PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Verbes multistructurels - paraître (149)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Le groupe verbal (76)
Catégories verbales et verbes multistructurels (134)

PAGES SŒURS
Verbes multistructurels - paraître (149)

SOMMAIRE
Construction sans complément et à sujet normal
Construction à sujet propositionnel
Construction à complément prédicatif
Construction à sujet propositionnel et à complément prédicatif
Construction à sujet existentiel
Construction impersonnelle
Remarque sur l'auxiliaire

Construction sans complément et à sujet normal

Cette construction, qui est la plus simple grammaticalement, est la plus riche sémantiquement.

§ S'offrir à la vue

un arc-en-ciel paraissait après l'orage
des collines paraissent à l'horizon

§ Commencer à exister, venir au jour

un mot nouveau qui paraît subitement
lorsque l'homme parut

§ Être publié, être mis en vente

vient de paraître
à paraître dans cette collection
journal qui paraît tous les mois

§ Se faire voir

le roi parut au balcon
La porte du fond s'ouvre. Paraît Hernani déguisé en pèlerin. (Hugo)

§ Être visible, se manifester

il eut un geste où paraissait un peu d'irritation

§ Se montrer dans un endroit où l'on a à remplir quelque obligation

il n'a pas paru au bureau de la journée
paraître dans une réunion
paraître en justice
paraître en public
paraître sur scène

§ Jouer un rôle, prendre part

paraître dans un complot

§ Se donner en spectacle

aimer à paraître
un désir de paraître

Construction à sujet propositionnel

L'observateur marqué par le cas objet indirect est facultatif.

§ Sujet réel fléchi

il paraît que
il me paraît que

Avec le conditionnel d'atténuation logique : il paraîtrait que

Omission du sujet postiche dans la langue familière : paraît que, paraîtrait que.

En incise : il est, paraît-il, contre la nouvelle méthode.

§ Sujet réel infinitif

Montée sujet-sujet

cela me paraît être une erreur
elle paraissait l'aimer
céder sans paraître obéir
elle paraît avoir trente ans
il paraît comprendre
il paraît hésiter
il paraît ignorer
tout le monde paraît être de son avis

L'infinitif être ou avoir paraît être omis dans ces exemples :

son esprit paraissait ailleurs
il paraît vingt ans

Construction à complément prédicatif

Les compléments prédicatifs adjectivaux sont plus courants, mais les compléments prédicatifs nominaux sont aussi possibles.

§ Sans observateur

il paraît changé
il paraît plus jeune que son âge
l'hypocrite cache ce qu'il est pour paraître ce qu'il n'est pas
paraître austère
paraître fou
paraître indifférent

§ Avec un observateur marqué par le cas objet indirect

cela nous paraissait assez louche
il nous paraît inaccessible

§ Le complément prédicatif est un nom

elle (me) paraît une prostituée

§ Une construction elliptique

La locution ne pas paraître son âge est difficile à analyser. Un infinitif léger, probablement avoir, pourrait être omis devant son âge.

elle ne paraît pas son âge
il ne paraissait pas ses cinquante ans
il en paraît quarante

Construction à sujet propositionnel et à complément prédicatif

Cette construction participe des deux constructions que nous venons d'examiner.

L'observateur marqué par le cas objet indirect est facultatif.

§ Sujet réel fléchi

Le complément prédicatif exige l'indicatif

il me paraît évident que
il me paraît certain que

Le complément prédicatif exige le subjonctif

il me paraît inconcevable que
il me paraît préférable que
il me paraît superflu que

§ Sujet réel infinitif

il me paraît drôle de
il me paraît enfantin de
il me paraît hardi de
il me paraît nécessaire de
il me paraît superflu de

Construction à sujet existentiel

§ Construction existentielle normale

Paraître est un verbe existentiel normal. Il entraîne l'inversion existentielle avec sujet postiche. Ni la sémantique ni la syntaxe des exemples qui suivent n'ont quoi que ce soit d'extraordinaire.

il paraît des taches livides en plusieurs endroits de son corps
familles où il paraît de la probité et de la religion

§ Variante avec y

sans qu'il n'y paraisse rien

§ À ce qu'il paraît

Le pronom relatif que est extrait de la position sujet existentiel :

il paraît X ce qu'il paraît

Variantes

à ce qu'il paraît
à ce qu'il me paraît
d'après ce qu'il paraît
à juger d'après ce qu'il en paraît

Voir le comportement analogue du verbe sembler à la page connexe Verbes multistructurels - sembler - rubrique Sujet pronominal : ce que - anomalie existentielle.

Construction impersonnelle

Dans les exemples qui suivent, il n'est ni existentiel, ni propositionnel. Il se rapporte vaguement au contexte général. Donc il est impersonnel, au même titre que dans il est minuit or il fait beau. C'est une particularité de paraître.

il y paraissait bien
il venait d'être très malade et il y paraissait encore
l'orage a passé par cette contrée, il y paraît
il n'y paraîtra bientôt plus
le lendemain, il n'y paraissait plus
mentir sans qu'il y paraisse
sans qu'il y paraisse, il a obtenu ce qu'il voulait
pas aussi grave qu'il (n')y paraît

Remarque sur l'auxiliaire

Nous empruntons ce passage à Le Bidois(1967) : « Paraître s'emploie toujours avec l'auxiliaire avoir quand le sujet est une personne; il peut se conjuguer avec être quand il s'agit d'une chose et spécialement d'une publication... On conjugue le participe passé avec avoir si l'on pense surtout à l'action prise en soi (considérée dans son accomplissement); avec être, si la pensée s'attache plutôt à l'état (considéré comme résultat de l'action). »

Exemples

§ Action

mon livre a paru l'an dernier

§ Résultat de l'action

un article paru dans une revue

Pour l'examen détaillé des verbes auxiliaires avoir et être, voir la page connexe Le système de conjugaison - le verbe auxiliaire.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)