HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les emplois de depuis (307)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois de depuis (307)

SOMMAIRE
Introduction
Intervalle temporel - durée
Renvois
La durée - deux oppositions, quatre cases
L'opposition durée relative / durée absolue
L'opposition argument nominal / argument propositionnel
Indication du point initial d'un intervalle - les quatre cases
Indication du point initial d'un intervalle - exemples
Indication du point final d'un intervalle de temps
Exemples de la durée relative
Exemples de la durée absolue
L'emploi des temps avec depuis
À l'extérieur de depuis, dans l'environnement de depuis
À l'intérieur de la subordonnée introduite par depuis que
L'opposition verbe perfectif / verbe imperfectif
Intervalle spatial - distance
Intervalles sur diverses échelles numériques et logiques
Depuis - adverbe
Depuis et la subordination
Depuis et la subordination fléchie
Durée relative - passé composé
Durée absolue - présent
Depuis et la subordination infinitive
Depuis et la subordination réduite
Depuis et le participe absolu
L'indication nomino-propositionnelle mixte de la durée
Depuis le temps que
Depuis et le négateur ne absolu
Depuis - constructions familières illogiques
Depuis et dès - comparaison

Introduction

Spectre sémantique

Le spectre sémantique de depuis a trois régions importantes :

la durée
la distance
certaines échelles numériques et logiques

Spectre grammatical

Les régions les plus importantes du spectre grammatical de depuis sont

l'opposition relatif / absolu
l'opposition nominal / propositionnel
l'opposition perfectif / imperfectif
l'indication des points initial et final
l'emploi des temps
subordonnées temporelles fléchies
les subordonnées infinitives temporelles
les subordonnées infinitives non temporelles
le négateur ne absolu
le pronom prépositionnel (l'adverbe)

Interdépendance des deux spectres

Les deux spectres ne sont pas indépendants : certains points de l'un ne peuvent pas être discutés sans référence à certains points de l'autre.

Intervalle temporel - durée

Renvois

Pour la « théorie » de la durée relative et absolue, voir aussi

la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - les modes et les temps - rubrique Mesure du temps par les méthodes relative et absolue et

la page connexe La subordonnée temporelle fléchie - jonctions propres au système temporel - rubrique depuis - emplois complexes.

La durée - deux oppositions, quatre cases

L'examen de l'emploi des temps avec depuis s'appuie sur deux oppositions : l'opposition durée relative / durée absolue et l'opposition argument nominal / argument propositionnel. Les deux oppositions forment quatre cases ; en théorie, l'emploi des temps doit être examiné dans chacune des case.

L'opposition durée relative / durée absolue

Dans depuis qu'il a perdu sa femme, c'est au point initial du veuvage que s'attache la pensée ; dans depuis qu'il est veuf, c'est à l'état de veuvage lui-même. Nous disons que la durée peut être mesurée par deux méthodes : la méthode relative et la méthode absolue. Les deux méthodes s'appellent aussi ponctuelle et linéaire.

La langue témoigne d'une étrange indifférence à l'égard de cette distinction logique. Phénomène analogue : ça remonte à la période glaciaire / ça remonte à 20,000 ans.

Une indication de durée absolue et une indication de durée relative sont coordonnées par c'est-à-dire dans l'exemple qui suit : depuis bientôt quatre mois, c'est-à-dire la dernière conférence de presse du général De Gaulle, la majorité et l'opposition sont tenues en haleine. C'est une coordination logiquement discordante, mais grammaticalement valable. Une autre preuve de l'indifférence à l'égard des deux types de durée.

L'opposition argument nominal / argument propositionnel

La préposition depuis peut avoir des noms ou des propositions comme arguments. Depuis que, qu'on appelait autrefois une conjonction temporelle, n'est en réalité rien d'autre que la préposition depuis suivie du nominalisateur que. Dans depuis qu'il est veuf, la proposition il est veuf est nominalisée par que. Le syntagme proposition nominalisée (qu'il est veuf) est tout aussi nominal que la mort de sa femme.

Indication du point initial d'un intervalle - les quatre cases

Le point initial est toujours exprimé par l'argument de la préposition depuis.

Si l'argument est une expression nominale élémentaire, c'est le sens de cette expression qui exprime le point initial.

