HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les emplois de contre (297)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois de contre (297)

SOMMAIRE
Introduction
Contre - spectre sémantique
Contact ou proximité
Opposition physique
Opposition psychologique
Opposition logique
Protection
Échange
Rapport numérique
Approximation
Direction
Contre - spectre grammatical
Contre régi et libre
Contre avec un infinitif comme argument
Contre - pronom prépositionnel
Contre - adverbes divers
Contre et l'infinitif à faible verbalité
Contre - remarques

Introduction

Cette page, consacrée à l'étude de la préposition contre, se divise en deux parties majeures : le spectre sémantique et le spectre grammatical. Les deux spectres de la préposition contre ne sont pas indépendants.

D'une part, l'étude du spectre grammatical n'est pas possible sans référence au spectre sémantique. Par exemple, ce n'est que dans certains champs sémantiques que la préposition contre se comporte en pronom prépositionnel.

D'autr part, on verra que les exemples de certains champs sémantiques sont puisés dans plusieurs champs grammaticaux.

En théorie, un traitement sémantico-grammatical exhaustif de contre ne serait donc possible qu'au moyen d'un énorme tableau bidimensionnel où chaque combinaison de trait sémantique et de trait grammatical se verrait assigner une case individuelle.

Contre - spectre sémantique

Contact ou proximité

buter contre
chouchés l'un contre l'autre
face contre terre
front contre front
joue contre joue
lancer contre
pare-choc contre pare-choc
pousser une table contre le mur
s'appuyer contre le chambranle
s'asseoir contre le mur
se blottir contre
se cogner la tête contre le mur
se serrer contre
tout contre

mettre la porte contre (belgicisme)
la porte est contre (belgicisme)

Opposition physique

lutter contre
procès contre
protester contre
recourir contre
récriminer contre
s'acharner contre
s'élever contre
s'insurger contre
s'opposer contre
se bagarrer contre
se battre contre
se révolter contre
se soulever contre
sévir contre
voter contrer

Opposition psychologique

s'emporter contre
s'enrager contre
s'irriter contre
se fâcher contre

Opposition logique

agir contre les intérêts de
aller contre
avoir quelqu'un / tous contre soi
c'est contre mes principes
contre l'avis de
contre le courant
contre les ordres de
contre nature
contre toute apparence
contre vents et marées
courir contre la montre
envers et contre tous
il a les ouvriers contre lui
je n'ai rien contre son projet
je suis contre son projet
je suis contre
les raisons pour et les raisons contre
on ne peut rien contre lui
prévaloir contre
voter contre

Protection

s'abriter contre
s'assurer contre
se prémunir contre
se protéger contre
un sirop contre la toux
vacciner contre

Échange

échanger contre
troquer contre
céder contre
donner contre

Rapport numérique

cent voix contre soixante
dix contre un
parier cent contre un
seul contre tous

Approximation

Helvétisme.

contre les dix heures
contre le soir
contre l'été

Direction

Littéraire.

regarder contre l'est

Contre - spectre grammatical

Contre régi et libre

La préposition contre est régie par les verbes appartenant à certains ses champs sémantiques, notamment aux champs contact ou proximité, opposition physique, opposition psychologique, opposition logique et protection. En revanche, contre n'est pas régi lorsqu'il exprime l'approximation (helvétisme). L'interprétation de contre les dix heures est indépendant du verbe qui le précède.

Contre avec un infinitif comme argument

je n'ai rien contre aller et venir à n'importe quelle heure

Voir la page connexe Les subordonnées libres inclassables - rubrique Les subordonnées libres inclassables infinitives

Contre - pronom prépositionnel

Dans les exemples qui suivent, contre est considéré comme un adverbe par la plupart des grammaires et des dictionnaires. Nous préférons classer ce type de contre dans la série des pronoms prépositionnels. Contre représente le « cas contre » des pronoms personnels et démonstratifs comme en représente leur « cas de ». Voir l'étude détaillée des pronoms prépositionnels à la page connexe Syntaxe et sémantique des pronoms prépositionnels.

aller contre
être contre
je n'ai rien contre
la porte est contre (belgicisme)
les arguments pour et contre
mettre la porte contre (belgicisme)
s'appuyer contre
s'asseoir tout contre
se protéger contre
tout contre
voter contre

Normalement, les pronoms prépositionnels se rapportent à des objets inanimés. Pour faire représenter une personne par un pronom prépositionnel, on peut parfois recourir à l'aide de ce que nous appelons le datif de réanimation. L'exemple suivant est un helvétisme : lui sauter contre. Voir l'examen du datif de réanimation à la page connexe Les fonctions de l'objet indirect libre - datif de réanimation.

Contre - adverbes divers

contre à contre
ci-contre
là-contre
par contre

Ci-contre et là-contre peuvent aussi servir de pronom prépositionnel dans la langue écrite.

Nous empruntons au Grand Robert la remarque sur par contre qui suit. Certains puristes critiquent par contre et lui préfèrent en revanche, mais cette substitution n'est pas toujours possible. Les deux pôles coordonnés par la conjonction coordinative par contre peuvent exprimer deux faits aussi agréables ou désagréables l'un que l'autre ; en revanche, en revanche doit coordonner deux faits dont le second est au moins aussi agréable que le premier. Un exemple, construit par Gide, où l'emploi de en revanche est choquant : mon mari et mon frère sont revenus saufs de la guerre, en revanche j'y ai perdu mes deux fils.

Contre et l'infinitif à faible verbalité

Exemple : je suis contre sortir avec les gosses ce soir Voir la rubrique Les infinitifs à faible verbalité.

Contre - remarques

Couples de prépositions partiellement symétriques

Il y a quatre couples de prépositions partiellement symétriques : avec / sans, avant / après , sur / sous et pour / contre. Pour la discussion détaillée de la symétrie partielle, considérable, de avec / sans, voir ces prépositions. La symétrie partielle de pour / contre se limite à quelques verbes spécifiques : être pour / contre, voter pour / contre. La symétrie partielle de avant / après et de sur / sous est presque nulle. Le lecteur ou la lectrice s'amusera à en repérer quelques exemples.

Contre - nom masculin

le pour et le contre
un tiers de contres (votes contre)
contre-attaque (dans certains sports et jeux)
répartie

Contre - préfixe

Contre sert de préfixe dans un grand nombre de mots composés.

RETOUR EN HAUT DE PAGE