HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
En - phénomènes mineurs (246)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
En - phénomènes mineurs (246)

SOMMAIRE
Haplologie
Locutions à en lexicalisé
En soudé au verbe de base
S'en aller - détails
En être à - détails

Haplologie

Deux compléments du type [de * nom] peuvent être pronominalisés simultanément :

il remplit un verre de ce vin
*il en en remplit un
il en remplit un

L'antécédent du premier en est le complément verre du délimiteur un. L'antécédent du second en est le complément de ce vin du verbe remplir. L'enchaînement de deux pronoms conjoints identiques est agrammatical, mais il est permis de remédier au conflit en en à l'aide de l'haplologie.

Notons que la juxtaposition de la préposition en et du pronom en est grammaticale et pas particulièrement difficile à interpréter : en en parlant.

Locutions à en lexicalisé

ainsi en va-t-il de
c'en est fait
c'en est fini
c'en est trop
croyez-m'en
en abattre (travailler)
en aller de même
en appeler à
en arriver à
en avoir assez de
en avoir par-dessus la tête
en avoir pour son grade
en avoir trop
en baver (interdit, vexé)
en cacher (manger)
en casser une (croûte)
en coûter
en croire
en découdre avec
en dire long
en écraser (dormir)
en être à
en être de même
en être de sa poche
en être pour ses frais
en être réduit à
en être (d'un voyage)
en faire à sa guise
en faire à sa tête
en faire autant
en faire de même
en finir une bonne fois
en finir
en griller une
en imposer
en jouer (s'enfuir)
en lâcher (des mots)
en mettre (de l'effort)
en pincer pour
en prendre à son aise
en prendre pour son grade
en référer à
en remontrer
en rester à
en rester sur
en revenir à
en savoir long
en user avec
en venir à
en voilà pour toute la journée
en voir de toutes les couleurs
en vouloir à
il en a eu pour son argent
il en dit plus qu'il n'en fait
il en est ainsi
il en tombe
il en va ainsi
il m'en coûte
il n'en est rien
il n'en finit pas de
il n'en mène pas large
il ne sait plus où il en est
il t'en cuira
il y en a bien pour une heure
j'en ai gros sur le cœur
j'en ai vu d'autres
j'en ai vu de dures
j'en étais là de mes réflexions
j'en savais déjà sur lui
j'en suis de ma poche
j'en suis pour mille euros
je m'en pourlèche déjà
je n'en reviens pas
mal lui en prit
n'en déplaise à
n'en faire qu'à sa guise
n'en pas finir
n'en plus pouvoir
n'en pouvoir mais
n'en pouvoir plus
on ne m'en conte pas
où voulez-vous en venir ?
s'en aller
s'en donner (se laisser aller)
s'en donner à cœur joie
s'en faire
s'en falloir
s'en laisser conter
s'en prendre à
s'en rapporter
s'en référer
s'en remettre à
s'en retourner
s'en tenir à
s'en tirer
s'en venir
si le cœur vous en dit
tu m'en demandes trop
vous en allez apprendre de belles
vous en avez de bonnes

Les verbes factitifs et les verbes supports ne s'incrustent pas dans certaines de ces locutions à en lexicalisé : tout leur fait en vouloir à Pierre, mais *tout leur en fait vouloir à Pierre.

En soudé au verbe de base

emmener
emporter
enlever
entraîner
s'enfuir
s'ensuivre
s'envoler

La soudure de en et du verbe atteint diférents degrés de lexicalisation. La lexicalisation est complète avec les verbes ci-dessus. Les formes s'est ensuivi et s'en est suivi sont l'une et l'autre correctes, mais s'emploient différemment. L'hésitation entre s'en est allé et s'est en allé était assez forte autrefois et l'est toujours dans certains registres. C'est en fini de leurs amours a un certain charme.

S'en aller - détails

Le solécisme il s'est en allé se rencontre chez Diderot, chez Flaubert, chez Verlaine et chez d'autres auteurs examinés par Damourette-Pichon(1940).

On trouve aussi l'épithète en allé, sur les modèles de enfui et de envolé : les heures en allées. Cette construction est possible avec tous les verbes réfléchis exprimant un état ou une position.

En être à - détails

En être à peut être suivi d'un nom ou d'un infinitif.

À est omis dans en être là de et dans en être quand

En être encore à signifie qu'un tournant n'a pas encore été atteint : il en était encore à voir un ennemi, j'en suis encore à lui trouver un défaut

N'en être plus à signifie qu'un tournant a déjà été dépassé : nous n'en sommes plus à ménager les mots.

Il n'en est pas à un mensonge près est un membre un peu plus compliqué de cette famille de locutions.

RETOUR EN HAUT DE PAGE