Durée relative

On peut indiquer le point initial d'un intervalle de temps relatif par une indication de l'heure, une date, un jour du calendrier, un âge, un événement historique ou personnel etc.

Durée absolue

On peut indiquer le point initial d'un intervalle de temps absolu par une indication numérique précise (heures, jours, semaines, etc.) ou par une méthode plus vague (peu, longtemps, une éternité, mon séjour, etc.)

Si l'argument est une subordonnée, c'est le temps du verbe de cette subordonnée qui exprime le point initial.

Durée relative

Passé composé

Durée absolue

Présent

Indication du point initial d'un intervalle - exemples

Nominal relatif

depuis mon arrivée

Nominal absolu

depuis mon séjour ici

Propositionnel relatif

depuis que je suis arrivé

Propositionnel absolu

depuis que je réside ici

Indication du point final d'un intervalle de temps

Le point final d'un intervalle de temps peut être exprimé de deux manières : par la préposition jusqu'à ou par l'absence de toute indication, auquel cas c'est le présent qui sert de point final. Comparer il hurlait depuis le matin jusqu'au soir et il hurle depuis le matin.

Exemples de la durée relative

depuis 1968
depuis Adam et Ève
depuis ce jour-là
depuis cela
depuis Einstein
depuis Jésus-Christ
depuis l'âge de six ans
depuis l'impressionnisme
depuis la Révolution
depuis la naissance de sa fille
depuis la veille
depuis le 1er juillet
depuis le début
depuis le jour où
depuis le matin
depuis le temps où
depuis le moyen âge
depuis leur réconciliation
depuis lors
depuis neuf heures du matin
depuis quand ? (= depuis quel moment / quelle époque ?)
depuis sa maladie
depuis sa mort
depuis son accident
depuis son départ

depuis combien de temps datent ces inscriptions ?
depuis leur dispute il n'ont pas parlé une seule fois
depuis leur dispute il ne parlent plus
depuis quand êtes-vous là ?
depuis quand es-tu expert sur la question ?
depuis quand est-il permis d'entrer sans frapper ?
depuis quand la connais-tu ?
depuis quand ose-t-on parler avec cette irrévérence à sa grand-mère ?
elle joue le violon depuis son plus jeune âge
je l'ai appelé cinq fois depuis midi
je n'ai pas fumé une seule cigarette depuis le début de ma grossesse

Exemples de la durée absolue

depuis belle lurette
depuis combien de temps ?
depuis des années
depuis des jours
depuis des siècles
depuis deux ans
depuis longtemps
depuis peu
depuis quelque temps
depuis quelques semaines
depuis six mois
depuis toujours
depuis trois semaines
depuis un temps fou
depuis un temps infini
depuis une éternité
la junte militaire ayant pris le pouvoir depuis dix ans

ça dure depuis des années
depuis combien de temps êtes-vous là ?
il a plu une seule fois depuis trois mois
il bouquine depuis des heures sans s'occuper de sa famille
il cherche du travail depuis deux mois
il est mort depuis deux mois
il pleut depuis trois jours
il rêve de cette voiture depuis toujours
je n'ai pas fumé une seule cigarette depuis six mois
le lien s'est distendu depuis vingt ans
le plus joli Courbet que j'ai vu depuis longtemps (Duhamel)
le système s'est poli depuis un siècle
nous n'allons pas au théâtre depuis des siècles
nous n'avons pas été au théâtre depuis des siècles
nous ne nous parlons plus depuis des siècles
nous ne nous sommes pas vus depuis des siècles
on vous a déjà appelé trois fois depuis dix minutes
on vous cherche depuis dix minutes
pour la première fois depuis longtemps

Dans la méthode absolue, le point final est normalement implicite et égal au présent. On peut cependant l'expliciter pour obtenir un effet de style : depuis maintenant dix ans.

L'emploi des temps avec depuis

À l'extérieur de depuis, dans l'environnement de depuis

Il y a une seule règle arbitraire attachée à depuis : l'interdiction d'employer depuis pour exprimer un point ou un intervalle dans le futur. La proposition *je résiderai à Nantes depuis la rentrée semble tout à fait logique, mais elle est grammaticalement exclue. (Employer à partir de.)

