HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Tout - nom masculin singulier (255)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Tout - nom masculin singulier (255)

SOMMAIRE
Tout - inanimé - locutions et exemples
Tout - inanimé - syntaxe
Tout - inanimé - sémantique
Tout - animé
Tout - sa place
Le tout, un tout - substantif ordinaire
Du tout
Tout = beaucoup

Tout - inanimé - locutions et exemples

à tout prendre
à tout-va
anti-tout
après tout
avant tout
avoir tout à gagner
bonne à tout faire
c'est tout dire
capable de tout
casse-tout
comme tout (joli comme tout)
donner tout ce qu'on a
elle a été tout pour lui
elle a tout ressenti, tout supporté, tout éprouvé, tout souffert, tout perdu, tout pleuré (Hugo)
en dépit de tout
en tout et pour tout
en tout ou en partie
en tout
envers et contre tout
fait-tout
fourre-tout
il a tout préparé
il est tout sauf bête
il faut de tout pour faire un monde
il nie tout
il pense à tout
il sait tout
il se fiche de tout
il y a des raisons pour tout
j'ai tout entendu
j'ai tout vu à Hiroshima
j'ignore tout de toi
je te donne tout
le pire de tout
malgré tout
manquer de tout
mêle-tout
mon tout est (dernière partie, obligatoire, d'une charade)
nonobstant tout
on s'habitue à tout
par-dessus tout
partout
pour tout dire
propre à tout et bon à rien
qui peut tout dire arrive à tout faire
risque-tout
stop-tout
surtout
tout a disparu
tout a une fin
tout bien compté, considéré, examiné, pesé
tout bien considéré
tout casser, tout démolir
tout compris
tout est bien qui finit bien
tout et n'importe quoi
tout et son contraire
tout finit par des chansons
tout lui est bon
tout me plaît
tout n'est pas rose
tout n'est qu'ordre et beauté
tout oser, tout essayer
tout ou partie de
tout ou rien
tout passe, tout casse
tout perdre en voulant tout gagner
tout recommence
tout s'est bien passé
tout se dit
tout se sait
tout va bien
tout vient à point à qui sait attendre
tout-à-l'égout
tout compris
tout-en-un
un peu de tout

Tout - inanimé - syntaxe

Tout est un nom masculin singulier non dénombrable non humain. Son signifié peut être cosmique ou microscopique, proche ou lointain, concret ou abstrait.

Tout peut servir de sujet, d'objet direct, de complément prédicatif, de complément aprépositionnel, d'argument de syntagme prépositionnel.

Voir le tout, un tout, des touts plus loin sur cette page.

Tout peut être précédé de l'article prélévatif de. Voir la page connexe L'article prélévatif.

il vend de tout
il essaie de tout
j'ai apporté de tout

Tout est le second pôle de comparaison dans les superlatifs périphrastiques.

j'aime la musique mieux que tout
c'est pire que tout

Tout peut être l'antécédent de il à l'intérieur d'une proposition à sujet inversé : tout est-il en ordre ?. Tout ne peut pas être l'antécédent de il si tout et il sont séparés par une frontière de propositions : *tout est tombé parce qu'il était mal attaché.

Tout - inanimé - sémantique

Tout renforce l'énumération :

les murs, les meubles, les tapis, tout était blanc
un souffle, une ombre, un rien, tout lui donnait la fièvre
tout tournait autour d'eux, les lampes, les meubles, les lambris, et le parquet (Flaubert)

Et les ponts et les rues
Et les mornes statues
Et le golfe mouvant
Qui tremble au vent
Tout se tait (Musset)

Le mot tout peut avoir des valeurs abstraites, telles que toute l'essence, tout le sens, tout le problème, tout le secret, tout le nécessaire, toute la solution, tout l'art, tout le mérite.

ce n'est pas tout d'avoir la foi, il faut faire de bonnes œuvres
ce n'est pas tout d'en parler
il a tout pour réussir
la persévérance, tout est là

Le tout peut avoir à peu près le même sens. Voir la rubrique Le tout, un tout - substantif ordinaire.

