La préposition - l'expression du mouvement
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
La préposition - l'expression du mouvement (343)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
La préposition - l'expression du mouvement (343)

SOMMAIRE

L'expression de la directionnalité - destination

Les prépositions spatiales, telles que

à
sur
dans
devant
derrière
sous
près de
à côté de
en face de

sont ambigües : elles peuvent exprimer la position ou la direction. Autrement dit, elles ne possèdent pas le pouvoir de sélectionner un comportement géométrique. C'est au verbe qu'incombe la charge de sélectionner positionnalité ou directionnalité. Le rôle de la préposition est limité à l'expression du sous-type de comportement géométrique. Par exemple, à marque un point, sur marque une surface, dans marque un solide.

Le pouvoir directionnel des verbes de déplacement est un problème un peu plus compliqué. Les verbes de déplacement se divisent en trois groupes :

Groupe 1 : un seul comportement géométrique, sélection possible

Les verbes qui expriment la directionnalité et rien que la directionnalité et, par conséquent, sélectionnent toujours la lecture directionnelle de la préposition. Exemples :

aller chez le dentiste
partir à New York
venez dans le salon
venez sur la Côte

Verbes directionnels transitifs

convoquer
enfoncer
envoyer
insérer
jeter
mettre
poser

Verbes directionnels intransitifs

aboutir
aller
arriver
atterrir
chuter
descendre
entrer
monter
se poser
se rendre
se retirer
sortir
tomber
venir

Groupe 2 : deux comportements géométriques, sélection impossible

Les verbes qui, étant à la fois positionnels et directionnels, n'ont le pouvoir de sélectionner ni la positionnalité ni la directionnalité de la préposition et, par conséquent, doivent être désambigüisés à l'aide du contexte. Exemples :

accompagner à l'école
balayer sous le tapis
déménager ses affaires sous un ciel plus clément
fuir en France
grimper sur le cheval
précipiter dans le puits
propulser dans la cour des grands
se hisser dans les plus grandes fortunes
se précipiter hors la pièce
tomber dans / entre les bras de

Groupe 3 : zero comportement géométrique, sélection impossible

C'est le groupe des verbes qui expriment la manière du mouvement, mais n'expriment ni sa nature positionnelle, ni sa nature directionnelle. Ils peuvent être intransitifs ou transitifs.

conduire
courir
danser
déambuler
errer
flâner
marcher
nager
patiner
ramer
s'égarer
se balader
se promener
se tortiller
skier
voler
voyager

taper (le ballon)
secouer (les dés)
frapper (le clou)

En combinant une préposition spatiale avec un verbe qui exprime la manière du mouvement, on obtient une proposition vidée de directionnalité, donc agrammaticale.

*il a conduit dans le parking
*il a couru à la gare
*il a dansé sur la scène
*il a flâné à l'école
*il a frappé le clou dans le mur
*il a nagé à l'îlot
*il a secoué les dés sur la table
*il a tapé le ballon à l'autre bout du terrain

Pour préciser qu'il s'agit d'un mouvement avec destination, il faut se servir de certains verbes béquilles directionnels. Le verbe directionnel assume le rôle principal et le verbe exprimant la manière du mouvement se trouve relégué à une subordonnée, souvent gérondivale : la forme correcte de *il a flâné à l'école, qui pourrait paraître grammatical à un locuteur natif de l'anglais, est il s'est rendu à l'école en flânant. Le verbe se rendre sert de béquille au verbe flâner. Autres exemples de verbes béquilles :


descendre l'escalier en courant
entrer dans la pièce en boîtant
entrer en boitillant
entrer en courant
entrer en sautillant
se rendre à l'école en flânant
traverser la rivière à la nage
traverser le champ en rampant

Vers et jusque

Les prépositions vers et jusque, ambigües (sans comportement géométrique fixe) comme toutes autres prépositions locatives, ont ceci d'intéressant qu'elles peuvent être combinées avec des verbes non directionnels pour exprimer la directionnalité.

il a conduit jusque dans le parking
il a couru jusqu'à la gare
il a couru vers la gare
il a nagé jusqu'au port
il a ramé jusqu'au port
il a tapé le ballon vers le filet
il a tapé le ballon jusqu'à l'autre bout du terrain
le poisson a nagé vers le lac
les touristes ont flâné vers Montmartre

L'expression de la directionnalité - éloignement

En combinant la préposition de avec un verbe qui exprime la manière du mouvement sans exprimer l'idée d'éloignement, on obtient une proposition vidée de directionnalité, donc agrammaticale.

*il a couru de la banque

Verbes directionnels intransitifs

arriver
chuter
descendre
partir
sortir
tomber

Verbes directionnels transitifs

éjecter
enlever
expulser
ôter
sortir

Verbes directionnels exprimant à la fois l'idée d'éloignement et de destination

Il y a des verbes de trajet (intransitifs) et des verbes de transfert (transitifs), qui sont à la fois des verbes directionnels d'éloignement et des verbes directionnels de destination.

aller
transférer
transporter
verser

il a versé du vin de la carafe dans son verre
il a transporté quelques meubles de son bureau à sa maison

Depuis

Depuis est une préposition directionnelle d'éloignement. Elle peut être combinée avec les verbes non directionnels exprimant la manière de mouvement.

les touristes ont flâné depuis le Quartier Latin jusqu'au Marais

Préhension


boire du café dans une tasse
copier des vers dans un recueil
coup de tonnerre dans un ciel serein
cueillir une pomme sur l'arbre
entendre dans la bouche de
façonner dans le bois
il l'a appris dans une grammaire en ligne
il l'a copié dans un livre
la chèvre lui mangeait dans la main
le chien a mangé dans mon assiette
omettre dans une liste
piquer dans la caisse
prendre de l'argent dans le bureau de son père
prendre un couteau sur la table
prendre un mouchoir dans le tiroir
prendre un verre sur la table
prendre une casserole dans le placard
puiser à une source
puiser dans ses économies
puiser dans son sac
puiser dans son sac
quelqu'un a bu dans cette tasse
ramasser des godasses dans la poubelle
télécharger sur un site (en aval)
tirer un numéro dans un sac
un article découpé dans le journal
un beau tuyau noir rapporté de Constantinople et dans lequel j'ai fumé pendant sept ans (Flaubert)
voici les auteurs parmi lesquels sera choisi le lauréat

Dans la proposition on entendait dans la cuisine des tintements de casseroles, l'observateur se trouve probablement à l'extérieur, et non pas à l'intérieur, de la cuisine. Donc dans veut dire venant de. Le verbe entendre est préhensif.

Ablation

Les verbes d'ablation, tels que

acheter
arracher
emprunter
louer
retirer
voler

régissent la préposition à (et le cas objet indirect).

Enlever et ôter régissent à lorsque le point de départ est humain et de lorsqu'il est un lieu.

Le caractère ablatif de la préposition à peut surprendre, mais, en réalité, elle est issue de la fusion des deux prépositions latines « ad » et « ab ».

L'expression obligatoire du déplacement


RETOUR EN HAUT DE PAGE