HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Tout / toute / tous / toutes - adjectif (260)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Tout / toute / tous / toutes - adjectif (260)

SOMMAIRE
Tout / toute / tous / toutes - introduction
[tout * adjectif]
[tout * adjectif] - introduction
[tout * adjectif] - la règle de l'accord
[tout * adjectif] - exemples en vrac
[tout * adjectif] - cas particuliers
[tout * adjectif] - tout entier
[tout * adjectif] - tout-puissant
[tout * adjectif] - le tout premier
[tout * adjectif] dans la subordonnée concessive
[tout * adjectif] - les noms employés adjectivalement
[tout * adjectif] - le superlatif
[tout * adjectif] - complément prédicatif
[tout * adjectif] - quasi-prédicat
[tout * adjectif] - réduction
[tout * adjectif] - remarques mineures
[tout * nom] - tout = adverbe accordé
[tout * nom] - tout = quasi-prédicat
[tout * expression prépositionnelle]
Tout quasi-prédicatif isolé
Tout / toute / tous / toutes - constructions subordinatives
Tout / toute / tous / toutes - limitation
Tout / toute / tous / toutes - exclusion
Tout / toute / tous / toutes - intégralité

Tout / toute / tous / toutes - introduction

Pour une vue d'ensemble des adverbes accordés, voir la page connexe L'adjectif comme complément - l'adjectif employé adverbialement.

[tout * adjectif]

§ [tout * adjectif] - introduction

Dans le syntagme [tout * adjectif], tout exprime le haut degré de l'adjectif, mais il s'accorde dans certains cas avec le nom que l'adjectif qualifie. Sa paraphrase est entièrement, complètement, d'une manière absolue.

L'application de la règle de l'accord dépend de trois facteurs binaires : du genre du nom, du nombre du nom et du son initial de l'adjectif.

Consonantique veut dire commençant par une consonne, une semi-voyelle ou par ache aspiré.

La complexité et l'inélégance de cette règle s'explique par la diaphonie entre l'adjectif tout et le nom tous et par le penchant du français pour les adverbes accordés.

§ [tout * adjectif] - la règle de l'accord

Masculin

$ Singulier

£ Consonantique

tout pâle
invariable

£ Vocalique

tout agité
invariable

$ Pluriel

£ Consonantique

tout pâles
invariable

£ Vocalique

tout agités
invariable

Féminin

$ Singulier

£ Consonantique

toute pâle
accordé

£ Vocalique

tout agitée ou toute agitée
accord hésitant

$ Pluriel

£ Consonantique

toutes pâles
accordé

£ Vocalique

tout agitées
invariable

§ [tout * adjectif] - résumé du problème de l'accord

La question de l'accord ne se pose pas au masculin.

L'accord est obligatoire avec les adjectifs féminins consonantiques, tant au singulier qu'au pluriel.

L'accord est obligatoire avec les adjectifs féminins singuliers vocaliques, mais l'orthographe est instable.

L'accord est interdit avec les adjectifs féminins pluriels vocaliques.

