Emplois métalinguistiques des pronoms personnels conjoints
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Emplois métalinguistiques des pronoms personnels conjoints (205)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Emplois métalinguistiques des pronoms personnels conjoints (205)

SOMMAIRE

Renvoi


La coordination métalinguistique des pronoms personnels conjoints

Comparons les deux propositions

lui ou elle s'en occupera

et

je ne comprends pas pourquoi il ou elle s'en occuperait

Interprétations

Dans la première proposition, il s'agit de deux personnes connues, un homme et une femme, l'un et l'autre capables de s'occuper de l'affaire en question. Le locuteur affirme que l'une des deux personnes connues se portera volontaire. Normalement, seuls les pronoms personnels disjoints peuvent être coordonnés, d'où : lui ou elle

Dans la seconde proposition, il s'agit d'une seule personne hypothétique de sexe inconnu et dont la disponibilité pour l'affaire en question est incertaine. Le locuteur pourrait exprimer son doute en disant je ne comprends pas pourquoi cette personne hypothétique, dont jusqu'au sexe est inconnu, s'en occuperait, mais il prend un raccourci grammatical pour souligner l'insuffisance d'informations sur la personne en question.

La coordination, à première vue anomale. des deux pronoms personnels conjoints comporte un changement de niveau de discours. Dans il ou elle, les antécédents des pronoms il et elle ne sont pas deux personnages réels, mais deux idées qu'on se fait d'un seul personnage hypothétique. La paraphrase complète de la deuxième proposition est donc selon que la personne hypothétique est homme ou femme, je ne comprends pas pourquoi il s'en occuperait ou je ne comprends pas pourquoi elle s'en occuperait. Il ou elle est une astuce grammaticale, un tour savant, une coordination métalinguistique.

Un autre exemple de la coordination métalinguistique des pronoms personnels conjoints : nous allons le ou les réprimander.

Les pronoms personnels conjoints entre guillemets métalingusitiques

Dans qui ça, ils ?, le mot ils est un raccourci pour ceux que tu entends par le pronom « ils ». Les guillemets métalinguistiques protègent le pronom personnel conjoint isolé du verbe.

La paraphrase de ils ? plutôt elles pourrait être tu parles d'un groupe mixte, mais c'étaient toutes des femmes.

RETOUR EN HAUT DE PAGE