HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Verbes multistructurels - devoir (140)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Verbes multistructurels - devoir (140)

SOMMAIRE
[devoir * (objet direct = nom) * objet-indirect]
[devoir * (objet direct = de * infinitif) * objet-indirect]
devoir - verbe intransitif
[devoir * infinitif]
Devoir comme verbe à montée sujet-sujet
Le spectre sémantique
Obligations
Obligation atténuée
Fatalité
Prévision, convention
Probabilité, hypothèse
Approximation
Formule de modestie
Remarque de Hanse
Le spectre grammatical
Subordonnée semi-concessive
Subordonnée concessive
Futur supplétif
Construction réfléchie directe avec objet indirect
Construction réfléchie indirecte avec [de * infinitif] - 1
Construction réfléchie indirecte avec [de * infinitif] - 2
Construction réciproque indirecte avec objet direct
Construction pronomino-passive
Devoir - futur supplétif
Devoir = pouvoir

[devoir * (objet direct = nom) * objet-indirect]

avoir une obligation envers

L'objet direct est une obligation quelconque dont on peut s'acquitter complètement par un seul acte (telle que la dette d'argent).

L'objet direct peut désigner la chose dont le prix est dû : j'ai payé la veste, mais je dois encore la jupe. Autrement dit, le prix de peut être omis.

combien vous dois-je ?
devoir compte de quelque chose
devoir de l'argent
devoir des excuses
devoir des mille et des cents
devoir des remerciements
devoir des sommes folles
devoir réparation
devoir ses impôts
devoir son loyer
devoir trois mois à la servante
devoir une belle/fière chandelle à
il déteste devoir de l'argent
il lui doit 50 euros
il réclame seulement ce qui lui est dû
je vous dois un rapport
tu dois bien ça à ton équipe
vous me devez une explication

être redevable de quelque chose à quelqu'un / à quelque chose

à qui doit-on ce délicieux gâteau ?
à qui doit-on la découverte du radium ?
c'est à moi que tu dois pain, vêtements, asile
c'est à son courage qu'elle doit la vie
devoir sa fortune à
devoir sa situation à
devoir son existence à
devoir son nom à
devoir son origine à
devoir son succès à
il doit tout à sa femme
mieux valait mourir que de devoir la vie à cet homme
sa réussite ne doit rien au hasard

L'adjectif dû à (causé par, provoqué par) représente cette facette du verbe devoir.

avoir une obligation permanente

avec les honneurs dus à son rang
devoir de la gratitude à
devoir l'obéissance à l'Église
la loi doit protection à la veuve et à l'orphelin
le respect dû à sa personne
les enfants doivent le respect à leurs parents

[devoir * (objet direct = de * infinitif) * objet-indirect]

Les deux facettes de cette construction correspondent aux deux premières facettes de la construction [devoir * (objet direct = nom) * objet-indirect]. Voir la rubrique majeure précédente.

avoir une obligation envers

j'ai cru vous devoir de vous écouter en silence

être redevable de quelque chose à quelqu'un / à quelque chose

c'est à ma mauvaise chance que je dois d'en être là
c'est à votre générosité que nous devons de ne pas être morts de faim
il devait à sa mère la vénération de Wagner
je dois à leur exemple de m'être perpétuellement défié des besognes impromptues
je dois à mes parents d'avoir réussi
je lui dois d'avoir appris beaucoup de choses avec plaisir et facilité

devoir - verbe intransitif

La nature de la dette, à savoir l'argent, est sous-entendue.

devoir à Dieu et à diable
devoir à Dieu et au monde
devoir à tout le monde
devoir au tiers et au quart
devoir de tous les côtés
devoir partout dans le quartier
ils ne s'en doivent guère (= ils se valent)
qui doit a tort

[devoir * infinitif]

Nous divisons les emplois du syntagme [devoir * infinitif] en deux groupes : le spectre sémantique et le spectre grammatical.

Devoir comme verbe à montée sujet-sujet

Pour une remarque sur la montée sujet-sujet avec le verbe devoir, voir la page connexe La subordonnée sujet infinitive - la montée sujet-sujet - rubrique Montée sujet-sujet et corrélation de sujets - comparaison.

