Le poids des pronoms personnels disjoints élargis
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Le poids des pronoms personnels disjoints élargis (176)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le poids des pronoms personnels disjoints élargis (176)

SOMMAIRE

Introduction

Les pronoms personnels disjoints entrent dans un nombre importants de syntagmes, examinés à la page connexe Les fonctions des formes disjointes. On vient de voir que le poids du pronom personnel ne se choisit pas librement dans un contexte grammatical donné : ou bien le pronom personnel doit être léger (conjoint) ou bien il doit être lourd (disjoint). Les deux s'excluent mutuellement.

qui a brisé le vase ? - *je
qui envoie-t-on à la conférence ? - *te
à qui donneras-tu ce livre ? - *elle

*moi partirai avant le dîner
*j'aime toi
*je vais téléphoner à toi

Cette règle absolue d'exclusion mutuelle des deux poids ne s'étend pas aux pronoms disjoints élargis, syntagmes à être introduits ci-après. On verra que les pronoms disjoints élargis hésitent souvent entre le comportement lourd et le comportement léger.

Les pronoms personnels disjoints élargis

Les pronoms personnels disjoints élargis sont des syntagmes qui ont le pronoms personnel disjoint pour noyau.

Les types et sous-types

Élargissement par qualification

Les pronoms personnels disjoints se combinent avec

les numéraux cardinaux
les pronoms tous et autres
les adverbes de perspective aussi, même, seul
les appositions
les subordonnées relatives

Élargissement par coordination

Les pronoms personnels disjoints peuvent être coordonnés les uns avec les autres ou avec des noms.

toi et moi
lui et eux
lui et leui seul
lui et son frère
lui comme nous
nous deux et notre sœur

Les deux comportements

Les pronoms personnels disjoints élargis hésitent entre le comportement lourd et le comportement léger. Souvent les deux sont possibles.

Comportement lourd

Le pronom disjoint élargi s'ajoute au pronom conjoint avec détachement. Les pronoms conjoint et disjoint coexistent.

lui et moi, nous nous sommes compris d'un regard

Pour l'étude détaillée du détachement, voir la page connexe Détachement et thématisation. La présente page et la page sur le détachement et la thématisation éclairent le même problème sous deux angles différents.

Comportement léger

Le pronom disjoint élargi occupe la position du pronom conjoint sans détachement, Le pronom conjoint est évincé.

lui et moi nous sommes compris d'un regard
ni lui ni moi n'avons réussi le bachot

Dans la devise de Socrate connais-toi toi-même, le pronom disjoint toi-même lourd s'ajoute au pronom conjoint toi. Le comportement léger *connais toi-même est agrammatical.

La construction de médecin, guérit-toi toi-même (proverbe biblique) s'explique de la même manière: *médecin, guéris toi-même serait agrammatical.

Le choix entre les comportements lourd et léger

Le choix dépend de plusieurs facteurs :

Le syntagme lui-même

La proposition ?moi non plus n'ai pas dormi est peu acceptable. Les propositions moi non plus je n'ai pas dormi est grammaticale.

La personne

La construction sans détachement est mieux tolérée avec la troisième personne qu'avec les deux autres. Les pronoms lui, elle, eux, elles peuvent avoir le poids léger même sans élargissement.

lui est informaticien, elle est médecin

Le statut informationnel du sujet

Si le sujet est rhème, la construction sans détachement est obligatoire : moi seul le sais, toi seul pouvais.

Le cas

Le poids léger (non-détachement) est rare avec l'objet direct et l'objet indirect. Le poids lourd (détachement) est possible avec tous les cas.

La position

La postposition entraîne le détachement.

Le registre

La construction sans détachement est courante dans les énoncés administratifs et dans la langue littéraire. La langue familière préfère le détachment.

La longueur

Les syntagmes élargis d'une certaine longueur réclament une trace (donc le détachement).

