PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le superlatif (374)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes polymorphes (352)
La comparaison (353)

PAGES SŒURS
Le superlatif (374)

SOMMAIRE
Introduction
La forme du superlatif
La forme du superlatif - introduction
Épithète postposée
Épithète antéposée
Complément prédicatif
Ellipse nominale (pronominalisation partielle)
Adverbe
Délimiteur
Règles mineures concernant l'omission de l'article défini
L'omission de l'article défini du superlatif
L'invariabilité de l'article défini du superlatif
Le superlatif absolu
Des plus, des moins, des mieux
On ne peut plus
La coexistence du superlatif et des éléments indéfinis
La coexistence du superlatif et des ensembles
Les compléments du superlatif
L'associativité des comparateurs du superlatif
Les superlatifs lexicaux
La place du superlatif
Le superlatif construit avec tout
Le superlatif construit avec une préposition
Le superlatif de sélection
Le superlatif de classement - avec les numéraux ordinaux
Le superlatif de classement - avec les numéraux cardinaux
Les superlatifs périphrastiques
Le superlatif et les limites du possible
Sélecteur et subordonnée infinitive
Superlatif et adjectif nominalisé

Introduction

Pour l'examen des superlatifs simples on se reportera à la page connexe Le comparatif. Nous y avons réuni l'examen des comparatifs simples (tels que plus, moins, meilleur) et des superlatifs simples correspondants (tels que le plus, le moins, le meilleur).

La forme du superlatif

§ La forme du superlatif - introduction

En première approximation, on obtient le superlatif en faisant précéder le comparatif de l'article défini. C'est un point de départ, mais pas plus. En réalité, la présence de l'article défini devant le comparatif n'est ni une condition nécessaire ni une condition suffisante de l'interprétation superlative de l'adjectif. La forme du superlatif dépend de la fonction de l'adjectif. Nous nous proposons donc d'examiner chaque fonction de l'adjectif et de dégager les règles du superlatif au cas par cas.

On verra que, du point de vue du superlatif, l'adjectif a six fonctions ou six « cases ». Le comportement de l'article défini et du superlatif est différent dans chaque case. Commençons par un sommaire.

Épithète postposée : L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative.

Épithète antéposée : Cette case pose un problème théorique. Ou bien on a recours à une hypothèse d'effacement (toujours suspecte), ou bien on est forcé de renoncer à l'idée d'une marque grammaticale du superlatif.

Complément prédicatif : L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative, mais un ensemble de référence peut provoquer l'ambigüité.

Ellipse nominale : L'article défini n'est ni nécessaire ni suffisant pour assurer l'interprétation superlative.

Adverbe : L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative.

Délimiteur : L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative.

Règles mineures : Voir la rubrique majeure suivante.

§ Épithète postposée

la fille la plus obéissante du roi
la voiture la moins chère
la nouvelle la plus intéressante
le logiciel le mieux construit

L'interprétation comparative des exemples donnés ci-dessus est impossible. En revanche, l'interprétation comparative est obligatoire si l'on supprime l'article défini devant la forme comparative :

la fille plus obéissante du roi
la voiture moins chère
la nouvelle plus intéressante

L'emploi d'un pronom possessif devant le nom est rare : ?mon collègue le plus intelligent.

§ Épithète antéposée

ce plus beau jour de ma vie
ce plus doux des hommes
ce plus grand des chagrins possibles (Stendhal)
ce plus populaire des gradés du régiment
la meilleure des solutions
la plus belle fille du roi
le moins bon travail
le plus beau film que j'aie vu
les meilleures années de ma vie
mon meilleur ami
mon plus beau rêve
mon plus charmant collègue
son moindre souci
ta meilleure prestation
ta pire épreuve
ta plus belle réussite
ton meilleur roman
ton moins bon livre

La forme comparative est précédée d'un définiteur (article défini, pronom possessif, pronom démonstratif). Évidemment, on ne peut pas dire que l'article défini soit nécessaire, puisque les autres définiteurs rendent le même service.

