HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Les emplois de sans (337)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois de sans (337)

SOMMAIRE
Le rapport entre les champs sémantiques de avec et de sans
Contextes grammaticaux de sans
Noyau = nom
Noyau = verbe
Syntagmes prépositionnels nominalisés
Locutions adverbiales composées
Locutions exprimant le caractère unique
Rection
L'absence d'article
Interprétations conditionnelle et concessive
Sans et le système de négation
Sans et la conégation averbale
Sans et la négation implicite
Sans et la négation redondante
Sans et ni
Sans et ne...que...
Sans et la neutralisation des articles (réduction à de)
Sans sous négation
Subordination fléchie et infinitive
Subordination fléchie et infinitive - renvois
Sans - la proposition comme argument nominal
[sans * infinitif]
[sans que * proposition]
[non sans * infinitif]
[non sans que * proposition]
[être sans * infinitif]
[ne pas être sans * infinitif]
[être * durée * sans * infinitif]
Phénomènes divers
L'omission de l'objet direct dans [sans * infinitif]
Sans cela, sans quoi
Sans - pronom prépositionnel
Éléments intercalés
Sans dans la prémisse averbale
La corrélation du sujet de l'infinitif
Sans plus

Le rapport entre les champs sémantiques de avec et de sans

Emplois généraux

Sans peut être substitué à avec

Certains champs sémantiques de sans correspondent à un champ sémantique de avec, à la polarité et à l'article près. Les exemples qui suivent sont basés sur l'inventaire des champs sémantiques de avec. Voir la page connexe Les emplois de avec - emplois généraux. Nous présentons les exemples en vrac, sans répéter les étiquettes.

avec cette chaleur
avec la permission de
avec vue sur la mer
boire avec une paille
fait avec du beurre
il a vendu la maison avec le mobilier
parler avec autorité
sortir avec les enfants

Sans ne peut pas être substitué à avec

avec ça que tu ne le savais pas
avec ce gaillard-là, on ne sait jamais à quoi s'en tenir
avec tout le respect que je vous dois
conjointement avec
être gentil avec
et avec ça, madame ?
je fais tout son travail et avec ça il n'est pas content
je pense avec cet auteur que
on oublie tout avec le temps
ressemblance avec
rivaliser avec
se fâcher avec
se lever avec le jour
se marier avec

Emplois spécialisés

Sans peut être substitué à avec

Les propositions réduites nomino-prédicatives

Voir les constructions du type avec diplôme en poche et sans diplôme en poche à la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction nomino-prédicative.

La quasi-prédication

Voir les constructions du type le journaliste a photographié le président avec son lionceau / sans lionceau à la page connexe Le complément prédicatif - la quasi-prédication.

Sans ne peut pas être substitué à avec

La pseudo-coordination par avec

Voir les constructions du type nous sommes allés au ciné avec mon frère à la page connexe L'accord avec les syntagmes nominaux complexes.

Contextes grammaticaux de sans

Noyau = nom

du chocolat noir sans sucre
le prix de la chambre sans le petit déjeuner
promenade sans but
sans alcool
sans bagage
sans billet
sans charme
sans équivalent
sans étiquette
sans emploi
sans enfant
sans espérance
sans espoir
sans famille
sans fard
sans fin
sans fondement
sans frontières
sans gloire
sans intérêt
sans limite
sans manches
sans nom
sans nombre
sans personnalité
sans précédent
sans prix
sans provision
sans scrupules
sans sel
sans sucre
sans tact
sans valeur
sans vergogne
un couple sans enfant
un homme d'affaires sans scrupules
un jour sans pluie
un jus d'orange sans glaçons
un visage sans charme
une Europe sans frontières
une maison sans téléphone
une personne sans fierté