Le mot tout peut avoir les valeurs toutes les caractéristiques, tous les aspects.

avoir tout du colonisé
avoir tout d'un paysan
ça a tout d'une secte
elle a tout d'une sorcière
elle avait tout d'une mère, la patience infatigable, l'inquiétude (A. Daudet)
elle avait tout d'une mère castratrice
elle avait tout de la petite fille qu'on a tirée du lit dans sa longue chemise pour la montrer aux invités de maman (Triolet)
il a tout de l'informaticien déformé par son métier
il a tout du snob

Rien et quelque chose s'emploient de manière analogue.

Le mot tout peut avoir les valeurs tous les éléments, tous les détails, tous les fragments.

j'ai oublié tout du grec
tout ou partie de cet argent
je regrette tout de ce passé

Tout signifie l'intérêt central, la chose la plus importante :

mon père était tout pour moi
il est tout pour sa femme
l'amant qui n'est pas tout n'est rien

C'est tout marque la fin d'une énumération, d'une discussion.

ce sera tout pour aujourd'hui
ce n'est pas tout
voilà tout

Et tout, et tout et tout

Ces formules font planer le vague sur une énumération.

il est gentil et tout
je conduis les enfants à l'école, je fais le ménage, je prépare le dîner et tout
je fus pris de cette maladie subite et même contagieuse et gangreneuse et tout (A. Daudet)
moi qu'étais si heureuse, si contente et tout
sa passion de Chopin, Ravel, Rameau et tout et tout était si grande (René Fallet)
dans cette turne de sous-off que je partage avec deux autres ronfleurs, toute la nuit, sur mon plafond à la chaux éclairé de lune, j'ai vu défiler toute notre enfance, toute notre vie commune, le lycée, après, et tout, et tout (Martin du Gard)
l'incendie a détruit les vêtements, les meubles, les livres, et tout

Tout - animé

Dans le registre littéraire archaïque, tout peut signifier un totalité d'êtres vivants, tout le monde.

tout a fui
tout est abattu, tout est désespéré, tout, jusqu'à sa servante, est prêt à déserter
femmes, moines, vieillards, tout était descendu (La Fontaine)
quand on arriva à onze heures et demie du soir à la hauteur de Varennes, la fatigue l'avait emporté, tout dormait dans la voiture (Michelet)
les femmes en sabots cirés, les paysans en blouse neuve, les petits enfants qui sautillaient nu-tête devant eux, tout rentrait chez soi (Flaubert)

Tout - sa place

Tout est un objet direct flottant. Voir les pages connexes Termes spécialisés, originaux ou problématiques, Compléments aprépositionnels - la place de l'objet direct.

Déplacement vers la gauche - phénomènes de base

Si le verbe est à un temps simple fléchi, l'objet direct tout suit cette forme : je vends tout.

Si le verbe est à un temps composé, on peut mettre l'objet direct tout avant le premier participe passé ou après le dernier : j'ai tout acheté ou j'ai acheté tout. La première solution est plus courante.

Si le verbe est à l'infinitif, tout peut le précéder ou le suivre : je veux tout vendre ou je veux vendre tout. La première solution est plus courante.

bonne à tout faire
à tout prendre
c'est tout dire
qui sait tout souffrir peut tout oser

Tout peut monter jusqu'à la gauche de certains verbes supports, comme vouloir ou pouvoir. Si vouloir est à un temps composé, tout a trois positions possibles :

il a voulu lire tout
il a voulu tout lire
il a tout voulu lire

La possibilité de cette montée est limitée et non uniforme :

il a tout voulu connaître
il a tout failli rater
?il a tout paru connaître
?il a tout semblé connaître
*il s'est tout trouvé connaître
*il s'est tout avéré connaître

Le déplacement de tout vers la gauche est pratiquement obligatoire. Ce n'est que pour l'accentuer fortement qu'on le laisse dans sa position normale d'objet direct.