Dans tous les exemples qu'on vient de voir, l'adjectif est obligatoirement antéposé. Le superlatif est aussi compatible avec l'antéposition purement stylistique de l'adjectif : nos plus sûrs protecteurs.

L'interprétation comparative est théoriquement possible, mais pratiquement presque toujours impossible. Un exemple quand-même de l'interprétation comparative ; à la plus grande gloire du Seigneur (= « ad maiorem Dei gloriam », comme le sait tout bon latiniste catholique).

Cette case du superlatif a deux analyses, l'une et l'autre imparfaites :

ou bien nous maintenons que la marque du superlatif est l'article défini, auquel cas nous sommes forcés d'émettre l'hypothèse de l'haplologie, c'est-à-dire l'hypothèse que l'article défini du superlatif est effacé après l'autre définiteur,

ou bien nous émettons l'hypothèse qu'il n'y a pas de forme superlative proprement dite et qu'une forme « souche » est interprétée comme comparative ou comme superlative selon le contexte et, en particulier, en fonction de la définitude du syntagme nominal.

La seconde hypothèse revient bel et bien à nier l'existence du superlatif comme forme. Pour des arguments en faveur de cette hypothèse, voir la rubrique L'omission de l'article défini du superlatif plus loin sur cette page.

§ Complément prédicatif

elle est la plus belle
elle est la moins chère
il est le plus intelligent

Cette case ressemble à celle de l'épithète postposée. L'article défini marque le superlatif. L'interprétation comparative est impossible (mais voir une remarque tout à l'heure). Pour la récupérer, on n'a qu'à supprimer l'article défini.

Jusqu'ici, le statut de l'article défini n'a rien d'inquiétant. C'est l'introduction d'un ensemble de référence qui complique les choses.

L'ajout d'un ensemble de référence dont la population est certainement supérieure à deux ne pose aucun problème :

c'est le meilleur des mondes
de tous les arbres, les chênes sont les plus exposés à la tempête
elle est la plus belle des trois filles du roi
il est le meilleur parmi les candidats
il est le plus doué d'entre nous tous
il est le plus pragmatique des théoriciens

L'ajout d'un ensemble de référence dont la population risque d'être égale à deux provoque l'ambigüité : dans elle est la plus belle des filles du roi, le degré de la plus belle est indécidable tant que le nombre des filles du roi n'est pas connu. L'ambigüité peut être résolue à l'aide de l'accent sur l'article défini.

Certains indices contextuels (comme lequel) peuvent rendre la lecture comparative possible ou même obligatoire : lequel des deux est le plus grand ?. L'omission de l'article défini dans une comparaison de deux pôles ne serait pas agrammaticale, mais l'emploi de l'article défini est préférable.

§ Ellipse nominale (pronominalisation partielle)

la plus belle vient d'arriver
le plus fort l'emporte sur le moins fort
les cheveux de la plus belle
le plus grand a déjà fini ses études
Marie est ta plus belle fille, Juliette est ma plus belle

L'ellipse nominale présente deux problèmes :

L'interprétation comparative est possible malgré la présence de l'article défini. Toutefois, l'interprétation comparative est rare.

L'interprétation superlative est possible malgré l'absence de l'article défini. Le pronom possessif remplit la même fonction que l'article défini.

Donc l'article défini n'est ni nécessaire ni suffisant pour assurer l'interprétation superlative. L'ambigüité peut être résolue à l'aide de l'accent.

§ Adverbe

c'est Pierre qui travaille le plus lentement
c'est là que je dors le mieux
c'est le livre que je lis le plus souvent
c'est le plus loin
il travaille le plus joyeusement

L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative de l'adverbe.

Il va de soi que l'article défini est invariable dans le superlatif d'un adverbe : c'est elle qui travaille le plus intelligemment. Les soldats qui sont plus gravement blessés que la plupart de leurs camarades sont les soldats le plus gravement blessés. Toutefois, on peut considérer gravement-blessé comme un adjectif insécable, ce qui légitime la forme les soldats les plus gravement blessés.

