HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Subjonctif - emplois non subordinatifs - présent (112)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Subjonctif - emplois non subordinatifs - présent (112)

SOMMAIRE
Introduction
Injonction - première personne
Injonction - deuxième personne
Injonction - troisième personne
Pouvoir - impératif-optatif périphrastique
Proposition exclamative d'indignation
Je ne sache pas

Introduction

Nous nous intéressons ici uniquement aux emplois non subordinatifs du subjonctif présent.

Pour l'examen du présent comme substitut de futur, voir la page connexe Subjonctif - temps supplétifs et simplifications.

Voir l'examen de la proposition injonctive à la page connexe La proposition injonctive.

Dans le terme « injonction » nous englobons tous types d'ordre, de demande, d'exhortation, de conseil, de suggestion, de souhait, de vœu et de prière.

Injonction - première personne

Emploi normal

que je ne la revoie jamais si je trahis son frère
que je sois réveillé à six heures

Auto-injonction

avant tout, que je vous rende votre document
que je l'avoue ici tout de suite
que je clarifie cette idée un peu compliquée

Injonction - deuxième personne

L'emploi du subjonctif pour l'injonction de la deuxième personne est rare.

maudit sois-tu
puissiez-vous réussir

Injonction - troisième personne

Avec que

Sans inversion du sujet

qu'il aille au diable
qu'il ait fini le travail avant vendredi
qu'il me soit permis de
qu'il parte au plus vite
qu'il revienne un autre jour
qu'il soit maudit
qu'il soit parti au plus vite
qu'ils reposent en paix
qu'on y prenne garde
que Dieu te protège
que Ta volonté soit faite
que je n'oublie pas de vous dire encore une chose
que je revienne à mon histoire (Céline)
que je sois pendu si je comprends ce que tu veux dire
que la lumière soit
que le ciel vous entende
que le ciel vous protège
que le diable t'emporte
que le meilleur gagne
que personne ne dorme
que personne ne sorte

Avec inversion du sujet

Cette inversion n'est pas propre à l'injonction. Les exemples ci-dessous illustrent l'inversion rhématisatrice existentielle.

que périsse ce navire
que vienne la nuit
que vienne me jeter la première pierre qui n'a jamais raté une inversion existentielle

Sans sujet

qu'à cela ne tienne

Sans que

Sans inversion du sujet

coûte que coûte (le premier verbe)
Dieu ait leur âme
Dieu veuille me pardonner
Dieu veuille que cette horrible guerre finisse
Dieu vous bénisse
Dieu vous entende
Dieu vous garde
grâce leur soit rendue
la peste soit de
le Seigneur bénisse votre foyer
le ciel t'entende
le diable t'emporte
le lecteur soit juge
les saints nous protègent
qui a peur des feuilles, n'aille pas au bois
qui m'aime me suive
vaille que vaille (le premier verbe)

Avec inversion du sujet

Sujet propositionnel

plaise au ciel que
passe encore qu'il me tue, mais, en plus il m'a fait lever à cinq heures du matin

Sujet relative autonome

sauve qui peut
comprenne qui pourra
advienne que pourra
me critique qui voudra
pleure qui voudra

Sujet postiche (inversion conjointe complexe)

Pierre puisse-t-il réussir (rare)

Sujet impersonnel

ainsi soit-il

Sujet ordinaire

béni soit le nom de Dieu
béni soit le nom du Très-Haut
fasse le Ciel que nous réussissions
honni soit qui mal y pense
loué soit saint Boniface
maudit soit cet importun d'agent immobilier qui me téléphone à une heure pareille
me pardonne Littré
meure ma jeunesse, meurent les souvenirs, meurent les soucis et le regrets (Musset)
meurent les tyrans
périssent les mots perfides
puisse Pierre réussir
veuille le ciel qu'il ne lui arrive rien
vienne la nuit
vienne vite le printemps
vive la France
vive la République
vive la quille
vive le roi
vive les nouveaux mariés
vive les vacances
vivent les nouveaux mariés
vivent les vacances
vogue la galère