Exemples

Avec détachement à gauche

à toi aussi je vais te téléphoner
lui et moi on ira se promener
lui, habituellement si brave, il a flanché
lui, si aimable et rieur naguère, il avait les yeux hagards
moi aussi je voudrais y aller
moi non plus je n'ai pas dormi
nous autres grammairiens, nous sommes les alchimistes de l'âge moderne
nous avons, vous et moi, la fierté de notre métier
Pierre et moi, nous sommes arrivés à huit heures
tes amis et toi, vous travaillez dur
ton frère et toi vous faites énormément de bruit
vous autres vous vous taisez toujours
vous tous vous travaillez dur
nous, les enseignants, nous sommes les damnés de la société moderne

Les verbes datifs doivent être construits ou avec un pronom personnel conjoint objet indirect ou sans objet indirect du tout. Donc je vais téléphoner à toi aussi est agrammatical.

Avec détachement à droite

ça ne me regardait pas, moi qui suis un personnage bien portant (Duhamel)
ça ne nous empêche pas, toi et moi, de nous lier d'amitié
déjà je me flatte que nous parlerons, elle et moi, la même langue (Colette)
elle s'est imposé des sacrifices pour nous élever, moi et mon frère
il le protège lui et lui seul
il ne vous appartient pas à vous seul
il nous a écrit à moi et à mon frère
il vous écoutera peut-être. vous qui avez été son maître (Zola)
je l'aime bien, lui aussi
je les connais, eux trois
je les connais, lui et elle
je leur ai parlé, à lui et à elle
je vais te le raconter à toi seul
je vais vous téléphoner à vous aussi
je vous accompagnerai, vous et lui
la fortune nous a favorisés, vous et moi
nous avons pris l'habitude, Pierre et moi, de prendre un verre après le boulot
nous gardons, nous autres que séduit la terre, des souvenirs tendres pour certaines sources (Zola)
songes-tu à réparer le mal que tu nous as fait, à Cécile et à moi ? (Martin du Gard)
tu ne peux pas savoir ce que j'éprouve à pousser ce cri de triomphe, toi dont la vie rétive n'a jamais supporté d'entrave (Martin du Gard)

Sans détachement - troisième personne

ce que lui-même n'aurait su dire avec des mots, le violon savait le traduire (Chateaubriant)
elle seule m'aperçut
eux seuls connaissent la route
eux, du moins, avaient des convictions sincères
eux-mêmes me l'ont dit
j'ai invité lui sans elle
les autres ne soupçonnaient rien, lui se méfiait
lui aussi la regardait
lui aussi s'est bien amusé
lui est informaticien, elle est médecin
lui et son cousin connaissent le chemin
lui non plus n'a pas dormi
lui seul en est capable
lui, au moins, n'a pas changé
lui, si fort, se sentait soudain faible
ses enfants l'adorent, lui ne les aime pas
son mari et elle ont été très bons pour moi

Sans détachement - autres personnes

Pierre et moi sommes arrivés à huit heures
à toi aussi je demande de venir
écoutez mon ami et moi
il n'aime ni toi ni ton frère
j'ai écrit à elle et à son mari
j'avais vu les personnes varier d'aspect selon l'idée que moi ou d'autres s'en faisaient (Proust)
je blâme lui et ses parents
je comprends vous et lui
je déteste toi et tes semblables
je peux bien le dire à toi qui comprendras
je rends ces lettres à vous et à lui
l'un et l'autre avions grande envie de
l'un et l'autre avons fait un effort
lui et moi n'étions pas très contents
lui et moi nous sommes compris d'un regard
moi seul en suis capable
moi seul y songeais
mon frère et moi partons demain
ni Pierre ni moi n'y avions pensé
ni Pierre ni moi ne touchons un centime
ni l'un ni l'autre n'en doutions
ni l'un ni l'autre ne pouvez partir
ni l'un ni l'autre ne viendront
ni le prévenu ni moi ne savions plus très bien l'espèce du délit (Duhamel)
ni lui ni moi n'avons nullement l'intention de nous laisser faire
ni moi ni personne ne pouvons ici les juger (Camus)
ni moi ni toi ne comptons tellement dans cette affaire
ni toi, ni moi, ni Antoine, ni personne n'avons le droit d'aller ouvrir le coffre (Simenon)
nous, Préfet de la Seine, ordonnons
nous, président de l'Association, déclarons
on a blâmé mon frère et moi
par là j'engage non seulement moi-même, mais l'humanité tout entière (Sartre)
que de fois Pierre et moi en avons parlé
si par hasard Pierre et toi aviez l'intention de venir
toi seul sais parler
toi, notre guide, marcheras devant
ton frère et toi faites énormément de bruit
tous deux avez tort
tous deux devez partir immédiatement
tous deux souffrirez
tous tant que nous sommes allons puiser de l'eau à cette fontaine qui a quatre-vingts chances sur cent d'être contaminée (Boylesve)
un peu jaloux de l'amitié que Bigillion et moi avions l'un pour l'autre (Stendhal)
vous et moi n'avons jamais dit cela
vous et moi sommes les plus anciens employés
vous et votre oncle avez toujours été bons pour moi
vous, mon ami, ne connaissez pas ces déchirements ni ces combats (Duhamel)