§ Délimiteur

c'est en mai qu'on a le plus de touristes
c'est le film qui rapporte le plus d'argent
c'est Pierre qui a englouti le plus d'ortolans

L'article défini est nécessaire et suffisant pour assurer l'interprétation superlative de l'adverbe.

§ Règles mineures concernant l'omission de l'article défini

Voir la rubrique majeure suivante.

L'omission de l'article défini du superlatif

§ Non-répétition dans la coordination

ce sont les roses les plus belles et les plus parfumées de toutes
il m'a confié ses plus intimes et plus horribles secrets
il m'a confié ses secrets les plus intimes et les plus horribles

La répétition de l'article défini (ou d'un autre définiteur) est facultative, mais toujours préférable. La non-répétition est normale lorsque les adjectifs sont logiquement liés. La non-répetition se fait plus aisément avant le nom qualifié qu'après.

Voir aussi la rubrique L'associativité des comparateurs du superlatif plus bas sur cette page.

§ Davantage

Davantage exprime le comparatif et le superlatif. Le superlatif n'exige aucune marque particulière.

§ Archaïsme

On trouve parfois plus, moins, meilleur, mieux sans l'article défini dans la langue littéraire archaïsante.

§ Apposition

La règle qui interdit l'emploi de l'article défini avec certains types d'apposition a la priorité sur la règle qui exige que le superlatif soit marqué par l'article défini. Pour l'examen des appositions, voir la page connexe Le groupe nominal - compléments - le complément nominal direct - rubrique La construction nomino-nominale directe appositive.

des centristes démocrates-chrétiens, meilleurs soutiens de Raymond Barre
Henri de Régnier, plus célèbre cocu de la littérature française
la France, meilleure alliée des États-Unis
la France, pire pays pour être riche
plus jeune président de la Société d'espérantologie historique et comparative, M. Socrate-Ornicar Sumitomos-Murano
troisième plus long fleuve du monde, le Yangtsé

§ Prédicat

La règle qui interdit l'emploi de l'article défini avec certains types de complément prédicatif a la priorité sur la règle qui exige que le superlatif soit marqué par l'article défini.

sacrer un athlète meilleur joueur de l'année
la droite pouvait être qualifiée de plus bête au monde

§ Énumérations

La règle qui veut que l'article soit supprimé dans les énumérations a la priorité sur la règle qui veut que le superlatif soit marqué par l'article défini.

le buffet dînatoire comprenait en abondance viandes, fruits de mer, salades, plus belles primeurs de tous les continents

§ Phrases averbales épistolaires

On supprime l'article dans les phrases averbales épistolaires.

meilleurs vœux
meilleures amitiés

§ Superlatif dans le pronom nominal qualifié

Ce qu'il y a de plus beau est un amalgame de ce qu'il y a de beau et de ce qui est le plus beau. De même, ce que j'ai vu de plus étrange est un amalgame de ce que j'ai vu d'étrange et de ce qui est le plus étrange Ces amalgames sont difficilement analysables, car ils sont à la fois définis et indéfinis. Un exemple tiré de Drieu la Rochelle : mourir, c'est ce que tu pouvais faire de plus beau, de plus fort. Pour d'autres aspects de cette construction, voir la page connexe Tout / toute / tous / toutes - syntagmes divers - rubrique tout ce qu'il y a de (plus) - haut degré - adjectif ou nom. Pour l'examen détaillé du pronom nominal qualifié, voir la page connex Le pronom nominal qualifié.

