PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Syntaxe et sémantique du pronom possessif bref (215)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Les syntagmes pronominaux (167)
Syntaxe et sémantique des pronoms possessifs (212)

PAGES SŒURS
Syntaxe et sémantique du pronom possessif bref (215)

SOMMAIRE
La transformation de [de * nom] en pronom possessif
La non-répétition du pronom possessif bref dans la coordination
Le pronom possessif bref comme définiteur
Le pronom possessif dans la syntaxe du pronom prépositionnel
La valeur objective du pronom possessif
La valeur subjective du pronom possessif
La valeur constitutive du pronom possessif
Le pronom possessif et les termes allocutifs
Le pronom possessif dans les titres
La concurrence du pronom possessif et de l'article défini
La concurrence du pronom possessif et du pronom prépositionnel en
Hésitation entre le singulier et le pluriel du pronom possessif
Propre
Singulier morphologique, pluriel sémantique
Manifester un comportement
La portée de la possession et les noms composés
Domaines neutres de la possession
Domaines affectifs de la possession
Les mots composés du type [possession * de * possesseur]
Locutions

La transformation de [de * nom] en pronom possessif

§ Renvois

Pour l'examen détaillé des syntagmes du type [nom-1 * de * nom-2], voir la page connexe Emplois généraux de de - [nom-1 * de * nom-2].

Pour l'examen de la transformation [de * nom] en, voir les pages connexes En - pronominalisation prépositionnelle - introduction, En - les types du noyau, En - la relation entre en et son.

§ Les compléments [de * nom] qui ne sont pas transformables en en ne sont pas transformables en son non plus.

§ Le complément [de * nom] possessif est transformable en son : le livre de Pierre son livre, le père de Pierre son père.

§ En principe, le complément [de * nom] subjectif est transformable en son. La concurrence entre la lecture subjective et la lecture objective fait l'objet des pages consacrées à la transformation [de * nom] en. Voir les pages connexes En - pronominalisation prépositionnelle - introduction, En - les types du noyau.

§ Le complément [de * nom] objectif n'est transformable en son que si le nom a une forte coloration passive :

l'arrestation du terroriste son arrestation
le rêve d'une grammaire infaillible *son rêve
l'achat d'une voiture ?son achat
le partage du pays ?son partage

§ Le complément [de * nom] de modèle n'est transformable en son qui si le modèle est animé :

le portrait de ma mère son portrait
j'aime les vues de Venise *j'aime ses vues

§ Les autres compléments du type [de * nom] ne sont pas transformables en pronom possessif.

le titre de duc
*son titre

la ville de Paris
*sa ville

l'évasion de la prison est impossible
*son évasion est impossible

maison de bois
*sa maison

de retour de la campagne
*de son retour

j'ai acheté un kilo de fraises
*j'ai acheté leur kilo

La non-répétition du pronom possessif bref dans la coordination

Il y a une analogie étroite entre la non-répétition du pronom possessif et celle de l'article défini. Voir la page connexe Le groupe nominal - compléments - la coordination.

§ Les possessions coordonnées représentent une seule personne ou chose

Le pronom possessif reste au singulier, à moins que les possessions ne soient au pluriel.

en mon âme et conscience
en mon lieu et place
leurs biens et revenus
mon cousin et cher ami
mon oncle et tuteur
sa tante et marraine
ses faits et gestes
ses risques et périls
son gendre et successeur

§ Les possessions coordonnées représentent des personnes ou des chose distinctes

On met le pronom possessif au pluriel, même si les possessions sont au singulier.

tes père et mère
vos nom et adresse
vos noms et qualités
ses nom et prénoms
ses titres et particules
ses amis et relations
nos villes et villages
vos nom, profession et domicile
ses passions, haines et amitiés

Le pronom possessif bref comme définiteur

Les pronoms possessifs brefs, qui sont des définiteurs, repoussent les définiteurs et les indéfiniteurs :

*ce mon ami
*le mon ami
*un mon ami
*certains mes amis
*plusieurs mes amis

Voir la page connexe Syntaxe et sémantique du pronom possessif long pour l'emploi des pronoms possessifs longs dans ces cas.

