PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les fonctions de l'objet indirect - datif de réanimation (190)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Les syntagmes pronominaux (167)
Syntaxe et sémantique des pronoms personnels (169)
Les fonctions des formes conjointes (181)
Les fonctions du cas objet indirect (186)

PAGES SŒURS
Les fonctions de l'objet indirect - datif de réanimation (190)

SOMMAIRE
Définition
Exemples
Limitations syntaxiques
Limitations sémantiques
Renforcement

Définition

Pour l'examen détaillé des pronoms prépositionnels (dans dedans, sur dessus), voir la page connexe Syntaxe et sémantique des pronoms prépositionnels.

L'antécédent des pronoms prépositionnels est presque toujours inanimé : dans je compte dessus, l'antécédent de dessus ne saurait être interprété comme une personne. L'emploi des pronoms prépositionnels avec une personne comme antécédent appartient à la langue familière.

Il est cependant possible de réintroduire un antécédent animé en le spécifiant explicitement à l'aide d'un pronom conjoint objet indirect. Nous appelons ce phénomène le datif de réanimation. Tirer sur Pierre se pronominalise comme lui tirer dessus, bien que l'antécédent de dessus dans tirer dessus (sans lui) soit normalement inanimé.

Exemples

lui courir après
lui danser autour
lui tourner autour
lui fuir au-devant
lui pleuvoir dessus
lui rentrer dedans
lui sauter dessus
lui taper dessus
lui tirer dessus
lui tomber dessus
lui vomir dessus

Limitations syntaxiques

Le seul type d'objet indirect admis par ce syntagme est le pronom conjoint. L'objet indirect pronominal disjoint et l'objet indirect nominal ne sont pas admis : *tirer dessus à, *sauter dessus à, *courir après à, *tourner autour à, *rentrer dedans à. On peut dire je lui ai foutu ces pierres dessus, mais *j'ai foutu ces pierres dessus à Pierre est agrammatical.

Limitations sémantiques

Cette construction ne s'applique qu'aux verbes exprimant des mouvements vigoureux ou agaçants : *lui compter dessus et *lui arriver après sont agrammaticaux.

Le pronom prépositionnel peut être employé avec les verbes neutres (non vigoureux, non agaçants), mais l'objet indirect est prohibé dans ce cas. La proposition on peut compter dessus (compter sur une chose) est grammaticale ; la proposition *on peut lui compter dessus (compter sur une personne) ne l'est pas.

Renforcement

Nous venons de dire que les pronoms personnels disjoints et les noms ne peuvent pas remplacer les pronoms personnels conjoints comme datifs de réanimation. Rien ne s'oppose cependant à ce que ces éléments non conjoints renforcent l'élément conjoint après coup.

ces pierres leur tomberons dessus à tous
Pierre leur court après à toutes les deux

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)