§ [tout * adjectif] - exemples en vrac

*ces petites filles toutes étonnées
*ces petits garçons tous étonnés
*des poissons tous crus
*des villages tous hérissés de drapeaux
*elles étaient toutes heureuses
*ils étaient tous contents
*jugements tous faits
*les papiers étaient tous blancs
*les sentiments tous nus
*pains tous rassis
*tous petits, ils vivaient au Japon
*tous seuls
baguettes toutes rassises
c'est sa mère toute crachée
c'est son père tout craché
c'est tout naturel
ces petites filles tout étonnées
dans ce quartier aux rues étranglées, toutes grouillantes de foule (Zola)
de tout premier ordre
de toute première valeur
des garçonnets tout nus
des habits tout faits
des idées toutes faites
des lampes tout allumées
des manières tout honnêtes
des pages toutes blanches
des qualités toutes françaises
des villes toutes hérissées de drapeaux
elle était la toute bienvenue
elle était tout(e) étourdie
elle était tout(e) habillée
elle était tout(e) heureuse
elle est son père tout craché
elle était toute seule
elle est toute confuse
elle est toute honteuse
elle est toute prête
elle est toute tranquille
elle se sentait toute mal à l'aise
elles sont tout affligées
elles sont toutes surprises (ambigu)
elles étaient tout heureuses
elles étaient toutes contentes
elles étaient toutes penaudes, toutes honteuses
elles étaient toutes prêtes
elles étaient toutes seules
en toute première ligne
il est sa mère toute crachée
il fit ses toutes premières classes au collège Louis-le-Grand
il nous est revenu tout changé
il se trouvait tout seul
ils s'en vont tout seuls par les prés
je hais ma famille et ma mère la toute première
je hais ma famille et mes frères les tout premiers
je hais ma famille et mes sœurs les toutes premières
je hais ma famille et mon père le tout premier
je suis toute disposée
l'atmosphère était toute bleue
l'herbe est encore toute mouillée
la maison tout(e) entière
la mort des hommes est toute semblable à celle des bêtes (France)
la vitre s'est fendue toute seule
le matelot qui suivait le prêtre se sentait sur la langue une envie toute méridionale de causer (Maupassant)
les autres, plus nerveuses, toutes tremblantes, tournaient la tête (Zola)
les émotions toutes nues
les maisons tout entières
les murs tout entiers
les tout derniers chapitres me paraissent beaucoup moins bons (Gide)
les tout jeunes
les tout petits
les toutes jeunes
les toutes petites
les toutes premières années
les viandes toutes crues
physionomie tout honnête
physionomie toute honnête
sa mère toute crachée
sa vie à elle était toute tracée
ses ambitions étaient tout autres
ses dents semblaient toutes petites
ses roses étaient encore toutes fraîches
son âme tout entière
son âme toute entière
tendresse toute platonique
tout aimable
tout armé
tout craché
tout cuit
tout entier
tout fait
tout fragrants d'odeurs
tout huileuse
tout prêt
tout secoué
tout trempé
tout vôtre
tout vu
toute belle
toute crachée
toute frémissante
toute mignonne
toute prête
toute nue
toute secouée
toute trempée
toute vôtre
toutes seules
trois régions périrent tout entières
tu es tout autre
une certaine licence, tout humble, toute plébéienne (Barrès)
une chambre tout(e) en chaos
une chose qui vous est toute acquise
une excuse toute trouvée
une longue avenue tout(e) en fête
une petite femme toute vive, tout énergique
une pomme toute ronde
une tout(e) autre histoire
une toute jeune fille
une toute nouvelle vie s'ouvre devant elle
une toute vieille dame
victime toute désignée
vous avez la physionomie toute je ne sais comment (H. Monnier)
vous êtes tout excusé

§ [tout * adjectif] - cas particuliers

Les cas particuliers obéissent à la règle de l'accord du syntagme [tout * adjectif].

[tout * adjectif] - tout entier

cette passion les a envahis tout entiers
des convulsions la secouaient tout(e) entière
des familles grecques qui se déplacent tout entières comme des sardines migratrices (Morand)
ils sont tout entiers dans le moment qu'ils vivent (France)
je ne peux pas la voir tout(e) entière

[tout * adjectif] - tout-puissant

tout-puissant
tout-puissants
toute-puissante
toutes-puissantes

[tout * adjectif] - le tout premier

le tout premier
les tout premiers
la toute première
les toutes premières

§ [tout * adjectif] dans la subordonnée concessive

la libéralisation, toute lente qu'elle est
tout poète qu'il est
tout fripouille qu'il soit
tout mauvaise langue qu'il soit

§ [tout * adjectif] - les noms employés adjectivalement

La position de l'adjectif peut être occupée par un nom employé adjectivalement. Le comportement de tout avec un nom employé adjectivalement n'est pas le même que le comportement de tout avec un nom. On verra ce dernier cas tout à l'heure.

tout gosse
tout môme
tout gamin, il a vagabondé, mendié, volé (Mirbeau)

§ [tout * adjectif] - le superlatif

Le syntagme [nom * tout * adjectif] a deux versions lorsque l'adjectif est au superlatif.