Le pronom possessif dans la syntaxe du pronom prépositionnel

Pour l'examen du phénomène à l'insu de à son insu, voir la page connexe Pronoms prépositionnels - aspects généraux.

La valeur objective du pronom possessif

à mon secours = secourez-moi
sauf votre respect = tout en vous respectant, je me permets de dire
à sa vue = en le voyant
en notre honneur = pour nous honorer
pour ta gouverne = pour vous informer

à sa recherche
de ses nouvelles
faire sa louange
faire son procès
faire son siège
ma vue lui fait mal
porter le deuil de
sa pensée ne me quitte pas (Mauriac)
ton souvenir me le rendrait inhabitable (Achard)

La plupart des noms d'action déverbaux qui admettent le génitif objectif admettent aussi le pronom possessif lui correspondant :

la nomination de Pierre sa nomination

achat
capture
châtiment
condamnation
construction
délivrance
éducation
élection
enterrement
humiliation
instruction
lecture
nomination
possession
punition
réhabilitation
réinsertion
viol

La valeur subjective du pronom possessif

La plupart des noms d'action déverbaux qui admettent le génitif subjectif admettent aussi le pronom possessif lui correspondant :

la fuite de Pierre sa fuite

arrivage
étonnement
explication
fuite

Bon nombre de noms d'action déverbaux admettent les deux types de génitif et les deux types de pronom possessif leur correspondant. Comparer

il a échappé à leur poursuite et
il s'est mis à leur poursuite

analyse
occupation
invention
comparaison
vue

ses enterrements ont été au nombre de quatre la semaine passée
sa punition favorite est d'infliger la gégène

Quelques mots non déverbaux qui admettent le génitif subjectif et le génitif objectif et les pronoms possessifs leur correspondant :

mémoire
deuil
biographie
photographie
éloge

La valeur constitutive du pronom possessif

La langue littéraire connaît un pronom possessif correspondant au de des délimiteurs. C'est une construction recherchée et rare.

leur troupeau = le troupeau constitué des bestiaux en question
leur amas = l'amas constitués des objets en question

Leur couple s'emploie dans la langue commune.

Le pronom possessif et les termes allocutifs

§ L'emploi du pronom possessif devant les noms de parenté en apostrophe dépend des habitudes familiales et régionales. Le possessif exprime soit le respect, soit l'intimité.

§ En revanche, les règles de l'emploi de mon devant les grades militaires sont fermes :

Un militaire parlant à un officier qui est son supérieur met mon devant l'appellation du grade jusqu'à mon général.

On dit toujours Monsieur le Maréchal.

Un supérieur parlant à un inférieur ne met pas mon devant l'appellation du grade.

Dans la marine on ne met jamais mon devant l'appellation du grade.

Un civil s'adressant à un officier ne met pas mon devant l'appellation du grade.

§ Mon cher Monsieur et Ma chère Madame sont des formules désinvoltes. *Ma chère Mademoiselle ne s'emploie pas.

§ Mon pauvre monsieur, ma pauvre dame, ma pauvre fille, etc. expriment la condescendance ou le mépris.

§ Certaines formules allocutives peuvent avoir des interprétations variables : mon petit bonhomme.

§ Mon et notre s'employaient autrefois dans la langue populaire : mon président, mon maire, notre maire, notre monsieur, notre demoiselle.

Le pronom possessif dans les titres

leurs Omnipotences Messieurs les Concierges
son Altesse Royale
son Excellence
votre Grâce
votre Majesté

La concurrence du pronom possessif et de l'article défini

Voir la page connexe Article défini - actions dirigées sur des caractéristiques ou des possessions.

La concurrence du pronom possessif et du pronom prépositionnel en

Voir la page connexe En - la relation entre en et son.

