PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les emplois de durant (315)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Le syntagme prépositionnel (270)
La préposition - les principales prépositions élémentaires (284)

PAGES SŒURS
Les emplois de durant (315)

SOMMAIRE
L'étymologie de durant
Simultanéité totale et simultanéité partielle
Les indices des deux types de simultanéité
Quelques arguments de durant
Durant que
Durant et pendant - comparaison

L'étymologie de durant

Dans l'ancienne langue, [nom * durant] était une subordonnée participiale absolue. Voir la page connexe La subordonnée participiale absolue. L'accord s'observe jusque chez Chateaubriand ; toute sa vie durante.

Simultanéité totale et simultanéité partielle

La préposition durant s'emploie de deux manières :

§ Simultanéité totale

pour marquer un intervalle sur lequel s'étale une activité ou un état ininterrompu, comme dans

j'ai bien dormi durant toute la nuit

ou

§ Simultanéité partielle

pour marquer un intervalle sur lequel s'étend une série d'événements discrets, ou qui inclut un événement particulier, comme dans

je me réveille chaque fois que le bébé pleure durant la nuit

Pendant la durée entière de et tout le long de sont des paraphrases de durant du premier type (simultanéité totale) ; au cours de équivaut à durant du second type (simultanéité partielle).

Les indices des deux types de simultanéité

Durant admet comme argument un nombre pratiquement illimité de mots qui expriment une durée, un intervalle. (Voir plus loin.) Le type de simultanéité n'est pas un trait sémantique de ces mots, comme le montre notre exemple liminaire : durant la nuit peut avoir un sens total ou un sens partiel. Les indices du type de simultanéité sont à chercher ailleurs.

Le type de simultanéité a plusieurs indices possibles :

§ Le type de simultanéité peut se localiser de manière diffuse dans le contexte général. Les aspects (perfectif, imperfectif, répétitif, etc.) sont le plus souvent liés au verbe, mais ils peuvent aussi se cacher dans d'autres éléments. Pour l'examen des aspects perfectif et imperfectif, voir les pages connexes Les emplois de depuis, La subordonnée temporelle fléchie - jonctions diverses, La subordonnée temporelle fléchie - les modes et les temps, Quelques catégories verbales importantes.

§ Le type de simultanéité n'est pas sans rapport avec le temps du verbe.

§ Certains adjectifs (entier, tout, long, plein, bon) et certains adverbes (d'affilée, de suite) indiquent la simultanéité totale. (Par exemple, un bon quart d'heure)

durant toute la journée
durant tout le chemin
durant des heures entières
durant les longues heures de
durant longtemps (littéraire)
durant un bon quart d'heure

§ La postposition de durant est un indice infaillible de la simultaneité totale.

des heures durant
sa vie durant
l'été durant
plusieurs mois durant
une pleine heure durant
trois bonnes heures durant

L'antéposition de durant est obligatoire dans durant lequel.

§ Le syntagme [durant * que * proposition] s'emploie rarement et ne s'emploie plus du tout pour exprimer la totalité.

Quelques arguments de durant

ce temps de
cette période
combien de temps
de longues heures
des heures et des heures
des jours et des jours
des kilomètres
l'automne
l'été
l'hiver
l'orage
la bataille
la cérémonie
la crue
la guerre
la journée
la leçon
la nuit
la révolution
la route
la sécheresse
la traversée
le chemin
le dialogue
le match
le parcours
le printemps
le récit
le règne de
le repas
le séjour
le spectacle
le trajet
le voyage
les jours de
longtemps
plusieurs années
quelques instants
sa convalescence
sa vie
son absence
son sommeil
tout le cours de sa vie
tout le roman
tout le temps que
tout le trajet
tout un siècle
un bon quart d'heure
vingt années
vingt dernières pages
vingt kilomètres

Durant que

Durant avec un argument propositionnel exprime toujours la simultanéité partielle dans la langue moderne.

Dans la coordination de deux subordonnées à durant que, le deuxième durant peut être omis : durant que j'étais petit et que mon père était vivant. Le lien entre durant et que n'est pas assez fort pour qu'on puisse dire *durant que j'étais petit et mon père était vivant.

Durant que synonyme de tandis que est archaïque.

Durant et pendant - comparaison

Voir la page connexe Les emplois de pendant.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)