Noyau = verbe

boire sans soif
boire son thé sans sucre
le total s'entend sans la TVA
manger sans fourchette
marcher sans chaussures
nous avons trouvé sa maison sans mal
sans acception de
sans accident
sans ambages
sans anicroche
sans appel
sans arrêt
sans autre explication
sans blague(s)
sans borne(s)
sans but
sans cérémonie
sans cesse
sans commentaire
sans comparaison
sans concession
sans conséquence
sans considération de/pour
sans consistance
sans conteste
sans contredit
sans crainte
sans danger
sans dégoût apparent
sans délai
sans discernement
sans discontinuation
sans distinction de
sans doute
sans égard pour
sans émotion ni surprise
sans équivalent
sans équivoque
sans effort
sans encombre
sans entrain
sans excès
sans exception
sans exemple
sans façon
sans faute
sans frein
sans garantie
sans gêne
sans hâte
sans incident
sans inconvénient
sans interruption
sans mal
sans ménagement
sans menace
sans merci
sans miséricorde
sans murmure
sans nuance
sans partage
sans peine
sans peur
sans pitié
sans précisions
sans préjudice de
sans préjugé
sans preuve
sans quartier
sans raison
sans répit
sans réserve
sans réticence
sans recours
sans regret
sans repos
sans restriction(s)
sans retard
sans retour
sans risque (de)
sans scrupule
sans succès
sans surprise
sans transition
sans trêve
sans vaine discussion

Syntagmes prépositionnels nominalisés

sans-abri
sans-atout
sans-cœur
sans-culotte
sans domicile fixe
sans-Dieu
sans-faute
sans-fil
sans-gêne
sans-grade
sans-guide
sans-le-sou
sans-logis
sans-papiers
sans-parti
sans-patrie
sans-réponse
sans-souci
sans-travail

Locutions adverbiales composées

sans feu ni lieu
sans fin ni cesse
sans foi ni loi
sans geste ni parole
sans l'ombre d'un doute
sans peur ni reproche
sans queue ni tête
sans rime ni raison
sans sou ni maille
sans tambour ni trompette
sans trêve ni repos

Locutions exprimant le caractère unique

L'argument varie en genre.

sans égal
sans second
sans pareil

Rection

La préposition sans est peu régie.

Verbes divers

compter sans
faire sans
se débrouiller sans

Être

Le syntagme [être * sans * nom] présente une ambigüité structurelle.

Le syntagme prédicatif banal

Être est la copule banale et [sans * nom] est un complément prédicatif banal.

sans esprit
sans honneur
sans intérêt
sans jugement
sans malice
sans méchanceté

Le syntagme prédicatif spécialisé

Être sans signifie être à court de, être dépourvu de, être démuni de.

sans abri
sans argent liquide
sans argent
sans bagage(s)
sans emploi
sans espérance
sans femme
sans forces
sans nouvelles de
sans le sou
sans pain
sans pension
sans père ni mère
sans ressources
sans secrétaire en ce moment
sans voiture en ce moment

je suis sans un liard, sans espérance, sans pain, sans pension, sans femme, sans enfants, sans asile, sans honneur, sans courage, sans ami (Balzac)

L'absence d'article

Si l'argument de sans n'est pas qualifié par une épithète ou un complément, on ne le fait précéder d'aucun article. Si l'argument est qualifié, sa définitude ou indéfinitude doit être indiquée par un article. Pour l'examen de l'absence d'article, voir la page connexe Le groupe nominal - compléments - le déterminant nul.

Interprétations conditionnelle et concessive

Pour l'examen de l'interprétation conditionnelle et concessive de sans, voir les pages connexes Le conditionnel absolu, La concession totale - constructions non fléchies. Dans la proposition j'ai eu de la veine au concours, j'ai été reçu sans avoir les connaissances requises, sans est concessif, tandis que dans la proposition sans avoir les connaissances requises, tu te feras recaler, sans est conditionnel.