Hésitation entre le singulier et le pluriel du pronom possessif

Voir la rubrique Pronoms possessifs se rapportant à plusieurs possesseurs de la page connexe L'accord avec certains syntagmes nominaux complexes. Lorsque plusieurs possesseurs possèdent chacun un exemplaire d'un objet, le nom désignant la chose possédée et le pronom possessif peuvent être mis au singulier ou au pluriel.

Propre

Le mot propre renforce les pronoms possessifs brefs.

mes propres yeux
par mes propres moyens

Singulier morphologique, pluriel sémantique

Les pronoms possessifs leur et leurs ont quelquefois des antécédents qui sont au singulier, mais qui font penser à la pluralité, tels que partie, couple, groupe, famille.

Manifester un comportement

§ Voir la rubrique Manifester un comportement de la page connexe Verbes multistructurels - faire pour l'examen des locutions du type [faire * pronom-possessif * nom].

faire sa dame-aux-camélias
faire sa mijaurée
faire sa princesse
faire sa sensitive
faire sa sotte
faire son bravache
faire son lézard au soleil
faire son petit Napoléon
faire son petit malin
faire son têtu

§ Voir la rubrique Avec le pronom possessif de la page connexe Verbes multistructurels - sentir pour l'examen des locutions du type [sentir * pronom-possessif * nom].

il sent sa ferraille à vingt mètres (J.-J. Bernard)
sentir son aventurier
sentir son dévot
sentir son espion
sentir son gentilhomme
sentir son informaticien
sentir son parvenu
sentir son pédant
sentir son village
un latin qui sent son collège
un valet de pied vêtu d'une livrée noire qui sentait son faubourg Sain-Germain (Ohnet)

Le verbe puer s'emploie également dans ce contexte.

§ Trahir est un quasi-synonyme de sentir

une tournure vraiment royale, trahissant son gentilhomme de vieille race (Ohnet)

Domaines neutres de la possession

§ Possessions proprement dites

§ Vêtements

§ Habitats

§ Contenu du contenant

§ Contenant du contenu

§ Parties du corps

§ États psychologiques

§ États physiques

§ Parties constituantes (machine, immeuble, organisation)

§ Divisions d'un texte (préface, chapitre, ligne)

§ Relations topologiques et temporelles (commencement, fin, milieu)

§ Relations de parenté

§ œuvres, produits (quatuor, société, bébé, mets)

§ Auteur, créateur, fondateur

§ Produit biologique (lait, œuf, toile, bouse)

§ Traits abstraits (état, caractère, bonté, style, nationalité)

§ Rapports professionnels (médecin, avocat, fournisseur, mécanicien)

§ Image, représentation, photo, portrait

§ Habitudes

sa douche
sa migraine
son feuilleton
son tennis
son train

§ Devoirs

ses courses
son repassage
son bréviaire

§ Offres d'une maison

nos spécialités
notre catalogue
nos vins

§ Études universitaires

faire son droit
faire sa médecine
réussir son droit
passer sa licence

§ Syntagmes numéraux

Voir la page connexe La syntaxe des numéraux cardinaux et approximatifs - rubrique Dimensions et prix fragmentaires pour l'emploi du pronom possessif bref dans certains syntagmes numéraux (son un mètre quatre-vingts).

§ Notre des récits

Un personnage est parfois considéré comme un ami commun de l'auteur et du lecteur : notre lièvre, notre bonhomme. Ce pronom possessif suscite un sentiment de complicité entre l'auteur et le lecteur.

