PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
En - îlot prépositionnel (245)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Les syntagmes pronominaux (167)
Syntaxe et sémantique des pronoms prépositionnels (236)
Pronoms prépositionnels - en (238)

PAGES SŒURS
En - îlot prépositionnel (245)

SOMMAIRE
Renvois
Énoncé
Exemples
Les types de complément [de * nom]
Les types de la préposition barrière

Renvois

§ Voir la définition et les types majeurs de l'îlot prépositionnel à la page connexe Termes spécialisés, originaux ou problématiques.

§ Dans l'étude de la pronominalisation prépositionnelle par en, ce sont la page connexe En - noyau = nom et la page connexe En - noyau = délimiteur qui renvoient à cette page.

Énoncé

Le syntagme prépositionnel est un îlot qui empêche ses constituants indirects, c'est-à-dire les constituants de son argument, d'être extraits par des transformations de déplacement.

Cette règle générale s'applique à la pronominalisation prépositionnelle d'un syntagme du type [de * nom].

La transformation

j'ignorais le sujet de la conférence
j'en ignorais le sujet

est possible ; la transformation

j'étais ignorant du sujet de la conférence
*j'en étais ignorant du sujet

ne l'est pas.

Dans l'exemple, l'îlot prépositionnel qui bloque l'extraction du complément de son argument est [de * le sujet]. C'est de la préposition de qui précède le sujet qu'émane le pouvoir de blocage et c'est le complément de la conférence de l'argument sujet qui voit son extraction bloquée. De même,

j'en imagine les conséquences est grammatical, mais

*j'en songe aux conséquences ne l'est pas.

Exemples

je ne me souviens pas de la couleur de sa voiture
*je ne m'en souviens pas de la couleur

Vladimir-Omar a obtenu le poste d'aumônier du Lycée Maurice-Thorez
*Vladimir-Omar en a obtenu le poste d'aumônier

la presse a publié certains des meilleurs témoignages de ce journaliste
*la presse en a publié certains des meilleurs témoignages

il a parlé de la beauté de ce film
*il en a parlé de la beauté

je suis sensible à la beauté de ce film
*j'en suis sensible à la beauté

j'ai examiné la fenêtre de la façade arrière de la maison
*j'en ai examiné la fenêtre de la façade arrière

Pierre est resté pendant la première partie de septembre à Paris
*Pierre en est resté pendant la première partie à Paris

Les types de complément [de * nom]

La règle de l'îlot prépositionnel ne fait aucune référence au type du complément [de * nom] à pronominaliser par en. La règle s'applique quel que soit le type de complément.

§ Le de virtuel peut être bloqué

elle pense à plusieurs garçons
*elle en pense à plusieurs

§ Complément de nom

*elle en a besoin du premier chapitre
*elle en a recouvert la table d'un plan (d'un plan de Paris)
*elle en compte sur l'auteur
*elle en téléphonera à l'auteur
*elle s'en est brouillée avec l'auteur
*je m'en lasse des longueurs
*un fait historique en est à l'origine

§ Complément du numéral cardinal

*elle en a voté pour trois
*elle en compte sur trois
*elle en sort avec trois en même temps
*elle en sourit à trois

§ Complément de délimiteur

*elle en a pensé à beaucoup
*elle n'en est amie avec aucun

Les types de la préposition barrière

§ Les articles indéfinis et partitifs ne produisent pas l'effet de barrière.

Comparons les deux propositions

elle en a acheté des photos (de Kyoto)
*elle en a parlé des photos (de Kyoto)

Dans la première proposition, des est un article indéfini. Dans la seconde, des inclut un de régi par parler.

§ Si la préposition barrière fait partie d'un syntagme insécable ou d'un mot composé perçu comme cohésif, elle n'a pas le pouvoir de bloquer l'extraction de l'argument.

Par exemple, bout du pied est perçu (par certains locuteurs) comme un mot composé cohésif, donc la préposition de qu'il inclut est neutralisée :

il a réparé le bout du pied de la table
il en a réparé le bout du pied.

§ Certaines locutions prépositives se soustraient à la règle de l'îlot prépositionnel.

je n'en viendrai jamais à bout

Le lien entre à et bout est plus fort que le lien entre bout et de.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)