La subordonnée infinitive à sans est une espèce de quasi-gérondif négatif : en travaillant dur tu réussiras à l'examen sans travailler dur tu ne réussiras pas à l'examen. L'interprétation conditionnelle est partagée par le (vrai) gérondif et le quasi-gérondif à sans. Voir la page connexe Le participe présent adverbial - rubrique Le gérondif - valeurs circonstancielles.

Sans et le système de négation

Sans et la conégation averbale

Sans admet certains conégateurs devant son argument. Nous disons donc que sans a un comportement de verbe virtuel. La proposition il nous fait part de ses souvenirs sans plus d'amertume est paraphrasable comme il nous fait part de ses souvenirs sans plus témoigner d'amertume. Sans l'hypothèse que sans représente un comportement verbal en filigrane, il est impossible de justifier la présence du conégateur plus devant le nom amertume. Sans guère d'amertume s'explique de la même manière.

il nous fait part de ses souvenirs sans plus (témoigner) d'amertume
sans plus de retard (sans plus tarder)
sans plus d'attente inutile (sans plus attendre)

Sans plus présente une ambigüité structurelle.

Dans il a soumis sa critique sans plus de commentaires, l'expression sans plus de commentaires veut dire sans l'accompagner de commentaire, sans commentaire supplémentaire. Plus de est un comparateur et un délimiteur.

Dans il assiste aux réunions, visiblement fatigué et indifférent, sans plus de commentaires, l'expression sans plus de commentaires veut dire en ne faisant plus aucun commentaire. Sans est un verbe virtuel et plus est un conégateur.

Sans et la négation implicite

Voir les pages connexes La négation verbale - le négateur implicite, La négation verbale - conégateurs - les conégateurs implicites.

Sans et la négation redondante

Voir la page connexe La négation verbale - le négateur redondant.

Sans et ni

Voir les pages connexes La négation verbale - conégateurs - le conégateur coordinatif ni.

Sans et ne...que...

Voir la page connexe La négation verbale - ne...que....

Sans et la neutralisation des articles (réduction à de)

Voir la page connexe La négation verbale - négation et articles.

Sans sous négation

Non sans et non pas sans peuvent avoir pour arguments des noms, des infinitifs et des propositions fléchies. Pour l'examen de la qualification des prépositions, voir la page connexe Le syntagme prépositionnel - syntaxe étendue.

ce fait n'est pas sans lien / analogie avec
ce n'est pas sans provocation que
ce n'est pas sans rappeler que
ce n'est pas sans une certaine émotion que
ce n'est pas sans une vive satisfaction que
ce qui n'est pas sans poser des problèmes
cette décision ne sera pas sans conséquence
il a résolu l'équation non sans difficulté
il l'a fait non sans rechigner
je n'étais pas sans inquiétude
l'absorption de ce médicament n'est pas sans danger
l'incendie a été maîtrisé, non sans que les pompiers aient dû intervenir
n'être pas sans beauté
n'être pas sans grandeur
n'être pas sans intérêt
n'être pas sans naïveté
n'être pas sans vraisemblance

Subordination fléchie et infinitive

Subordination fléchie et infinitive - renvois

Voir l'examen de la négation redondante avec sans que à la page connexe La négation verbale - le négateur redondant.

Voir l'examen des combinaisons sans - ni et ni - sans à la page connexe La négation verbale - conégateurs - le conégateur coordinatif ni.

Sans - la proposition comme argument nominal

La préposition sans peut avoir des arguments propositionnels. Si la subordonnée est fléchie, on la fait précéder du nominalisateur que. L'infinitif suit la préposition directement. Dans les deux cas, l'argument de sans est un syntagme nominal.