Une exception : eux deux

Hanse signale que eux deux (troisième personne, les deux genres, toutes valeurs numériques) souffre une exception curieuse : eux deux ne peut pas être employé comme sujet sans corrélation avec ils : *eux deux le savent.

Toutes autres constructions sont permises :

détachement avec pause : eux deux, ils le savent, ils sont bien ensemble, eux deux
objet direct : j'ai vu eux deux, je les ai vus eux deux
prépositions : à eux deux, avec eux deux, entre eux deux
inversion : ce sont eux deux
ne...que... : il n'y a qu'eux deux qui le savent

Deux formes de politesse

Les deux propositions je vais téléphoner à Madame sitôt le colis arrivé et je vais vous téléphoner, Madame, sitôt le colis arrivé sont synonymes. Dans la première proposition, Madame est un nom banal, qu'il n'est ni nécessaire ni possible d'anticiper sous forme d'un pronom conjoint. Si on insistait sur l'emploi d'un pronom conjoint devant téléphoner, on serait forcé de dire *je vais lui téléphoner à Madame sitôt le colis arrivé. Dans la seconde proposition, Madame, est un nom en apostrophe, donc un îlot, qui ne dispense pas le locuteur de l'emploi obligatoire de vous devant téléphiner.

La thématisation appuyée

d'autres femmes portent leurs bijoux ; elle, elle vit dans l'intimité de ses perles (Proust)
les vrais coupables, eux, buvaient des apéritifs au bistrot
nous, les pharmaciens, on est très surveillé
nous, les tailleurs, nous ne sommes pas riches
Pierre est bibliomane, mais Paul, lui, n'aime pas la lecture
Pierre est très compétent, mais pour Paul, lui, j'ai moins d'admiration
Pierre, lui, aurait répondu différemment
Pierre, lui, il a compris
vos parents le savent, eux
vos parents, eux, le savent

Les exemples montrent qu'on peut souligner une opposition au moyen d'un pronom personnel disjoint élargi composé d'un nom et d'un pronom personnel disjoint. L'ordre des deux éléments est libre.

À première vue, il semble y avoir incompatibilité entre thème et appui. On pourrait même se demander si un thème appuyé n'est pas plutôt un rhème. En fait, ce n'est pas le thème lui-même qui est appuyé, mais l'opposition entre le thème et un autre mot dit ou non dit.

Le thème appuyé peut remplir la fonction d'objet direct :

les jeunes, eux, ça les dégoûte de travailler
une cure qui, moi, m'a guéri
son genou l'oblige, elle d'ordinaire si alerte, à s'appuyer sur une canne

Thème appuyé et détachement - comparaison

Comparer les deux propositions, identiques à une pause près, qui suivent :

Marie, elle travaille assidument
Marie, elle, travaille assidument

La première comporte un détachement; la deuxième illustre le thème appuyé.

RETOUR EN HAUT DE PAGE