Le spectre sémantique

Nous nous bornons à une étude simplifiée du spectre sémantique de [devoir * infinitif].

Obligations

ce sont des choses qu'on doit savoir
ces mesures doivent permettre une amélioration du niveau de vie
dois-je comprendre par là que
dois-je lui écrire tout de suite ?
dois-je prendre un parapluie ?
elle doit absolument éviter l'alcool
elle doit absolument partir ce soir
encore doivent-elles faire leurs preuves
fais ce que dois, devienne que pourra
il a cru devoir accepter
il aurait dû la prévenir
je dois aller travailler
l'entreprise va devoir fermer
le cœur lui battait si fort qu'il dut s'arrêter pour reprendre haleine
le texte doit pouvoir être compris de tous
les enfants doivent obéir à leurs parents
on devrait mettre cet enfant au lit
on dut frayer un chemin
tu devrais réfléchir avant de parler
tu dois te brosser les dents au moins deux fois par jour
tu ne dois pas montrer du doigt
une dame « comme il faut » ne devait pas fumer
vous auriez dû y penser plus tôt
vous devrez être attentif à cela
vous ne devez pas entrer sans frapper

La négation de la subordonnée (de l'infinitif) monte à la principale (au verbe devoir). Par exemple, la forme sous-jacente je dois ne pas révéler le secret se transforme en je ne dois pas révéler le secret à la surface. La proposition je ne dois pas révéler le secret signifie non pas je ne suis pas obligé de révéler le secret, mais je suis obligé de ne pas révéler le secret. Bref, la négation de devoir exprime une interdiction et non pas l'absence d'une obligation.

Obligation atténuée

On peut exprimer un conseil, une suggestion, une invitation par le conditionnel de devoir.

tu devrais t'habiller plus chaudement
vous devriez dormir à l'heure qu'il est
vous devriez l'inviter à danser

Fatalité

c'est là qu'elle rencontra celui qui devait devenir son mari
ce qui devait arriver arriva
cela devait arriver
cela devait finir comme cela
elle devait mourir dans un accident de voiture
elle ne devait pas les revoir vivants
les choses semblent devoir s'empirer
nos chemins devaient se croiser un jour ou l'autre
on doit tous mourir un jour
si ça devait se produire un jour
si vous deviez noter une fissure

Voir l'examen de la relation de postériorité dans la rubrique consacrée ci-dessous au spectre grammatical de devoir.

Prévision, convention

Le fait qu'un événement se déroule comme convenu (suivant un programme, un contrat, une coutume) peut être indiqué par le verbe devoir, comme si l'événement était « obligé » de se dérouler conformément à une convention.

cet argent devait rester disponible
elle doit nous rejoindre ce soir
elle doit vous téléphoner demain
il devait acheter une moto mais c'était trop cher
il devait partir à six heures, mais
il n'est pas prouvé que le monde doive devenir américain ou russe (Beauvoir)
je croyais que vous deviez être chez vous à cette heure-ci
je dois le voir demain
je dois m'absenter prochainement
je dois partir pour la Corse le mois prochain
la nuit semblait devoir ne pas finir (Gracq)
le contrat doit être signé à 16 heures
nous devions partir quand il s'est mis à pleuvoir
nous devons dîner chez les Dupont ce soir
nous ne devions pas arriver avant huit heures
nous ne devons pas partir cet été
son article doit être publié la semaine prochaine
son train doit arriver dans cinq minutes

La négation de ce type de devoir a une forme supplétive dans la langue soutenue. La forme négative de nous devons dîner chez les Dupont ce soir n'est pas *nous ne devons pas dîner chez les Dupont ce soir, mais nous ne sommes pas censés dîner chez les Dupont ce soir.

Voir l'examen de la relation de postériorité dans la rubrique consacrée ci-dessous au spectre grammatical de devoir.