Tout en position normale

les tout plus grands trésors de la période Tang
un de nos tout plus grands poètes
parmi les toutes meilleures élèves
le tout plus gras pâturage

Tout antéposé

Ce tour est vieilli.

tous les plus grands trésors de la période Tang
toute la plus belle fille
tout le plus gras pâturage

§ [tout * adjectif] - complément prédicatif

(elle) paraissait plus gaie, tout heureuse (Flaubert)
c'est tout bon ou tout mauvais
c'est tout choisi
c'est tout l'un ou tout l'autre
commander, obéir, c'est tout un (Sartre)
la terre est toute blanche, les arbres tout blancs (Pergaud)
la solution est toute trouvée
l'excuse est toute trouvée

§ [tout * adjectif] - quasi-prédicat

Nous présentons quelques exemples où l'adjectif est employé quasi-prédicativement.

des portes qui s'ouvrent toutes grandes
elle s'est fâchée toute rouge
elle se fait toute à son bébé
il est venu nous la raconter (l'histoire) toute chaude
il est venu nous le raconter (l'événement) tout chaud
il s'est fâché tout rouge
il y a des heures où vous m'apparaissez, tout éperdue de réalité, toute frémissante de vie, tout inconnue encore de moi (Paul Hervieu)
ils le déposèrent tout dégouttant sur le matelas (Martin du Gard)
je hais ma famille et ma mère toute la première
je hais ma famille et mon père tout le premier
je la reconnaissait toute
je pourrais la redire toute
je pourrais les redire toutes entières
la porte s'ouvrit toute grande
un voile qui la couvrait toute

§ [tout * adjectif] - réduction

Voir l'étude de la réduction à la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction prédicative.

tout(e) émue, la mère regardait tendrement son enfant
toutes haletantes mais tout heureuses, Marie et Juliette ont couru m'apprendre la grande nouvelle
toutes petites, elles vivaient au Japon

§ [tout * adjectif] - remarques mineures

[tout * adjectif] - dans la technologie

tout électrique
tout informatique
tout nucléaire
tout numérique
tout solaire

[tout * adjectif] - tout autre

c'est une tout(e) autre affaire
cela correspond à une tout(e) autre valeur
d'une tout(e) autre manière
l'Univers n'est-il pas plus complexe que nos pensées et d'une toute autre complexité ? (Maurois)

On se gardera de confondre tout autre (=entièrement différent) et tout autre (=tous les autres).

[tout * adjectif] - adjectifs composés

Les adjectifs composés

tout-puissant
tout-fécond
tout-fou

obéissent aux règles du syntagme [tout * adjectif].

[tout * adjectif] - limitations sémantiques

Nous empruntons cette remarque judicieuse au Trésor de la langue française (l'adaptant légèrement) : « Tous les adjectifs ne se prêtent pas à la modification adverbiale par tout : *il est tout intelligent, *il est tout aveugle, *il est tout riche. La propriété en cause doit affecter le sujet dans l'intégralité de son être. Avec les participes passés, le processus doit être conduit par étapes jusqu'au bout, réalisé dans son intégralité : il est tout abattu, il est tout aveuglé, mais non *il est tout reçu, car on est reçu ou on ne l'est pas, il n'y a pas d'étapes intermédiaires.»

[tout * nom] - tout = adverbe accordé

Paradoxalement, l'adjectif tout s'accorde avec la propriété, plutôt qu'avec le possesseur de la propriété.

cet homme, mon aîné de trente ans, était envers moi toute simplicité et bienveillance (Romains)
elle était encore toute mansuétude et charité (Duhamel)
elle est tout calme (nom)
elle est tout charme
elle est tout courage
elle est tout mouvement
elle est tout silence (Cesbron)
elle est tout sourire et toute gentillesse
il était tout roman, toute politique, tout enthousiasme pour l'imagination et le langage (Chateaubriand)
il était toute mansuétude et charité
il est toute bonté
il est toute énergie, toute bonté
il est toute foi
il est toute intelligence
il est toute prière
il est toute sensualité, toute gourmandise
il est toutes ténèbres
la solitude est tout mouvement et toute harmonie (Chateaubriand)
mon père était toute intelligence, toute clarté (E. Henriot)

Voir l'examen des trois constructions de tout devant un nom à la page connexe Tout - adverbe invariable - rubrique Cible = nom - tout signifie tout à fait, entièrement

[tout * nom] - tout = quasi-prédicat

§ [tout * nom] - tout = quasi-prédicat - introduction

La règle de l'accord est la même que dans le cas de [tout * adjectif].

