Les comparatifs simples - plutôt
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Les comparatifs simples - plutôt (359)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les comparatifs simples - plutôt (359)

SOMMAIRE

Emplois non comparatifs

L'adverbe non comparatif plutôt signifie assez, plus ou moins, dans une certaine mesure, passablement.

Cible = verbe

Plutôt est un adverbe léger : il suit la partie fléchie du verbe et il précède l'infinitif.

j'ai plutôt détesté ce film

Cible = adjectif

Plutôt précède la cible adjectivale.

un homme plutôt petit
il est plutôt pénible

Cible = adverbe

Plutôt précède la cible adverbiale.

il marche plutôt lentement
il prend des décisions plutôt à l'aveuglette

Cible = nom

Plutôt précède la cible nominale.

c'est plutôt bon signe
il est plutôt poète

Emplois comparatifs simples


Le comparateur plutôt a deux interprétations : de préférence et plus exactement.

Le syntagme

[A * plutôt que * B]

peut être transformé en

[plutôt * A * que * B].

La version transformée est plus courante.

Cible = nom

prends plutôt ce livre que celui-là
prends ce livre plutôt que celui-là
cette maladie affecte plutôt les enfants que les adultes
cette maladie affecte les enfants plutôt que les adultes
je mise davantage sur l'éducation et sur la prévention plutôt que sur la répression
je me demande parfois si son intonation pathétique n'est pas l'effet plutôt du doute que de la foi (Gide)
un souverain ferait plutôt épouser à son fils la fille d'un roi détrôné que d'un président de la république en fonctions (Proust)

Cible = adjectif

il est plutôt paresseux que bête
il est paresseux plutôt que bête

Plutôt - comparaison propositionnelle


Comparaison propositionnelle symétrique

Comparaison propositionnelle symétrique fléchie

on le craint plutôt qu'on ne le respecte
je le subissait plutôt que je ne le choisissais

Comparaison propositionnelle symétrique infinitive avec de

il est résolu à partir plutôt que de se laisser insulter
il partit plutôt que d'attendre
il mourrait plutôt que d'avouer ses torts
il veut se débrouiller seul plutôt que de demander conseil
il voulut mourir plutôt que de continuer à souffrir
elle préférerait se tuer plutôt que d'être infidèle à son mari

Comparaison propositionnelle symétrique infinitive sans de

il veut convaincre plutôt que toucher
je le ferais réparer plutôt que démolir
il paraît deviner plutôt que comprendre
il sait esquiver les obstacles plutôt que les heurter de front
il voyage pour se distraire plutôt que pour s'instruire
il passe ses soirées à bouquiner plutôt qu'à regarder la télévision
il met son amour propre à nous faire plaisir plutôt qu'à nous commander
il faut accélérer plutôt que ralentir

La place de plutôt

je veux plutôt mourir que souffrir
je veux mourir plutôt que souffrir

il a plutôt accepté la torture que de trahir son camarade
il a accepté la torture plutôt que de trahir son camarade

plutôt que de te plaindre, tu ferais mieux de travailler

Comparaison propositionnelle à second pôle non nominal

Plutôt peut être suivi d'une subordonnée comparative non nominale.

il se laissa tomber plutôt qu'il ne s'assit
il s'y habitue plutôt qu'il n'y prend goût
la désignation de la Grèce comme bouc émissaire accentue seulement une crise bilatérale plutôt qu'elle ne la crée
le génie qui devine, plutôt qu'il n'apprend, extrait, pour chaque ouvrage, les premières règles de l'ordre des choses (Hugo)
les deux réalités se rejoignent plutôt qu'elles ne découlent l'une de l'autre
les pieuvres rampent plutôt qu'elles ne nagent
ma fange ainsi la tachera plutôt que ne me blanchira Sa lumière (Gide)
vous vous répétez plutôt que vous ne vous expliquez

Dans ces exemples, le connecteur de comparaison que est suivi d'une proposition « nue », c'est-à-dire non nominalisée. Ce n'est pas étonnant, puisqu'il y aurait conflit entre le connecteur que et le nominalisateur que. Nous disons que dans la forme sous-jacente de ces exemples le connecteur que, qui est une préposition, est suivi d'un objet nominal, en l'occurrence d'une subordonnée nominalisée : il s'y habitue plutôt QUE QU' il n'y prend goût. Le conflit QUE QUE est résolue au moyen de l'haplologie.

Haplologie

plutôt plus tôt que plus tard plus tôt que plus tard

Ce phénomène illustre le degré de l'aversion qu'a le français pour la répétition. La version originelle est claire ; la version après haplologie est opaque.

Orthographe


RETOUR EN HAUT DE PAGE