Probabilité, hypothèse

ça devrait pouvoir se faire
ça devrait tenir dans le coffre
ça doit venir du foie
elle a dû être jolie
elle doit être allée déjeuner à cette heure-ci
elle ne doit pas être bête, vous savez
elle ne doit pas être fière
il a dû prendre le train qui arrive à 20 heures
il a dû se tromper de chemin
il devait avoir bu
il devait avoir perdu l'équilibre
il doit avoir dépassé la soixantaine
il doit faire froid ici en hiver
il doit s'être trompé de chemin
il doit y avoir une erreur dans vos calculs
il ne devait pas être loin du sommet quand il a abandonné
ils doivent arriver d'une minute à l'autre
ils ne doivent plus lui faire confiance
l'endroit ne devait guère avoir changé depuis cette époque (Beauvoir)
les choses ont dû se passer comme ça
nous devions avoir passé le carrefour du boulevard Saint-Germain (Dutourd)
tu dois être fatigué après ce long voyage
vous devez vous tromper
vous devez faire erreur

Le temps de l'événement probable peut monter de l'infinitif au verbe devoir, mais cette montée n'est pas obligatoire : je dois m'être trompé et j'ai dû me tromper sont, l'un et l'autre, corrects. (En revanche, on se rappelle que la montée de la négation, examinée ci-dessus, est obligatoire.)

Le conditionnel devrait exprime une faible probabilité, une hypothèse.

La forme négative de ce type de devoir n'est pas ne pas devoir, mais ne pas pouvoir : la soupe devait être excellente, car il n'en reste pas une goutte la soupe ne pouvait pas être très bonne, car ils l'ont à peine touchée.

Approximation

il devait être 6 heures quand il est sorti
elle devait avoir 12 ans quand il l'a adoptée
les cigales devaient être des milliers

Formule de modestie

je dois dire
je dois avouer
je dois reconnaître
j'en dois convenir

Remarque de Hanse

Hanse met en garde contre l'abus de devoir. Je dois rire est moins clair que je ne puis m'empêcher de rire ; il a eté obligé de s'arrêter est préférable dans certains cas à il a dû s'arrêter.

Le spectre grammatical

Subordonnée semi-concessive

Voir la page connexe Le subjonctif dans la prémisse pour l'étude détaillée de l'imparfait du subjonctif de devoir dans la subordonnée conditionnelle semi-concessive.

dussé-je perdre de l'argent, j'irai jusqu'au procès
dût-il être condamné, il refuserait de parler

Voir la page connexe Le conditionnel dans la prémisse pour l'étude détaillée du conditionnel de devoir dans la subordonnée conditionnelle semi-concessive.

je vais enlever ce baudrier quand même je devrais grelotter (Camus)
quand je devrais y laisser des plumes
quand je devrais m'user les doigts jusqu'aux jointures à essuyer les plats (Green)

Subordonnée concessive

Voir la page connexe La concession partielle - phénomènes mineurs pour l'étude du rôle des verbes devoir et pouvoir dans la subordonnée concessive partielle.

quelque traitement que nous devions souffrir par la puissance séculière

Futur supplétif

Voir plus loin la rubrique Devoir - futur supplétif.

Construction réfléchie directe avec objet indirect

se devoir à quelqu'un ou à quelque chose = avoir une obligation envers

se devoir aux siens
se devoir à sa famille
se devoir à sa patrie
se devoir à son travail
quand on gagne un salaire pareil, on se doit à son métier
vous vous devez à votre femme qui vous adore
ils se doivent à la révolution qui va changer le monde
la France de demain sera au premier rang des nations qui sont grandes et qui se doivent d'autant plus au droit et à la liberté de tous (de Gaulle)

Construction réfléchie indirecte avec [de * infinitif] - 1

La construction réfléchie indirecte est appropriée, puisqu'elle exprime une obligation du sujet vis-à-vis de lui-même.

un homme de son rang se doit d'avoir un chauffeur
notre compagnie se doit de développer une technologie de pointe
je me devais d'essayer

Construction réfléchie indirecte avec [de * infinitif] - 2

La construction réfléchie indirecte est illogique, puisqu'il ne s'agit pas d'une obligation du sujet vis-à-vis de lui-même.

je me devais de la prévenir
l'ONU se devait de prendre des sanctions
nos deux pays se doivent de coopérer davantage
nous nous devons de le lui dire
nous nous devons de satisfaire nos clients
pour être acceptée, la nouvelle procédure se devait d'être simple

Construction réciproque indirecte avec objet direct

Cette construction exprime une obligation mutuelle.

les époux se doivent (mutuellement) fidélité
nous nous devons la vérité (l'un à l'autre)

Construction pronomino-passive

Voir l'examen de la voix pronomino-passive à la page connexe La voix pronominale.