L'invariabilité de l'article défini du superlatif

§ Adjectif en position de prédicat

En théorie, l'article défini du superlatif reste invariable lorsqu'on compare un objet avec lui-même tel qu'il se présente dans d'autres circonstances ou à d'autres moments. Les manquements à cette règle, parfois diffiile à appliquer, sont fréquents.

accent indépendant de la beauté du style, que l'auteur lui-même n'a pas perçu, sans doute, car il n'est pas séparable de sa personnalité le plus intime (Proust)
au moment même où elle se sent le plus menacée par l'impérialisme Américain (Beauvoir)
c'était de ce côté que les lapins étaient le plus nombreux (Genevoix)
c'est à San Francisco que l'immigration chinoise est le plus forte
c'est alors que sa pensée est le plus profonde
c'est avec son premier mari qu'elle était le plus heureuse
c'est dans le quartier du vieux marché que les rats sont le plus nombreux
c'est dans son négligé qu'elle est le plus belle
c'est en août que les Japonais sont le plus nombreux à Paris
c'est en escrime et en jurons que les Hongrois sont le plus forts
c'est le moment de l'année où l'herbe est le plus misérable (Romains)
c'est quand elle danse que Juliette est le plus expressive
c'est quand elle était le plus riche qu'elle se montrait le moins généreuse
c'est quand ils sont jeunes que les arbres sont le plus sensibles à la pollution
c'est souvent lorsqu'elle est le plus désagréable à entendre qu'une vérité est le plus utile à dire
ce n'est peut-être pas là qu'elle est le plus admirable (Proust)
elle est le moins sexy quand elle se lève le matin
elle veut travailler là où elle est le plus utile, et non pas là où elle est la plus utile
elles sont au beurre, c'est comme ça qu'elles sont le meilleures
l'évêché où les chapons sont le plus gros, le plus tendres et le plus savoureux (France)
les immigrés sont le plus mal logés à Paris par comparaison avec d'autres villes
les jours où Marthe se prétendait le plus malade (Radiguet)
nous sommes dans une époque où les idées les plus accréditées et qui semblent le plus incontestables, se sont vues attaquées (Valéry)
le pays où la peine de mort est le plus appliquée
un point qui montre combien les homme, et qu'on croirait le plus évolués, sont encore dans l'enfance (Benda)

Dans l'hiver, c'est la saison où les nuits sont le / les plus longues, on hésite entre le et les. Pour comparer l'hiver avec les autres saisons, c'est le qui convient ; les permet de comparer les nuits avec les jours.

§ Adverbes le plus, le moins, le mieux

Si le plus, le moins ou le mieux a une cible verbale ou adverbiale, l'article défini reste invariable.

c'est elle qui travaille le mieux
c'est nous qui partons le plus à regret

Si le plus ou le moins ont une cible adverbiale qui, à son tour, a une cible adjectivale ou participiale, il est plus correct de laisser l'article invariable, mais l'accord n'est pas rare.

les années le plus bêtement gaspillées est plus correct que les années les plus bêtement gaspillées,
elle était le mieux habillée est plus correct que elle était la mieux habillée,
les intrigues le mieux concertées est plus correct que les intrigues les mieux concertées.

Si la cible est un adverbe qui est employé comme épithète ou comme prédicat, l'article peut varier.

les hommes politiques les plus en vue
les participants les plus à même de contribuer
les produits qui sont les plus à la mode

Certains adverbes ne peuvent pas être considérés comme prédicats même s'ils s'attachent au verbe être. C'est le cas des adverbes de lieu, tels que près. Donc *ceux qui sont les plus près du président est exclu.

Le superlatif absolu

§ Des plus, des moins, des mieux

Originellement, le syntagme [des * plus * adjectif] était synonyme de [parmi les * plus * adjectif]. Un chevalier des plus courageux était simplement un chevalier qui comptait parmi les plus courageux de son groupe. Par la suite, des plus s'est regrammaticalisé en adverbe de haut degré.

On peut faire accorder l'adjectif avec sa cible ou le laisser invariable. Dans certains cas, l'invariabilité est préférable.

$ En laissant l'adjectif invariable, on assure l'éradication du sens originel (l'appartenance à un groupe) : M. Dupont est des plus satisfaits de sa femme pourrait être paraphrasé comme M. Dupont est un des messieurs qui sont les plus satisfaits de Mme Dupont.