Tous les autres temps suivent leur propres règles et s'adaptent aux besoins des rapports temporels en question, depuis n'étant que l'un des repères possibles. Les temps les plus fréquemment utilisés à l'extérieur de depuis sont le présent et le passé composé, mais cela n'a rien à voir avec la nature relative ou absolue de l'intervalle. Voir plus haut la distribution du présent et du passé composé dans les exemples de la durée relative et de la durée absolue.

Le seul temps qui mérite un regard plus attentif est l'imparfait. Comparer

il est malade depuis une semaine et on n'a pas encore envoyé chercher le toubib

et

il était malade depuis une semaine quand on s'est décidé à envoyer chercher le toubib

La différence entre les deux temps à l'extérieur de depuis n'est pas imputable à une quelconque particularité de depuis lui-même, mais simplement au fait que les deux récits se déroulent l'une dans le présent, l'autre dans le passé. Autrement dit, la durée absolue (une semaine dans les exemples) peut, elle-même, être relative à un autre événement. La durée absolue peut être transposée librement entre le présent et le passé dans les deux sens, en changeant le temps (présent ou imparfait) qui précède depuis. Depuis lui-même n'y est pour rien.

Autres exemples de l'imparfait

il dormait depuis une heure quand le réveil sonna,
je la connaissais depuis peu quand elle s'est soudainement décidée à aller vivre en Éthiopie
tu m'attendais depuis longtemps ? (dit par le retardataire juste après son arrivée) - tu m'attends depuis longtemps ? (dit par le retardataire juste avant son arrivée)

Fait remarquable, il est beaucoup plus difficile de relativiser la durée relative que la durée absolue :

??il dormait depuis minuit quand le réveil sonna,
??je la connaissais depuis 1990 quand elle s'est soudainement décidée à aller vivre en Éthiopie

À l'intérieur de la subordonnée introduite par depuis que

Que l'argument de depuis soit un nom élémentaire ou une subordonnée, les règles de l'emploi des temps à l'extérieur de depuis sont les mêmes. Ces règles sont inhérentes aux temps eux-mêmes et indépendantes de depuis. En revanche, à l'intérieur de la subordonnée introduite par depuis, le temps signale la nature relative ou absolue de la durée.

Le passé composé marque la durée relative ; le présent marque la durée absolue.

Le plus-que-parfait marque la durée relative dans une histoire qui se déroule dans le passé : on le voyait rarement depuis qu'il avait épousé la bonne.

Le passé antérieur ne s'emploie pas à l'intérieur de la subordonnée introduite par depuis que.

L'opposition verbe perfectif / verbe imperfectif

On a vu plus haut que les deux oppositions relatif / absolu et nominal / propositionnel sont indépendantes l'une de l'autre et que, par conséquent, les règles de l'emploi des temps se décomposent en quatre cases. Le rapport entre l'opposition relatif / absolu et l'opposition perfectif / imperfectif est d'une tout autre nature : il y a un lien obligatoire (un parallélisme) entre les deux types de durée (relative / absolue) et les deux types de verbe (perfectif / imperfectif). Il ne s'agit pas ici de quatre cases : il n'y a que deux cases, mais chacune d'elles porte deux étiquettes, une étiquette type de durée et une étiquette type de verbe.

Le verbe est perfectif (ou a l'interprétation perfective) s'il exprime une transition ; il est imperfectif (ou a l'interprétation imperfective) s'il exprime le résultat d'une transition. On dit aussi que les verbes perfectifs expriment des événements et que les verbes imperfectifs expriment des états. La porte est fermée exprime un état ; la porte est fermée à 20 heures chaque soir exprime un événement (répétitif).

Il y a des verbes qui sont distinctement perfectifs, comme naître, et d'autres qui sont distinctement imperfectifs, comme vivre. L'interprétation perfective / imperfective de la plupart des verbes dépend du contexte grammatical et logique. On vient de voir que l'interprétation de être fermé dépend de la présence de l'indication de temps. Un autre indice grammatical important est la négation. La matérialisation est un événement, la non-matérialisation est plutôt un état :

il avait encore grandi depuis trois mois qu'elle ne l'avait vu (Troyat)
je n'ai pas mangé depuis deux jours
je ne lis pas le Figaro depuis des années

Il y a, ça fait et voilà ont le même comportement.

il y a six heures qu'il a eu son dernier repas / il y a six heures qu'il ne mange pas
cela fait deux jours que j'ai appris la mort de ma mère / cela fait deux jours que je ne dors pas
cela fait des années que je l'ai connu / cela fait des années que je ne l'ai pas vu

L'expression relative de la durée transmet une interprétation perfective au verbe ; l'expression absolue de la durée transmet une interprétation imperfective au verbe. Si cette transmission échoue, la proposition est agrammaticalle (ou très bizarre).