Le non-déplacement vers la gauche

On peut laisser tout à la place normale de l'objet direct pour souligner l'idée de totalité.

ce but auquel ils avaient sacrifié tout était manqué pour jamais (Loti)

Exemples

Construction non factitive

elle va tout lire
elle va lire tout

il aurait voulu tout dire à son avocat
il aurait tout voulu dire à son avocat

tu vas devoir tout apprendre par cœur
tu vas tout devoir apprendre par cœur

il a failli rater tout
il a failli tout rater
il a tout failli rater

elle va avouer tout
elle va tout avouer

il a repris presque tout
il a presque tout repris

elle semble avoir compris tout
elle semble avoir tout compris
elle semble tout avoir compris

le petit va vouloir faire tout
le petit va vouloir tout faire
le petit va tout vouloir faire

Construction factitive

il fera tout sauter
on lui fera tout boire
il la laissera tout manger
il lui laissera tout manger
elle va tout faire disparaître
elle a tout fait découvrir à ce garçon
le tremblement de terre a tout fait perdre à Pierre
il va tout faire démolir par les maçons
on lui a tout fait tomber dessus
on a tout fait visiter à Pierre
on va tout faire lire à Pierre

Conflits territoriaux

Conflit avec un autre mot flottant

tu as tout très bien compris

Conflit avec un adverbe léger

il a sans doute tout compris

Conflit avec tous

ils ont presque tous presque tout très bien compris

Conflit avec la négation

il aurait voulu ne tout dire qu'à son avocat
il a promis de ne tout dire qu'à sa femme

Dans la langue littéraire archaïsante

Dans la langue littéraire archaïsante, tout peut précéder la forme simple du verbe. C'est une particularité de tout.

ce grand mouvement qui tout entraîne, rend bien petites les ambitions, les intrigues et les choses du jour (Chateaubriand)
l'Intelligence elle-même, en tant que bête et animal impénétrable, qui tout pénètre (Valéry)

Le tout, un tout - substantif ordinaire

Le tout signifie bloc indivisible, totalité, collection

il a misé le tout sur le mauvais cheval
il faut dans le grand tout tôt ou tard s'absorber (Hugo)
il y a une différence de tout au tout
jouer le tout pour le tout
l'antiquaire a acheté le tout
le Grand Tout
le tout de l'œuvre
le tout est plus que la somme des parties
le tout et ses parties
mon tout (dans les charades)
risquer le tout pour le tout

Le tout signifie le plus important, l'essentiel, la seule chose qui importe

c'est le tout de
c'est pas le tout de rigoler
ce n'est pas le tout d'aimer le peuple, il faut être juste ; ce n'est pas le tout d'être juste, il faut aimer le peuple et le servir (R. Johannet)
ce n'est pas le tout de s'amuser
ce n'est pas le tout de
le tout c'est de faire vite
le tout est de bien choisir
le tout est de réussir
le tout est que nous démarrions à temps

Un tout, des touts

ces feuilles constituent des touts complexes
ces fragments ne font pas un tout
décomposer un tout
former un tout
la structure d'un tout
le corps et l'esprit forment un tout
portions d'un tout homogène
réunir dans un tout
un tout cohérent, homogène, harmonieux
un tout indivisible

Du tout

Du tout = complètement (vieilli)

à ton âge surtout on peut changer du tout en quinze jours ; change, mais dans ton essentiel reste ce que tu es (Montherlant)
changer du tout au tout
différence du tout au tout

Le rôle de du tout dans la négation

Voir la page connexe La négation verbale - conégateurs - les conégateurs satellites.

Tout = beaucoup

la démocracie aurait tout à y gagner

En disant avoir tout à y gagner, on vise à renchérir sur n'avoir rien à y perdre. En effet, la démocracie a beaucoup d'avantages, mais il est difficile d'imaginer une liste exhaustive de tous les coins et recoins de la vie politique que la démocracie pourrait imprégner. L'inverse de rien est quelque chose.

RETOUR EN HAUT DE PAGE