$ Lorsque le plus et l'adjectif se rapportent à une catégorie nominale qui ne représente aucun groupe imaginable, l'adjectif reste au singulier.

£ ceci, cela, ce qui

ce qui n'est pas des plus facile
cela n'est pas des mieux réussi

£ Infinitif

écouter Vivaldi est des plus agréable
il était des plus pénible de la voir décliner
s'astreindre à une discipline quotidienne est des plus exigeant

Des plus peut être employé dans les épithètes et dans les prédicats : c'est une question des plus intéressantes et cette question est des plus intéressantes

c'est un homme des plus intelligents
c'est une chose des moins aisées
ce chien est des plus rapides
ce qui n'est pas des plus aisé
ce spectacle est des plus immoral
cela n'est pas des mieux réussi
cette pratique est des plus gratifiantes
cette version me paraît des plus vraisemblable
comme papa de Svetlana, Staline était des plus normal
des moins élogieux
des moins flatteurs
des plus doués
des plus drôles
des plus intéressants
des plus rassurants
des plus satisfaisants
des plus simples
des plus vulgaires
écouter Vivaldi est des plus agréable
il était des plus pénible de la voir décliner
ils étaient des plus sages
la réponse n'est pas des meilleures
la situation était des plus embarrassantes
la visite était des plus satisfaisantes
le chinois est des plus intéressant
le couple était des plus mal assortis
ma méthode est des plus simples
s'astreindre à une discipline quotidienne est des plus exigeant
ses relations avec le patron ne sont pas des meilleures
un assistant des plus loyal (loyaux)
un dîner des mieux réussis
une comédie des plus vulgaires
une école des mieux équipées
une hypothèse des plus tentantes
une méthode des mieux choisies
une vie des plus confortables

Dans la langue littéraire, l'adverbe de degré des plus peut avoir un adverbe pour cible.

des plus tard (très tard)
des plus mal (très mal)
tout va des mieux (très bien)

§ On ne peut plus

On ne peut plus est un autre superlatif absolu. Voir les exemples à la page connexe Verbes multistructurels - pouvoir.

§ La coexistence du superlatif et des éléments indéfinis

Un adjectif au superlatif exprime un critère qui identifie un seul membre d'un ensemble. On pourrait donc s'attendre à ce qu'un syntagme nominal qui comprend un adjectif au superlatif soit muni d'un définiteur (article défini, pronom démonstratif, pronom possessif) ou, à la rigueur, à ce qu'il n'inclue ni définiteur ni indéfiniteur. Or, le superlatif et les indéfiniteurs peuvent coexister dans la langue écrite. En présence d'un indéfiniteur, le superlatif ne peut être interprété que comme superlatif absolu.

c'est de la supercherie littéraire la plus éhontée
ce qu'il y a de vrai, de plus précieux au monde
certains aspects les plus incroyables de cette affaire
certains aspects les plus insolites de l'emploi du superlatif
cette cure lui coûta quatre mois de soins les plus assidus et les plus fatiguants
elle donnait difficilement à un sentiment même le plus vrai une expression qui ne fût pas affectée par le souci de ce qu'elle croyait être élégant (Proust)
il gardait un mutisme le plus complet
j'ai affaire cette année à un élève le plus dissipé qui soit
j'ai un collègue le plus paresseux qui soit
mon logiciel a un bogue le plus mystérieux
on rencontre des opinions les plus variées
un débat le plus mince qui puisse s'imaginer
un mal le plus cruel de tous
une sensualité la plus triste et lasse les anime

Lorsqu'on combine l'article indéfini avec un superlatif antéposé, le conflit entre l'article indéfini du groupe nominal et l'article défini du superlatif se résout au moyen de l'omission de ce dernier : un luxe le plus grand *un le plus grand luxe un plus grand luxe. Recherché et ambigu de surcroît.

