Les grands axes de la classification des verbes
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Les grands axes de la classification des verbes (131)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les grands axes de la classification des verbes (131)

Chacune des rubriques majeures qui suivent représente un grand axe de la classification des verbes. Ces axes, pris ensemble, consituent l'espace de classification des verbes. Nous nommons «multistructurels» les verbes qui occupent plusieurs points de cet espace.

Les modèles de conjugaison

Tout verbe se conjugue sur un modèle (un paradigme) de conjugaison. Voir la page connexe La morphologie du verbe.

L'auxiliaire des formes composées


Les schémas de rection

Les compléments régis du verbe constituent l'axe le plus important et le plus complexe de la classification des verbes. Pour les connaissances prérequis, on se reportera aux pages connexes La rection, Les compléments du verbe.

verbes transitifs, degrés de transitivité
verbes régissant d'autres compléments aprépositionnels
verbes datifs, verbes locatifs, pronominalisation par lui et par y
verbes admettant le datif cognitif (lui connaître de grandes vertus)
verbes prédicatifs (sous-types grammaticaux et sémantiques)
verbes à rection prépositive
verbes admettant des subordonnées régies
subordonnées énonciatives et subordonnées interrogatives
fonction de la subordonnée (sujet, objet direct, complément prédicatif, complément prépositionnel)
modes (indicatif, subjonctif, infinitif)
affinité pour certains temps dans la subordonnée (futur, conditionnel)
introducteurs d'infinitif (de, à)
cible de corrélation du sujet de la subordonnée infinitive
la montée sujet-objet
les verbes factitifs (faire, laisser)
les verbes de perception (voir, entendre, sentir)
les verbes quasi-factitifs (envoyer chercher)
certains verbes de parole et de pensée (le croire malade)
la montée sujet-sujet (sembler, paraître, s'avérer, censé)
verbes admis dans l'incise (chuchota-t-elle)

Les types de sujet

Voir la page connexe Le sujet.

animé / inanimé
verbes impersonnels proprement dits (pleuvoir)
verbes à sujet existentiel
verbes à sujet propositionnel (fléchi, infinitif)
verbes invitant d'autres types d'inversion

Les verbes de causation et de spontanéité


Les verbes de causation et de spontanéité, pris globalement, ont trois facettes : la facette causative transitive, la facette spontanée intransitive et la facette spontanée pronominale. Pris individuellement, un verbe de causation et de spontanéité donné peut comporter une, deux ou trois facettes. Par exemple, durcir a trois facettes. Le plus souvent, les trois facettes se dissocient aussi sémantiquement. Le participe passé de la facette spontanée intransitive d'une minorité de verbes (vieillir) peut avoir une lecture non passive.

Les types de pronominalité

Voir la page connexe La voix pronominale.

verbes pronominaux indépendants (se souvenir)
verbes pronominaux à sens indépendant (se tromper, se rendre)
verbes ayant différentes lectures pronominales (réfléchie, réciproque, normative, potentielle, spontanée, passive)
verbes pronominaux à participe passé actif

La passivation

Voir la page connexe La voix passive.

la passivabilité
l'agent passif (par, de)

Traits divers

Voir les traits divers à la page connexe Quelques catégories verbales importantes.

RETOUR EN HAUT DE PAGE