Tout est un quasi-prédicat dans ce tour. Voir l'examen de la quasi-prédication à la page connexe Le complément prédicatif - la quasi-prédication.

On vient de voir sous la rubrique majeure précédente que l'adjectif peut aussi s'accorder avec la propriété, plutôt qu'avec le possesseur de la propriété. Donc les deux solutions il est tout bonté et il est toute bonté sont aussi correctes l'une que l'autre. Nous mettons en parallèle les deux solutions ci-dessous. Pour l'examen détaillé de la deuxième solution (accord avec la propriété), voir la rubrique [tout * nom] - tout = adverbe accordé.

Voir l'examen des trois constructions de tout devant un nom à la page connexe Tout - adverbe invariable - rubrique Cible = nom - tout signifie tout à fait, entièrement

§ Exemples

il est tout élan
il est tout humour
il est tout attente
il est tout ignorance
il est tout intelligence
il est tout oreilles
il est tout ouïes
il est tout feu
il est tout sang
il est tout douceur
il est tout lumière
il est tout fièvre
il est tout nerfs
il est tout sourires
il est tout flammes
il est tout ténèbres

ils sont tout élan
ils sont tout humour
ils sont tout attente
ils sont tout ignorance
ils sont tout intelligence
ils sont tout oreilles
ils sont tout ouïes
ils sont tout feu
ils sont tout sang
ils sont tout douceur
ils sont tout lumière
ils sont tout fièvre
ils sont tout nerfs
ils sont tout sourires
ils sont tout flammes
ils sont tout ténèbres

elle est toute élan
elle est toute humour
elle est toute attente
elle est toute ignorance
elle est toute intelligence
elle est toute oreilles
elle est toute ouïes
elle est toute feu
elle est toute sang
elle est toute douceur
elle est toute lumière
elle est toute fièvre
elle est toute nerfs
elle est toute sourires
elle est toute flammes
elle est toute ténèbres

elles sont tout élan
elles sont tout humour
elles sont tout attente
elles sont tout ignorance
elles sont tout intelligence
elles sont tout oreilles
elles sont toutes ouïes
elles sont toutes feu
elles sont toutes sang
elles sont toutes douceur
elles sont toutes lumière
elles sont toutes fièvre
elles sont toutes nerfs
elles sont toutes sourires
elles sont toutes flammes
elles sont toutes ténèbres

ils se sont connus tout enfants
elles se sont connues tout enfants

[tout * expression prépositionnelle]

Tout s'accorde toujours avec le possesseur de la propriété.

§ Avec de

il a inventé un personnage tout de bravoure et d'éclat (Greene)
il s'enchantait à la pensée d'une existence toute de conquête spirituelle, de possession intérieure (Mauriac)
l'existence nouvelle qu'il menait, toute de travail et de privations (A. Daudet)
la porte, toute de veloutes décorée
les considération toutes de nuance et de délicatesse
ma nature est toute d'ardeur cordiale (Duhamel)
ma vie libre, toute de réflexion et d'étude
notre vie, qui est toute d'attente, d'espérances, d'impatiences (Goncourt)
par une volte-face brusque, toute d'instinct
son expression toute de dureté et de refus
tout de quiétude et de retenue
tout de séductions éphémeres
toute d'une pièce
une affaire toute de hasard
une créature toute d'action
une littérature toute moderne, toute de sensibilité
une matière toute de sensibilité
une œuvre sans danger, toute d'imagination (Zola)
une vie toute de travail
une vie toute de refoulements et de frustrations

§ Avec à

elle était toute à chacun et toute à tous (Huysmans)
elle est toute à ses enfants
elle est toute à son devoir
elle est toute à son travail
elle est toute à vous
il est tout à ses enfants
il est tout à son devoir
il est tout à son travail
il est tout à vous
il fut tout au plaisir de Paris partagé avec elle
il parle, il est tout à ce qu'il dit (Martin du Gard)
la campagne était sereine, toute au beau temps
la vérité est toute à tous
ma mère, toute à son fardeau, toute à la fièvre sacrée de ses devoirs (Duhamel)
sa longue chevelure flottait toute au vent
sa pensée était toute à son frère
toute à lui
toute à sa fascination
toute à ses devoirs d'épouse
toute à ses projets
toute à ses réflexions, elle ne nous entend pas
toute à son étonnement
toute à son enthousiasme
toute à son inquiétude
toute au zèle de ses besognes