§ La coexistence du superlatif et des ensembles

C'est pour une raison analogue qu'un superlatif ne peut être interprété que comme absolu lorsqu'il a un ensemble pour cible.

sa collection de jouets les plus ingénieux
tous les meilleurs chirurgiens du monde
de tous les coins les plus misérables de la planète

Évidemment, il n'y a qu'un seul chirurgien qui soit le meilleur du monde au sens strict, mais il y a un nombre de grands chirurgiens. De même, au salon du jouet, on n'adjuge la médaille d'or qu'à une seule création, mais il y a beaucoup de jouets médaillables.

Les compléments du superlatif

§ Second pôle

On exprime le second pôle du superlatif par de tous / de toutes, par du monde ou par un syntagme prépositionnel quelconque susceptible de délimiter un ensemble de référence.

la meilleure étudiante de la classe
la plus grande ville du monde
le plus grand hypocrite de tous

Pour l'emploi de d'entre, voir la page connexe Les emplois de entre - emplois spécialisés.

§ Complément de différence

On exprime le complément de différence du superlatif par de beaucoup ou par de loin.

c'est de loin sa plus belle réussite
l'armée de beaucoup la plus forte d'Europe

§ Superlatif de sélection

Voir la rubrique Le superlatif de sélection.

L'associativité des comparateurs du superlatif

L'associativité des comparateurs du superlatif est analogue à l'associativité des comparateurs du comparatif. Voir la page connexe Les comparateurs. Dans la langue littéraire, il est possible de ne pas répéter le plus ou le moins.

l'esprit le plus fin et intelligent
la maîtresse la plus douce et patiente
la plus longue et coûteuse de ses entreprises
le mensonge le plus cruel et futile

Les superlatifs lexicaux

§ Quelques auteurs modernes considèrent préféré et préférable comme équivalents à mieux aimé ou plus favorisé et les font précéder de l'article défini.

son plat le préféré
la méthode jugée la préférable

§ Les adjectifs apparentés aux superlatifs prépositionnels latins n'expriment jamais le superlatif. Certains (infime, suprême) expriment le haut degré, d'autres (intime) se sont complètement détachés de leur sens originel.

§ Les adjectifs se terminant par issime, comme richissime, rarissime, savantissime, excellentissime, expriment le haut degré, mais pas le superlatif.

La place du superlatif

§ Les adjectifs qui suivent le nom gardent cette place au superlatif :

un élève doué l'élève le plus doué.

§ Avec les adjectifs qui précèdent le nom, on a le choix :

c'est la plus grande ville d'Albanie
c'est la ville la plus grande d'Albanie

§ La postposition lève l'équivoque dans certains cas. En principe, le plus petit garçon peut être interprété comme superlatif ou comme comparatif, mais le garçon le plus petit ne peut être interprété que comme superlatif.

§ Le moindre et le pire ont tendance à précéder le nom dans la langue courante, mais il n'est pas incorrect de les mettre après leur cible. Le meilleur peut précéder ou suivre le nom.

Le superlatif construit avec tout

Voir les pages connexes Tout - nom masculin singulier, Tout / toute / tous / toutes - adjectif.

Le superlatif construit avec une préposition

§ Le superlatif construit avec une préposition - à

Le superlatif construit avec au est un phénomène lexical limité à un groupe restreint d'adjectifs et d'adverbes.

au plus juste
au plus loin
au plus près
au mieux
au plus mal
au plus tard
au plus tôt
au plus vite

§ Le superlatif construit avec une préposition - de

Le superlatif construit avec de est limité aux contextes de la capacité et de la possibilité.

de mon mieux
du mieux possible
du mieux que je peux
du plus qu'il put

§ Le superlatif construit avec une préposition - pour

Le superlatif construit avec pour est limité à la locution pour le mieux.

§ Mieux a une tendance marquée à entrer dans des locutions prépositionnelles.