[sans * infinitif]

sans broncher
sans compter
sans coup férir
sans désemparer
sans demander son reste
sans discontinuer
sans être invité
sans être très perspicace
sans exagérer
sans faire de bruit
sans hésiter
sans le savoir
sans le vouloir
sans me rendre compte de
sans me vanter
sans mentir
sans mot dire
sans parler de
sans penser à mal
sans perdre un instant
sans plus attendre
sans plus tarder
sans rire
sans s'arrêter
sans s'en apercevoir
sans s'interrompre
sans se faire prier
sans tergiverser
sans vous fâcher
sans y croire
sans vous le reprocher

Dans cela va sans dire, dire est un infinitif passif simple.

Dans notre amitié était venue sans la chercher (Estaunié), le sujet de la subordonnée n'est pas corrélé avec celui de la principale. Cette construction est critiquée par les puristes.

Exemples métadiscursifs

sans me vanter
sans mentir
sans parler de
sans tarder davantage
sans vouloir te faire de peine
sans vous commander
sans vous fâcher
sans vous le reprocher
sans vous offenser

[sans que * proposition]

La conjonction sans que se construit avec le subjonctif. Le négateur redondant ne dans la subordonnée se rencontre chez certains locuteurs, mais c'est une pratique abusive, non conforme au bon usage.

il avait achevé ce récit, sans qu'une inflexion, ni qu'un geste témoignât qu'une émotion quelconque le troublât (Gide)
il est entré sans même que je l'entende
il est entré sans seulement que je l'entende
il est parti sans même que nous le sachions
il fait marcher la télé sans que cela m'empêche de travailler
il l'a fait sans qu'on le lui ait dit
il me trompait sans que je m'en aperçoive
il ne partira pas sans qu'on le lui dise
il ne partira pas sans que je le revoie une dernière fois
il ne se passe pas de jour sans qu'il lui écrive
il s'est enfui en pleurant sans que nous pussions le retenir
je l'observais sans qu'aucune émotion paraisse sur mon visage
je ne peux pas lui parler sans qu'il se sente agressé
je ne puis parler sans qu'il m'interrompe
les dents lui poussèrent sans qu'il pleurât une seule fois (Flaubert)
nous nous sommes faufilés dans la foule sans que personne nous aperçoive
pars sans qu'on te voie
sans qu'il soit fait mention de
sans que personne comprenne pourquoi
vous me comprenez sans que je doive ajouter aucune explication

[non sans * infinitif]

il l'a fait non sans rechigner
il s'éloigna non sans se retourner plusieurs fois

[non sans que * proposition]

l'incendie a été maîtrisé, non sans que les pompiers aient dû intervenir
non sans qu'il ait protesté

[être sans * infinitif]

Le syntagme [être sans * infinitif] exprime un état prolongé de privations ou de manquement au devoir.

être deux jours sans boire et sans manger
être deux semaines sans pouvoir appeler sa famille
être longtemps sans écrire
il est resté trois mois sans téléphoner

[ne pas être sans * infinitif]

Dans la formule [ne pas être sans * infinitif], le verbe être assume le mode, le temps et la personne qui seraient autrement ceux du verbe à l'infinitif. Inversement, pour interpréter cette construction, on n'a qu'à faire revêtir la forme du verbe être au verbe qui est à l'infinitif et à remplacer ne pas être sans par un adverbe phrastique tel que certainement. Donc, tu n'es pas sans savoir = certainement tu sais.

je ne suis pas sans avoir des doutes sur son honnêteté
je ne suis pas sans avoir observé que
il n'est pas sans se demander souvent si
l'oubli n'est pas sans altérer profondément la notion du temps (Proust)
la perspective d'être renvoyé au front n'était pas sans lui retirer quelque peu de son entrain (Benoît)
la scène n'a pas été sans produire quelque éclat (Boylesve)
la situation n'est pas sans nous inquiéter
nous ne sommes pas sans éprouver une certaine gêne devant
nous ne sommes pas sans nous rappeler que
vous n'avez pas été sans commenter les évènements
vous n'êtes pas sans avoir entendu parler de
vous n'êtes pas sans savoir le malheur qui l'a frappée
vous n'êtes pas sans savoir que

La proposition vous n'êtes pas sans ignorer est parfaitement grammaticale, mais elle n'a pas le sens qui lui est souvent attribué à tort. Elle résulte du croisement des deux formules vous n'êtes pas sans savoir et vous n'ignorez pas. Elle comporte une triple négation de vous savez, donc elle équivaut à vous ignorez.

