PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les cas du pronom personnel (173)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Les syntagmes pronominaux (167)
Syntaxe et sémantique des pronoms personnels (169)

PAGES SŒURS
Les cas du pronom personnel (173)

SOMMAIRE
Pronoms personnels conjoints
Pronoms personnels disjoints
Le cas prépositionnel

Pronoms personnels conjoints

Nous faisons une distinction entre le « cas formel » et le « cas fonctionnel » du pronom personnel conjoint. On verra que cette distinction joue un rôle important dans ce travail.

§ Le pronom personnel conjoint a trois cas formels :

le cas formel sujet

le cas formel objet direct

le cas formel objet indirect

§ Le pronom personnel conjoint a cinq cas fonctionnels :

le cas fonctionnel sujet

le cas fonctionnel objet direct

le cas fonctionnel objet indirect

le cas fonctionnel sujet existentiel

le cas fonctionnel prédicatif

Le cas fonctionnel sujet existentiel (il me le faut absolument) et le cas fonctionnel prédicatif (il l'est) sont identiques en forme au cas objet direct.

Notons que le pronom relatif objet direct que remplit les mêmes fonctions que le cas formel objet direct du pronom personnel conjoint : il est sujet existentiel dans l'argent qu'il te faut et complément prédicatif dans l'idiot que tu es.

Le cas sujet, le cas objet direct et le cas objet indirect ont de nombreuses fonctions spécialisées. Nous les examinons dans la section qui commence à la page connexe Les fonctions des formes conjointes.

Pronoms personnels disjoints

Le pronom personnel disjoint a une seule forme qui peut être interprétée comme cas sujet, comme cas objet direct, comme cas objet indirect et comme cas prépositionnel (comme argument de préposition).

Le pronom personnel disjoint a de nombreuses fonctions. Nous les examinons à la page connexe Les fonctions des formes disjointes.

Le cas prépositionnel

On verra dans plusieurs domaines de la grammaire que certaines règles qui font référence aux cinq cas fonctionnels de pronom conjoint font aussi appel à un sixième cas fonctionnel, à savoir au cas prépositionnel. Le cas prépositionnel a la forme [préposition * pronom-disjoint]. Évidemment, le cas prépositionnel n'est pas un cas fonctionnel du pronom conjoint, mais il n'en est pas moins un sixième cas fonctionnel. Le cas prèpositionnel est une généralisation des cas morphologiques.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)