À - de la meilleure façon

acheter et vendre au mieux
agir au mieux
arranger au mieux
être au mieux avec ses voisins
faites au mieux
pour apprécier au mieux les charmes de la ville
tout se passe au mieux
utiliser au mieux les ressources

À - à la rigueur, dans le meilleur cas

en mettant les choses au mieux
il arrivera au mieux à midi

De

j'ai fait de mon mieux
j'ai fait du mieux que j'ai pu
répondre de son mieux

Pour

j'ai fait pour le mieux
tout va pour le mieux
tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes

Le superlatif de sélection

Voir le concept général de sélection à la page connexe Le groupe adjectival.

Le superlatif peut être limité explicitement à un ensemble. Ce type de superlatif est appelé superlatif de sélection. Le superlatif de sélection peut être construit de deux façons :

§ La méthode de la subordonnée relative

Voir la page connexe Le verbe dans la subordonnée relative - le subjonctif.

le problème le plus intéressant que j'aie rencontré

§ La méthode des prépositions de / parmi

Le superlatif de sélection peut être exprimé à l'aide des prépositions de ou parmi.

cette question est la plus intéressante de celles que le professeur a posées
la plus fallacieuse des illusions
la plus fortuite des rencontres
la plus noire des misères
la plus romanesque des aventures
le pire des imbéciles
le plus beau des châteaux
le plus enraciné de tous les vices
le plus profond des désespoirs
Rachel-Jasmina est l'élève la plus assidue de la classe

Le superlatif de sélection présente un casse-tête intéressant. Comparons le plus jeune des deux frères et le plus jeune des trois frères. Si l'ensemble de référence (des N frères) a plus de deux membres, l'article défini fait irréfutablement partie de la morphologie du superlatif ; autrement il peut s'agir d'un article défini banal suivi d'un comparatif.

Le superlatif de classement - avec les numéraux ordinaux

Le superlatif est accordé à celui des membres d'un ensemble qui occupe la toute première place selon un certain classement. Il n'y a qu'une seule région dans un pays qui peut se prévaloir d'être la région la plus peuplée du pays. Mais les places autres que la première peuvent aussi être exprimées : la deuxième/troisième région la plus peuplée du pays. Omettant le nom, on obtient la plus peuplée du pays, la deuxième la plus peuplée du pays, etc. L'omission du nom avec les places autres que la première est rare, mais parfaitement grammaticale. Autre exemple : le pays a connu le cinquième mois de juin le plus chaud.

Le superlatif de classement - avec les numéraux cardinaux

Le pluriel du superlatif permet de désigner le sous-ensemble non ordonné comprenant les N premiers éléments d'un ensemble ordonné.

les deux plus importants journaux
les vingt-cinq plus grandes villes de France
les deux les plus turbulents

Les superlatifs périphrastiques

L'effet de sélection et d'identification propre au superlatif peut être obtenu par d'autres moyens que la forme normale du superlatif.

§ Élimination

Le superlatif est exprimé par le comparatif et un second pôle qui élimine le reste de l'ensemble.

il est plus courageux que tous les autres
j'aime la musique plus que tout au monde
la théorie des nombres m'intéresse plus que tout
à Paris, les loyers sont plus chers que partout ailleurs

Le superlatif périphrastique par élimination est un des emplois de la conégation implicite :

la théorie des nombres m'intéresse plus que rien =
la théorie des nombres m'intéresse plus que tout

Donc tout = rien. CQFD.

Le superlatif périphrastique par élimination est parfois thématisé : plus que tout, j'aime la tranquillité.

§ Entre

Le superlatif est exprimé par un syntagme prépositionnel comprenant entre tous/toutes, sans adverbe de degré.

ce vitrail tragique entre tous
cette question est délicate entre toutes
elle est intelligente entre toutes
l'erreur entre toutes
oiseau sauvage entre tous, le lagopède
problème difficile entre tous
un élève qu'il aimait entre tous
vous êtes bénie entre toutes les femmes (Ave)

§ Sur

La préposition sur assumait un rôle analogue dans l'ancienne langue. Ce rôle subsiste dans des locutions telles que sur toutes choses et par-dessus tout.