[être * durée * sans * infinitif]

je fus un moment sans comprendre
il est parfois des mois sans venir

Voir la page connexe Verbes multistructurels - être - rubrique Verbe à rection semi-prédicative.

Phénomènes divers

L'omission de l'objet direct dans [sans * infinitif]

C'est le fameux (ou plutôt infâme) « vide parasite » chomskyen.

Voir la page connexe La subordination - l'emploi des modes - l'infinitif.

Sans cela, sans quoi

Sans quoi relève de la relativation à antécédent phrastique. Voir la page connexe La relativation à antécédent phrastique.

Sans cela / sans ça et sans quoi ont un sens proche de sinon, autrement.

si on m'offre un bon prix je vends ma voiture, sans ça je la garde
sois sage, sans ça...

Sans - pronom prépositionnel

L'adverbe sans est le pronom prépositionnel correspondant à la préposition sans. Voir l'étude des pronoms prépositionnels à la page connexe Pronoms prépositionnels - aspects généraux.

votre parapluie ! vous alliez partir sans
il a oublié ses lunettes et il ne peut pas conduire sans
cet article, nous sommes sans

Éléments intercalés

Les éléments intercalés peuvent être des adverbes légers qui normalement précèdent l'infinitif (aussitôt) et des élément corrélés (moi-même).

Moi-même, etc.

sans moi-même pouvoir y répondre

Aussitôt

sans aussitôt le regretter

Tout à fait

sans tout à fait se rendre compte

Même

il est parti sans même un mot de remerciement
sans même en parler à sa femme
sans même un commentaire

Seulement

il est parti sans seulement un mot de remerciement

Presque

Pour l'examen détaillé de l'intercalation de presque, voir la page connexe Le groupe adverbial - les adverbes de degré.

sans presque laisser de traces
sans presque s'incliner

Pour autant, pour cela

il a un cancer du poumon, sans pour autant qu'il cesse de fumer
sans pour cela perdre de temps

Toutefois

sans toutefois que cela les retarde

Donc

sans donc que
sans donc faire

Conégateurs (plus, rien, jamais, guère)

Adverbes divers

on ne peut vivre ensemble du matin au soir sans, au bout de quelque temps, se montrer comme on est (Rolland)

Sans dans la prémisse averbale

Pour l'examen du rôle de sans dans la prémisse averbale, voir la page connexe Les ressources mineures de la prémisse. rubrique La prémisse averbale.

sans la présence d'esprit du mécanicien, le train déraillait

La corrélation du sujet de l'infinitif

Si le sujet de la subordonnée n'est pas corrélé avec celui de la principale, la construction fléchie (sans que) est préférable à la construction infinitive. Quelques exemples de corrélation anomale :

à Paris, en voyage, à la campagne, ces carnets se sont noircis sans y penser (A. Daudet)
ça s'était fait tout de suite, sans y penser (Zola)
ce bel argent qui lui tomberait comme ça du ciel, sans rien faire, la ravageait de désir (Maupassant)
d'ici à la rue Foyatier, sans nous presser, il n'y a pas loin de vingt minutes (Romains)
qu'est-ce qui t'amène sans être appelé ?
sans gagner des mille et des mille, sa position n'était pas mauvaise (France)

Sujet anonyme

une fois dans le Parti, il n'est plus possible d'en sortir, sans perdre aussitôt sa situation (Gide)

Sans plus

il est poli, sans plus
je le connais, sans plus
tu as aimé ce film? - sans plus

RETOUR EN HAUT DE PAGE