HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Catégories verbales et verbes multistructurels - introduction (134)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Catégories verbales et verbes multistructurels - introduction (134)

SOMMAIRE
Catégories verbales et faisceaux de traits verbaux
Traits verbaux et catégories verbales
Faisceaux de traits verbaux
Facettes grammatico-sémantiques du verbe
Sous-faisceaux de traits verbaux (axes de classification)
Conclusions
Verbes multistructurels
Verbes multistructurels - définition
Spectre grammatical et spectre sémantique

Catégories verbales et faisceaux de traits verbaux

Traits verbaux et catégories verbales

En principe, chaque syntagme qui a un groupe de verbes (ou tous les verbes ou un verbe spécifique) pour noyau ou pour complément se traduit par un « trait » verbal. Les verbes qui partagent un trait verbal constituent une catégorie verbale.

Faisceaux de traits verbaux

Inversement, chaque verbe peut avoir plusieurs traits verbaux. Nous disons donc que tout verbe se caractérise par un faisceau de traits verbaux.

En théorie, il peut y avoir des milliers ou des dizaines de milliers de faisceaux de traits verbaux. Leur catalogue exhaustif serait illisible et sans intérêt dans une grammaire descriptive. En pratique, c'est aux traits, et non pas aux faisceaux de traits, que nous nous intéressons.

Facettes grammatico-sémantiques du verbe

Les définitions que nous venons de donner de la catégorie verbale et du faisceau de traits verbaux sont des approximations qu'il y a lieu d'affiner. En réalité, il y a des centaines de verbes complexes qui se décomposent en facettes grammatico-sémantiques. (Voir les verbes multistructurels plus loin.) Il faut donc substituer « facette grammatico-sémantique du verbe « à « verbe » dans la définition de la catégorie verbale et du faisceau de traits verbaux,

Sous-faisceaux de traits verbaux (axes de classification)

Les traits verbaux pris abstraitement se divisent en groupes abstraits. Ces groupes abstraits constituent en quelque sorte les axes majeurs de la classification des verbes. Le faisceau de traits verbaux d'un verbe concret se divise en groupes concrets (en sous-faisceaux). Par exemple, le schéma de rection est un groupe abstrait de traits verbaux dans l'étude des traits verbaux en général et un groupe concret de traits verbaux (un sous-faisceau) dans l'étude de chaque verbe spécifique.

Conclusions

En pratique, ce qui importe, c'est

d'avoir une idée claire des axes majeurs de la classification des verbes, présentés à la page connexe Les grands axes de la classification des verbes, et

de connaître les catégories verbales les plus importantes, qu'on trouvera à la page connexe Quelques catégories verbales importantes.

Verbes multistructurels

Verbes multistructurels - définition

Est « multistructurel » un verbe qui a plusieurs facettes grammatico-sémantiques et qui a des faisceaux de traits verbaux décomposables en plusieurs sous-facettes. Ce sont des verbes complexes, comme faire, voir, aller, etc. Nous présentons une vingtaine de verbes multistructurels majeurs sur autant de pages sœurs et une liste de verbes multistructurels mineurs sur une dernière page.

Spectre grammatical et spectre sémantique

En théorie, le spectre sémantique et le spectre grammatical d'un verbe complexe sont étroitement entrelacés. Chaque emploi du verbe représente la combinaison d'un trait grammatical et d'un trait sémantique. En pratique, un tableau bidimensionnel grammatico-sémantique serait peu éclairant et très difficile à mettre en œuvre. On verra qu'il est possible de présenter les deux spectres indépendamment l'un de l'autre et sans trop compliquer les choses.

RETOUR EN HAUT DE PAGE