§ Pronom possessif du succès et de l'échec

décrocher son diplôme
passer son bac
rater son train
réussir son droit

§ Pronom possessif des connaissances

il connaît son Goethe
il connaît son Paris sur le bout du doigt (Zola)
savoir ses caractères chinois
savoir son catéchisme, son bréviaire

§ Pronom possessif de certains rapports logiques entre personnes

ses congénères
ses égaux
ses semblables
ses subalternes
son cadet

§ Pronom possessif des cartes de restaurant

l'île flottante glacée et son coulis de fruits rouges

Domaines affectifs de la possession

§ La troisième personne affective

Pour la deuxième personne

faites une risette à son père
allez vite dans sa petite maison (s'adressant à un chien)

Pour la première personne

Dans certains dialectes, son père se dit au lieu de mon père.

§ La valeur affective de notre

Notre peut avoir une nuance ironique ou affectueuse.

il me paraît un peu nerveux ce soir, notre Pierre

§ Pronom possessif ironique, dépréciateur, condescendant

elle est jolie, leur science ; quand ils auront tout démoli, ils seront bien avancés (Zola)
elle n'a qu'une idée, faire un petit magot pour retourner dans sa Bretagne (Martin du Gard)
laissez-moi tranquille avec votre turbot (Duhamel)
les quais, moi, ça me touche plus que leur Arc de triomphe ou l'Opéra (Lavedan)
qu'est-ce qu'ils ont donc tous avec leur Paris (Henriot)
sa grande gueule
ses fadaises laborieuses
ses foutues bagnoles
tes sempiternels dossiers
toi et tes idées stupides
ton bled
ton côté cul-bénit
tu m'emmerdes avec ton zen
tu nous tapes sur le système avec ton Sartre
votre putain de pêche
votre sacré Léon de frère
vous venez m'asticoter avec vos chichis artistiques (Vautel)

§ Pronom possessif affectueux

son cher Flaubert
sa chère Auvergne
ses chers poètes
ta chère maman

§ Injonction

ferme ta porte
finis ton assiette
rince ta baignoire

§ Pronom possessif patriotique

notre pays
notre langue
nos campagnes
nos rivières
notre jeunesse

§ Pronom possessif pseudo-patriotique

notre Alain Delon national
notre Johnny national
notre d'Ormesson national

§ Ce qui a trait à ils, l'ennemi générique

leurs statistiques
avec leur bombe atomique
leur huit semaines de congés payés

La portée de la possession et les noms composés

Le syntagme

[pronom-possessif * (nom-1 * de * nom-2)]

peut souvent être transformé en

[nom-1 * de * (pronom-possessif * nom-2)]

son lieu de naissance le lieu de sa naissance
leur changement d'adresse le changement de leur adresse
sa situation de fortune la situation de sa fortune
mon compagnon de vie le compagnon de ma vie

Les mots composés du type [possession * de * possesseur]

Les mots composés du type [A * de * B] caractérisés par un haut degré de cohésion sémantique sont insécables par rapport au pronom possessif : son acte de naissance, plutôt que *l'acte de sa naissance. Les mots composés sémantiquement peu cohésifs sont pénétrables au pronom possessif : le bout de son nez, plutôt que *son bout du nez. Il y a aussi une zone d'ombre entre les deux types extrêmes.

acte de naissance
anniversaire de mariage
bâton de vieillesse
battements de cœur
bout du nez
ceinture de pantalon
couleur de cheveux
dette de reconnaissance
genre de vie
heure d'arrivée
jour de naissance
lenteur de parole
lieu de travail
nœud de cravate
ongles de pied
part d'héritage
sujet de discussion
sujet de thèse

Locutions

à son ordinaire
aller son petit train-train
de toutes ses forces
demander sa route
demander son pardon
devenir son obligé
dire ses vérités
donner son congé
être dans son tort
en son lieu
en son temps
faire sa cour
faire sa paix
faire ses adieux
faire son apprentissage
faire tous ses efforts
faire tout son possible
il a mérité ses dix ans
intermittent de son état
le livre arrive à son heure
lui dire son fait
manger à sa faim
manger plus que son soûl
mon cul
mon œil
prendre sa revanche
rester sur sa faim
se rendre à ses raisons
selon son ordinaire
son content
son soûl
tu choisis ton moment

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)