HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
La rétrogradation de la principale - renvois (425)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
La rétrogradation de la principale - renvois (425)

Introduction

Par rétrogradation de la principale nous entendons la perte de statut privilégié de la proposition lorsqu'elle entre comme constituant dans certains syntagmes. C'est un phénomène abstrait et hautement polymorphe. Nous nous contentons ici d'énumérer quelques membres de ce groupe.

Exemples de la rétrogradation de la principale

l'incise à inversion cognitive et l'incise de commentaire - voir la page connexe Les subordonnées régies - les incises

les pronoms indéterminés du type Dieu sait comment, je ne sais qui, on ne sait où - voir la page connexe Syntaxe et sémantique des pronoms indéterminés

les pronoms indéterminés du type n'importe - voir la page connexe Syntaxe et sémantique des pronoms indéterminés

la rétrogradation de la principale dans la subordonnée interrogative partielle fléchie - voir la page connexe La subordonnée interrogative partielle fléchie - rubrique La rétrogradation de la principale

les prépositions temporelles il y a, voilà, ça fait

les adverbes de degré superlatifs on ne peut plus, tout ce qu'il y a de plus

la subordonnée concessive nominalisée - voir la page connexe La concession partielle - nominalisation

dans le syntagme si ce n'est...du moins... - voir la page connexe Les emplois de si - les sens non hypothétiques

RETOUR EN HAUT DE PAGE