Transmission relatif perfectif

depuis le vingt juin j'ai perdu six kilos (Sartre)
il a disparu depuis dimanche
je ne sais pas exactement pourquoi il m'a pris en grippe depuis son retour (Triolet)

Transmission absolu imperfectif

Cécile, depuis un grand moment, a cessé de chantonner cette mélodie (Duhamel)
il a disparu depuis vingt ans
ils ont franchi depuis longtemps les limites de l'étonnement (Saint-Exupéry)
le film a commencé depuis cinq minutes

Intervalle spatial - distance

Distance relative et distance absolue

À la différence de la durée, la distance est pratiquement toujours relative, c'est-à-dire exprimée au moyen d'un point initial et d'un point final. La distance absolue pourrait être tout à fait logique, mais elle n'a qu'une existence théorique. On peut dire il fume sans arrêt depuis Paris et il fume sans arrêt depuis trois heures, mais *il fume sans cesse depuis cent cinquante bornes est un peu bizarre.

Depuis...jusque...

depuis Paris jusqu'à Arles
depuis en haut jusqu'en bas
depuis l'Atlantique jusqu'à la Méditerranée
depuis le haut jusqu'en bas
depuis les pieds jusqu'à la ceinture
les touristes ont flâné depuis le Quartier Latin jusqu'au Marais

Depuis sans jusque

depuis chez moi, il faut deux heures pour
depuis Londres nous roulons sous la pluie
depuis Nice il a fait le plein trois fois

Depuis marquant un point d'observation ou de transmission

crier depuis le jardin
depuis ma fenêtre on aperçoit la mer
les renseignements qui nous arrivent depuis Paris
observer depuis le perron
on distingue sa silhouette depuis l'immeuble d'en face
on entend la muisque depuis le foyer
on voit le Mont Blanc depuis Genève
retransmis depuis Paris

Cet emploi de depuis est critiqué, mais très répandu, surtout dans le langage journalistique.

Intervalles sur diverses échelles numériques et logiques

depuis le plus riche jusqu'au plus pauvre
depuis le premier jusqu'au dernier
depuis le simple soldat jusqu'au général
robes depuis 50 euros
tous les genres depuis la maxime jusqu'à l'épopée
tous les métiers depuis caissier jusqu'à infirmier
toutes les pointures depuis le 34
toutes les tailles depuis le 36

Depuis - adverbe

L'adverbe depuis marque toujours un point dans le temps. Il serait extrêmement difficile, voire impossible, de construire un exemple où il marque un point dans l'espace.

je ne l'ai pas revu repuis
depuis, je n'ai pas de nouvelles

Le mot depuis sans argument est considéré comme un adverbe par la plupart des dictionnaires et des grammaires. Nous préférons le classer parmi les pronoms prépositionnels. Depuis est le « cas depuis » des pronoms personnels et démonstratifs au même titre que en représente leur « cas de ». Les deux vues ne s'excluent pas mutuellement. Pour l'étude détaillée des pronoms prépositionnels, voir la page connexe Syntaxe et sémantique des pronoms prépositionnels.

Depuis et la subordination

Depuis et la subordination fléchie

Voir plus haut la discussion des deux oppositions sur lesquelles s'appuie la mesure de la durée : l'opposition durée relative / durée absolue et l'opposition nom élémentaire / subordonnée.

Durée relative - passé composé

depuis qu'elle a eu son premier vrai orgasme
depuis qu'il a arrêté de travailler
depuis qu'il est allé tenter sa chance au Canada
depuis qu'il est devenu ministre
depuis que nous sommes arrivés
depuis que sa troisième fille est née
depuis que son mari est mort

Durée absolue - présent

depuis qu'elle est veuve
depuis qu'il est ministre
depuis qu'il est père de trois filles
depuis qu'il habite au Canada
depuis qu'il ne travaille plus
depuis que le monde est monde

Depuis et la subordination infinitive

On voit affirmé dans la plupart des grammaires que depuis n'admet pas l'infinitif comme argument, c'est-à-dire que depuis peut introduire une subordonnée fléchie (une proposition nominalisée par que), mais pas une subordonnée infinitive. Cette assertion, presque correcte, nécessite certains affinements.