Le superlatif et les limites du possible

Il y a deux syntagmes qui permettent de qualifier un superlatif par les limites du possible. Ce sont deux syntagmes très différents sur le plan formel, mais qui produisent des effets semblables.

les plus belles chansons possible
cours le plus vite que tu pourras

§ Le syntagme [superlatif * adjectif-potentiel]

Les plus belles chansons possible peut être paraphrasé comme les plus belles chansons qu'il soit possible de composer / d'imaginer. De même, les idées les plus saugrenues possible est dérivable de les idées les plus saugrenues qu'il soit possible d'imaginer / d'émettre. On serait donc tenté de considérer le syntagme [superlatif * possible] comme une simple ellipse et de le ranger sans histoire sous l'étiquette de la relativation averbale, examinée à la page connexe Le verbe dans la subordonnée relative - la relativation averbale.

En réalité, cette simple dérivation n'est possible que si le superlatif est un adjectif qui accompagne un nom. La proposition restituée qui soit possible n'est possible qu'en présence d'un support nominal. La tentative de dérivation échoue avec les adverbes et les délimiteurs superlatifs : ils parleront le moins possible, ils diront le moins possible de bêtises, le plus de chansons possible.

Nous en concluons que le syntagme [superlatif * possible] est original et irréductible et que possible n'est pas une relative vestigiale.

Un certain nombre d'adjectifs potentiels (tels que imaginable, réalisable) peuvent également entrer dans ce syntagme.

Possible et les adjectifs assimilés sont invariables dans le syntagme [superlatif * adjectif-potentiel]. Il convient d'éviter la confusion entre les plus belles chansons possible et la plus belle des chansons possibles.

Dans les exemples qui suivent, il ne s'agit pas de malheurs possibles. de robes possibles, de fautes possibles, ni de cachets possibles. Donc l'invariabilité de possible s'impose.

les plus grands malheurs possible
les robes les plus élégantes possible
j'ai fait le moins de fautes possible
une lettre avec le plus de cachets possible
il lui adressait les compliments les plus justes possible (Flaubert)

En revanche, dans dans les termes les plus fermes possibles, il pourrait s'agir de termes possibles. Dans de tels cas, l'usage hésite.

Possible peut flotter par rapport à un délimiteur superlatif : le plus possible d'excuses et le plus d'excuses possible.

La paraphrase de le meilleur des mondes possible tel que Leibniz et Voltaire l'entendaient est le meilleur des mondes qu'il soit possible d'imaginer, donc seul le singulier possible est correct. Le problème se complique au 20. siècle, qui voit l'apparition de la théorie à la fois philosophique et physique des « mondes possibles ».

Au possible est paraphrasable comme au plus haut degré possible dans il est antimusical au possible. Le superlatif est omis par ellipse.

§ Le syntagme [superlatif * que * forme fléchie de pouvoir]

Pour l'examen de la construction du type cours le plus vite que tu pourras, voir la page connexe La relativation adverbio-nominale.

Sélecteur et subordonnée infinitive

Pour la subordonnée infinitive régie par le superlatif comme sélecteur, voir la page connexe Le groupe adjectival.

Superlatif et adjectif nominalisé

Les noms haut, bas, fort et loin ont des superlatifs :

au plus haut de l'arbre
au plus bas de l'échelle
au plus fort de l'hiver
du plus loin que

On se demande si ce sont des superlatifs nominalisés ou des noms au superlatif. Pour qu'on puisse avoir des superlatifs nominalisés, il faut que le syntagme [superlatif * adjectif] laisse percer le trait nominalisable de l'adjectif et que ce trait soit visible dans le syntagme [nominalisation * adjectif].

L'hypothèse du nom au superlatif, certes un peu étrange, ne doit pas être écartée trop hâtivement. Non seulement les noms employés adjectivalement peuvent très bien avoir un degré (Pierre est plus prof que Paul), mais encore on rencontre des constructions telles que un des très proches de, où proche est 100 % nom.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)