Normalement, le sens de comme il se doit est comme le veut l'usage.

agir comme il se doit
comme il se devait
comme il se doit dans la bonne société
comme il se doit en pareil cas
comme il se doit
faites ce qui se doit
il plaça les convives comme il se doit
ils ont été punis comme il se doit
ils sont demeurés aussi chastes qu'il se devait
j'en ai informé mon chef, comme il se doit
on a fêté l'événement, comme il se doit

Dans un contexte humoristique, comme il se doit peut avoir le sens de comme prévu : comme il se doit, elle est en retard.

Devoir - futur supplétif

Dans la langue écrite, le verbe devoir permet de suppléer le futur dans certains cas où il est inexistant ou interdit : la prémisse réelle ou irréelle au futur, le futur du subjonctif et le futur de l'infinitif. En plus, devoir permet aussi d'exprimer le futur dans le passé (dont il n'a pas le monopole, le conditionnel et le verbe aller pouvant rendre le même service).

Prémisse réelle au futur

s'il doit revenir seulement à cinq heures, ce n'est pas la peine que nous l'attendions
Je ne resterai qu'une heure. Moins si sa doit fatiguer (Sartre)
je serai obligé de ne plus vous voir, si vous devez être aussi pressant (Donnay)
si nous ne devons pas faire mieux que nos prédecesseurs, inutile de les avoir renversés (Claretie)
si une nouvelle grande guerre doit se produire

Prémisse irréelle au futur

ce serait dramatique si ça devait durer longtemps (Giscard d'Estaing)
je serai obligé de ne plus vous voir, si vous devez être aussi pressant (Donnay)
la femme de chambre, nouvellement engagée. avait déclarée que si ça devait être tout le temps comme ça, elle ne resterait pas longtemps (Dagan)
s'il devait être abandonné demain par le Général, il souffrirait
s'il devait être élu
s'il devait venir demain, je lui en parlerais

Futur du subjonctif

il ne semble pas que la série doive se poursuivre au-delà de la mort de Pierre
je ne crois pas qu'il doive venir
je ne crois pas qu'il doive pleuvoir aujourd'hui
quoique je doive y aller un de ces jours
rien n'indique qu'elle doive avant bien longtemps changer de carrière (Beauvoir)

Futur de l'infinitif

cette tendance semble devoir encore s'amplifier das les années à venir
je le vois devoir venir
un éloignement qu'il savait devoir être très long
un poète qui sait devoir mourir jeune (Saulnier)

Futur dans le passé

cet enfant adorait son petit compagnon de jeu, le petit Henri de Guise, qu'il devait faire un jour assassiner
dix ans plus tard, il devait sombrer dans la pauvreté
elle ne devait jamais le lui pardonner
en 1182, naissait à Assise celui qui devait être Saint François (Aymé)
il devait le regretter l'année suivante
il devait mourir deux ans plus tard
il devait devenir premier ministre trois mois plus tard
il devait mourir dans le dénuement, abandonné de tous
Jésus paraît être resté étranger à ces raffinements de théologie qui devaient bientôt remplir le monde de disputes stériles (Renan)
ma mère était presque constamment malade et devait mourir a trente-quatre ans (Chevallier)
Renaudot devait diriger cette publication pendant vingt-deux ans (Mongrédien)

Devoir = pouvoir

Un phénomène intéressant tiré de Muller(1991).

La construction du type dois-je ou ne dois-je pas demander une augmentation ? est naturelle, mais illogique. La construction puis-je ou ne dois-je pas demander une augmentation ? serait logique, mais lourde. Il paraît que le constraste entre affirmation et négation prend le pas sur le contraste entre possibilité et nécessité.

RETOUR EN HAUT DE PAGE