont blessés en tombant
des drapeaux flottaient
des écrivains modernes sont maintenant au programme des lycées
des éèves ne m'ont pas rendu leurs devoirs
des élèves étaient malades
des étoiles sont perceptible dans le ciel clair de cette nuit
des étudiants avaient distribué des tracts à la sortie de l'université
des enfants attendaient impatiemment devant la porte
des enfants bataillaient à la sortie de la classe
des enfants jouaient dans la cour
des enfants ont loué des vélos
des enfants tambourinaient sur leur tables, tandis que d'autres criaient à tue-tête
des enseignants ont manifesté hier
des fauteuil sont bancals
des fourchettes sont sales
des frites sont tombées de ton assiette
des gens vous demandent
des hommes assis au bar buvaient une bière
des horreurs se construisent chaque jour
des inconnus ont tiré sur le gardien
des individus masqués on fait irruption dans la salle
des informaticiens pourraient résoudre ce problème
des maraudeurs ont cueilli des fruits mûrs pendant la nuit
des moments sont assez durs
des montagnes cernent la ville
des moquettes épaisses couvrent les parquets
des moutons par centaines ont traversé la rivière
des nénuphars s'étalent à la surface de l'étang
des ouvriers réparent la voie
des ouvriers se sont mis en grève
des pas sont visibles sur la neige
des pêcheurs ont construit un barrage
des portes commandées electroniquement s'ouvrirent
des problèmes sont restés irrésolus
des questions restent en suspense
des serveuses nous servaient des rafraîchissements
des spectateurs sont sortis avant la fin
des squatters ont occupé des appartements vides
des tas d'appareils sont en panne
des travaux sont en préparation place d'Italie
des verres sont vides
pendant mon cours, des étudiants étaient ivres
un chien aboie
un enfant a été renversé par une voiture
un homme entra
un livre est sur la table
un médecin est demandé au bureau d'accueil
un plongeur a été mordu par un piranha
un voyou m'a fauché mon vélo
une pensée bizarre me traversa l'esprit
une place est libre

Avec l'article partitif

de l'acide a rongé une boîte en métal
de l'eau bouillante jaillissait du réservoir crevé
de l'eau s'est évaporée
de l'eau suffit pour enlever cette tache
de l'huile de lin diluerait cette peinture trop épaisse
de la boue éclaboussait ses bottes
de la corde traînait par terre
de la fumée se répandit dans toute la chambre
de la neige fondue nous transperce
de la neige poudreuse couvrait les branches des arbres
de la poussière couvrait les tentures
du gaz s'est échappé du tuyau
du lait est en vente dans le magasin au coin de la rue
du linge séchait dans la salle de bains
du maïs est pollué dans ce champ
du sang suintait de sa blessure
du sang tachetait son costume neuf
du vin arrive sur la table
du vin coule à flots dans les verres
du vin était répandu sur la table

Avec des délimiteurs, des numéraux, des pronoms

beaucoup d'hommes sont méchants
beaucoup de fromage a moisi
beaucoup de plantes sont flétries
beaucoup de trains ne sont pas arrivés à temps
beaucoup de vin s'est gâté
cinq cents pays ont un climat tropical
de nombreuses conséquences en découlent
de nombreux magasins s'ouvrent chaque jour
des colonnes de fumée s'élevaient au-dessus de la ville
deux élèves ont comparu devant le conseil de discipline
deux enfants se roulaient sur le sol en se battant
dix francs suffisent
peu de candidats se sont présentés
peu de participants sont français
peu de plantes poussent dans ce sol
plusieurs coureurs se sont carambolés sur le parcours
plusieurs enfants ne supportent pas le lait
plusieurs voitures sont mal garées
quarante hommes ont un cœur artificiel
quelques hommes d'affaires entraient
trois enfants sont tombés malades
trois pommes ont suffi
un grand nombre d'enfants dorment déjà
un peu de beurre a ranci
un peu de vapeur s'échappait de la chaudière
un quart de poulet est encore gelé
un tas d'appareils sont en panne
une foule de gens s'amassait sur le trottoir
une goutte d'eau suffit pour le tuer
une profusion de lumière éclairait l'avenue

Le sujet-rhème antéposé

On vient de voir que le sujet-rhème antéposé produit une dissonance informationnelle, qui peut être évité au moyen de la postposition du sujet. Cette règle n'est pas en béton, cependant. Certains sujets-rhèmes ayant une force de quantification ne produisent aucune dissonance informationnelle en tête de proposition. Nous nous bornerons à quelques vagues exemples :

une seule personne est venue
personne n'est venu
les meilleurs sont venus
tous sont venus

Le sujet-rhème postposé à article défini

Le sujet-rhème postposé tend à être indéfini, mais le sujet-rhème postposé défini n'est pas impossible. Nous expliquons ce phénomène à la page connexe Verbes multistructurels - avoir - rubrique Il y a - sujet défini. Dans la proposition à l'époque, il n'y avait pas l'électricité sur l'île, l'existence du sujet (électricité) n'est pas émergente, mais préalablement établie. Dans il nous fut révélé le désastre, le sujet-rhème postposé le désastre est préalablement établi dans la réalité objective, mais subjectivement émergente dans l'esprit du locuteur. Cette émergence subjective ne ressort pas dans le désastre nous fut révélé.

RETOUR EN HAUT DE PAGE