HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Les emplois de sauf (338)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois de sauf (338)

SOMMAIRE
Introduction
Sauf - remarque étymologique
Sauf - les deux polarités
Sauf - contraste à polarité négative
Sauf - contraste à polarité positive
Sauf - la polarité négative - détails
Sauf - la polarité positive - détails

Introduction

Sauf - remarque étymologique

Le sens archétypal de la préposition sauf est celui qu'elle présente dans un compte-rendu de pertes, tel que tous périrent sauf le soldat Pierre, Ce compte-rendu pourrait être paraphrasé comme tous périrent, mais le soldat Pierre a eu la vie sauve. Sauve est le féminin de l'adjectif sauf. Le lecteur ou la lectrice latiniste reconnaîtra sans difficulté la source latine du sens archétypal de la préposition sauf. Le thème de notre compte-rendu de pertes pourrait être « omnes perierunt salvo milite Petro », où « salvo milite Petro » est un ablatif absolu elliptique.

Le sens originel de sauf s'est généralisé considérablement au fil des siècles, Ajourd'hui, on peut même utiliser sauf d'une façon qui dément son étymologie : ils ont tous survécu sauf le soldat Pierre. Examiné au microscope de l'étymologie, cette proposition pourrait paraître choquante, mais cette anomalie passe inaperçue dans la langue moderne, même écrite.

Sauf - les deux polarités

Sauf - contraste à polarité négative

La paraphrase ultra-simple de la la proposition j'ai lu tous ses romans sauf le premier, pourrait être j'ai lu tous ses romans, mais pas le premier. Nous disons que dans cette proposition sauf exprime un contraste à polarité négative. La formule [sauf = mais pas] est la clé du contraste à polarité négative.

Sauf - contraste à polarité positive

Dans certains contextes, la préposition sauf exprime ce que nous appelons un contraste à polarité positive : le contraste se combine non pas avec une négation, mais avec une affirmation renforcée. Ce qui suit sauf est surprenant par rapport à ce qui le précède, mais ce qui suit, loin de nier ce qui précède, le réaffirme et le met en valeur. Dans la proposition si je puis m'exprimer ainsi sauf le respect que je vous dois, la paraphrase de sauf le respect que je vous dois, loin d'être mais pas avec le respect que je vous dois, est, en effet, en vous assurant de la pleine mesure du respect que je vous dois. De même, la paraphrase de la proposition il accepte de nous aider, sauf à nous critiquer si nous échouons n'est pas il accepte de nous aider, mais il refuse de nous critiquer, mais il nous aide et il va même jusqu'à nous critiquer pour nous aider.

Sauf - la polarité négative - détails

Les cinq particularités grammaticales de sauf à polarité négative

Sauf est un membre du groupe des prépositions d'exclusion et d'inclusion (sauf, excepté, y compris, jusqu'à, etc.). Nous étudions ce groupe en détail à la page connexe Le syntagme prépositionnel - exclusion et inclusion, où l'on trouvera un grand nombre d'exemples de toutes particularités et applications de sauf. Nous préférons éviter ici les redites.

Les cinq particularités importantes de sauf à polarité négative sont

le comportement de quasi-conjonction coordinative (mais pas)

l'association aux pronoms exhaustifs (tout) et aux conégateurs exhaustifs (rien)

la transparence

la polymorphie

la répétition ou non de la préposition précédant le syntagme d'exlusion ou d'inclusion

Sauf - la polarité positive - détails

Paraphrases de sauf exprimant un contraste à polarité positive

allant jusqu'à
au risque de
en acceptant l'obligation de
en prenant le risque de
en se réservant le droit
quitte à
sans exclure l'éventualité de
sans porter atteinte à
sans que soit exclu
sans renoncer au droit de

La polarité positive de sauf se manifeste dans deux cadres grammaticaux.

[sauf à * infinitif]

Voir la page connexe Les subordonnées libres inclassables.

ce prince aimait à se servir de ses intrigants, sauf à les loger ensuite dans une cage de fer (Michelet)
elle semblait ignorer la profession de son fils, sauf à geindre le jour des comptes (Elder)
il accepte de nous aider, sauf à nous critiquer si nous échouons
il continuera à jouer, sauf à la rendre malheureuse
il était homme à provoquer sans motif un carabinier dans la rue, sauf - si le carabinier prenait mal la plaisanterie - à se précipiter sur les genoux et demander grâce (A. Daudet)
il s'agit d'échapper à ce savant le plus vite possible, sauf à se retrouver plus tard (Sand)
la noblesse française qui déclame aujourd'hui contre les financiers sauf à épouser leurs filles (Jaurès)
la vérité s'impose, sauf à être de mauvaise foi
les enfants iraient volontiers tout nus, sauf à garder un couvre-chef de leur goût
les toniques se conservent, sauf à subir diverses modifications (Brunot)

La séquence [sauf * à * infinitif] ne s'analyse pas nécessairement comme sauf à polarité positive. Dans certains cas, elle s'analyse comme sauf à polarité négative avec répétition de la préposition. Dans la prpoposition elle ne se sentait bonne à rien, sauf à se promener. la préposition à est régie par bonne devant sauf et répétée après sauf

[sauf * nom]

sauf le respect que je vous dois
sauf votre respect
sauf votre honneur

RETOUR EN HAUT DE PAGE