La subordonnée du type [depuis * infinitif] existe bien, mais elle est familière ou régionale. La proposition depuis l'avoir quitté, je ne me sens plus la même est acceptée par pas mal de locuteurs.

Dans les exemples qui suivent, le syntagme

[depuis * infinitif * jusqu'à * infinitif]

n'exprime pas des rapports temporels, mais il est parfaitement grammatical.

il faut tout apprendre, depuis parler jusqu'à mourir (Flaubert)
il est capable de tout, depuis mettre le feu à la maison jusqu'à tuer son meilleur ami
il était bon à tout, depuis vider le pot de chambre de Son Altesse, jusqu'à reconquérir le duché (Bourges)

Cet emploi de l'infinitif (de n'importe quel infinitif) s'appelle l'emploi à faible verbalité. Voir l'examen de ce sujet à la page connexe L'infinitif - les emplois non subordinatifs des temps - rubrique Les infinitifs à faible verbalité.

Depuis et la subordination réduite

Voie la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction avec conjonction.

depuis que ministre, il ne nous visite plus

Depuis et le participe absolu

Voie la page connexe La subordonnée participiale absolue.

depuis ma lettre reçue

L'indication nomino-propositionnelle mixte de la durée

Depuis vingt ans que nous vivons ensemble, nous ne nous sommes jamais querellés

est un exemple de la construction que nous appelons l'indication nomino-propositionnelle mixte de la durée : depuis vingt ans est nominal, depuis que nous vivons ensemble est propositionnel. L'expression adverbiale complète a deux paraphrases : depuis que nous vivons ensemble, c'est-à-dire depuis vingt ans ou depuis les années, au nombre de vingt, que nous vivons ensemble. Le petit mot que peut être analysé soit comme nominalisateur, soit comme pronom relatif dans ce type de subordonnée très complexe.

Le segment nominal (premier segment) et le segment propositionnel (deuxième segment) peuvent l'un et l'autre exprimer la durée relative ou la durée absolue. Il y a donc quatre combinaisons :

depuis trois ans que je suis sa femme
depuis trois ans que nous avons fini notre service
depuis le matin que je suis dans la pièce
depuis le matin que je suis entré dans la pièce

Depuis le temps que

La locution depuis le temps que introduit trois subordonnées distinctes.

depuis le temps que = depuis que

depuis le temps qu'il est ici, il ne nous a jamais dit un mot

depuis le temps que = compte tenu du temps depuis lequel

depuis le temps qu'il apprend le français, il devrait pouvoir le parler

Exclamation elliptique

depuis le temps qu'on ne s'est pas vus !
depuis le temps que je voulais voir ce film !
depuis le temps qu'il essaie !
depuis le temps que je te le dis !
depuis le temps qu'elle en rêve !

Depuis et le négateur ne absolu

Pour l'examen de la négation absolue (sans pas) avec depuis, voir la page connexe La négation verbale - le négateur absolu - rubrique Depuis que et conjonctions assimilées.

depuis bien longtemps, on n'avait vu une équipe belge aussi triste
vous avez changé depuis le temps que je ne vous ai vue

Le conégateur normal (pas, point) n'est pas omis si le temps de la subordonnée est le présent ou l'imparfait :

depuis que nous ne nous voyons pas

Depuis - constructions familières illogiques

depuis sept ans = depuis l'âge de sept ans - ellipse ambigüe

depuis tout petit - ellipse

la révolution est survenue depuis douze ans - amalgame, passé composé

Cette construction est l'amalgame de la durée relative et la durée absolue : la révolution est survenue IL Y A douze ans et la révolution EST EN VIGUEUR (SÉVIT) depuis douze ans.

depuis quand es-tu devenu expert sur la question ? - amalgame, passé composé

depuis peu elle a recommencé à sortir - amalgame, passé composé

nous nous détestons depuis que nous sommes tout petits - amalgame, présent

il dirige l'entreprise depuis qu'il a vingt ans - amalgame, présent

Depuis et dès - comparaison

Voir la page connexe Les emplois de dès - rubrique Dès et depuis - comparaison.

RETOUR EN HAUT DE PAGE