§ Avec en

cette langue toute en finesse et en nuance
elle était toute en jambes
l'eau s'écoulait toute en un mince filet
la manière toute en contrastes
réduite toute en cendres
tout en blanc
tout en deuil
tout en fleur
tout en glace
tout en granit
tout en laine
tout en larmes
tout en loutre
tout en nage
tout en nez
tout en noir
tout en os et en muscle
tout en pleurs
tout en soie
tout en sueur
tout en vers
un bonhomme tout en moustaches grises, en nuque et en mâchoire (Duhamel)
un pièce toute en gammes chaudes de couleurs
un visage tout en nez
une chambre toute en fenêtres (Colette)
une cuisine toute en longueur
une énorme face plate toute en mâchoires
une maison toute en fenêtres
une petite vieille toute en dentelles
une route toute en virages
une tactique tout en souplesse

§ Avec dans

la neige tourbillonnait toute dans le souffle de la bourrasque
la philosophie de Claudel est toute dans ses ouvrage dramatiques et lyriques (Duhamel)

§ Avec d'autres prépositions

ue femme toute hors d'haleine

§ Je suis toute à vous

Certaines grammaires affirment que je suis tout à vous, dit par une femme, est une formule de politesse, tandis que je suis toute à vous est une déclaration d'amour. Cette observation, si tant est qu'elle soit correcte, relève de la pragmatique, non pas de la grammaire. Dans la « formule de politesse », tout est un adverbe qualifiant une expression prépositionnelle à caractère adjectival. Dans la « déclaration d'amour », tout est un quasi-prédicat accordé avec le possesseur d'une propriété. Reste à prouver qu'un quasi-prédicat est plus émotif qu'un adverbe. Autre problème, la déclaration d'amour n'est pas un comportement spécifiquement féminin. Donc je suis tout à vous dit par un homme peut être une formule de politesse ou une déclaration d'amour.

Tout quasi-prédicatif isolé

à droite toute
à gauche toute
c'est l'épreuve ; acceptons-la toute (Hugo)
cela me changea toute
en arrière toute
en avant toute
la locomotive avançait dans un effort extrême, dont elle tremblait toute (Zola)
un frisson convulsif la secouait toute(A. Daudet)
un manteau de fourrure qui l'enveloppait toute

Tout / toute / tous / toutes - constructions subordinatives

§ Pour l'emploi de tout dans la subordonnée concessive, voir la page connexe La concession partielle - les parcours simples - rubrique Parcours divers - [tout * (adjectif + nom) * que].

tout affaibli qu'il soit, l'ennemi peut encore résister

§ Pour l'emploi de tout dans les subordonnées réduites, voir la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction prédicative - rubrique Réduction avec une relative prédicative.

tout occupé qu'il était à peloter la baby-sitter portugaise
il ne nous écoutait pas, tout attentif qu'il était aux bruits du dehors

Tout / toute / tous / toutes - limitation

Cet adjectif exprime une insuffisance, une limitation, un compromis. Le pluriel est moins commun que le singulier.

avoir un morceau de pain sec pour toute nourriture
elle ne possédait pour tout bien qu'une valise d'osier
il a reçu un baiser pour toute récompense
il n'avait pour toute arme qu'un bâton
il n'avait qu'un pantalon pour tout vêtement
il possédait une cabane pour toute fortune
ils avaient leurs jambes pour toutes montures
ils avaient pour tout domestique une servante
n'avoir pour toute arme qu'un bâton
posséder une cabane pour toute fortune
pour tous gages
pour tout bagage
pour tout bonheur
pour tout dessert
pour tout mobilier
pour tout potage
pour tout repas
pour tout vêtement
pour toute ambition
pour toute aptitude
pour toute arme
pour toute couverture
pour toute distraction
pour toute excuse
pour toute monnaie
pour toute nourriture
pour toute réponse

Tout peut presque toujours être remplacé par seul dans cette construction.

Tout / toute / tous / toutes - exclusion

en toutes lettres

Tout / toute / tous / toutes - intégralité

Tout est un adjectif ordinaire signifiant entier, intact.

somme toute

RETOUR EN HAUT DE PAGE