Vive regrammaticalisé comme formule exclamative est invariable :

vive les vacances

Sujet conjoint

maudit soit-il
puisse-t-il réussir

Soit stipulatoire

Exemples liminaires

soit un nombre premier qui est la somme de trois carrés
soit un triangle isocèle ABC

Soit stipulatoire est une formule servant à introduire des objets théoriques (mathématiques, philosophiques). S'il y a plusieurs objets, on peut employer le singulier ou le pluriel (soit ou soient).

Soit stipulatoire a trois types :

Soit stipulatoire existentiel

soit un rectangle ABCD
soit deux rectangles RA et RB
soient deux rectangles R1 et R2

Soit stipulatoire prédicatif

soit N un entier naturel et A un nombre réel différent de zéro
soient X et Y les bornes d'entrée et de sortie d'un dipôle entre lesquelles existe un contact A qui peut être ouvert ou fermé

Soit stipulatoire avec une subordonnée infinitive à couplage distendu

soit à représenter une droite perpendiculaire au premier plan bissecteur

Sans sujet

Injonction

à Dieu ne plaise
à cela ne tienne
coûte que coûte
grand bien vous fasse
ne vous en déplaise
plaise à Dieu
soit dit en passant
soit dit entre nous
soit (de consentement)
vaille que vaille

Concession

veuille ou non

Pouvoir - impératif-optatif périphrastique

Le verbe pouvoir sert à former un paradigme complet d'impératif périphrastique :

puissé-je
puisses-tu
puisse-t-il
puissions-nous
puissiez-vous
puissent-ils

Dans la troisième personne du singulier, pût-il concurrence puisse-t-il.

Cet impératif périphrastique n'est usité que dans la langue littéraire et dans certaines formules consacrées.

puissiez-vous réussir !,
puissiez-vous ne plus connaître la guerre
puisse-t-il s'amender ! = pût-il s'amender !

Voir un emploi analogue de l'imparfait du subjonctif du verbe devoir à la page connexe Le subjonctif dans la prémisse.

Proposition exclamative d'indignation

Le subjonctif peut exprimer l'indignation, la réprobation ou la surprise à la première personne.

moi, que je programme en Cobol !
moi, que j'épouse un goy !
moi, que je fasse don de ma semence à une gouine !
moi, que j'agisse ainsi !
moi, que j'accepte ce compromis !
que je lui fasse des excuses, moi, jamais !

Une construction analogue avec l'infinitif : moi, agir ainsi !.

Je ne sache pas

Avec le verbe savoir, le subjonctif allié à la négation introduit un élément de prudence ou d'hésitation.

Avec une subordonnée introduite par que, je ne sache pas a la valeur de je ne pense pas ou de je ne pourrais pas dire avec certitude. Toutes les personnes sont permises, mais je et on sont les plus courants.

je ne sache pas qu'il ait fait la guerre
je ne sache pas qu'il soit sorti
je ne sache pas que je vous aie invité
je ne sache pas que vous ayez rien à vous reprocher (Marivaux)
je ne sache personne qui soit / puisse
je ne sache rien de plus agréable
je ne sache rien qui soit / puisse
on ne sache pas qu'il ait jamais fait de grands efforts

Avec un nom, je ne sache pas de signifie je ne connais pas de :

je ne sache pas de preuve plus probante
je ne sache rien qu'on puisse y comparer
je ne sache rien de si beau
je ne sache pas de professeur qui soit aussi négligent

Cette construction est le plus souvent employée à la première personne du singulier, mais on ne sache pas et nous ne sachions pas sont aussi connus.

Cet emploi de sache n'est pas interdit dans les subordonnées : je voudrais dire une chose que je ne sache pas que l'on ait déjà dite.

On évitera de confondre la subordonnée relative que je sache, qui ne comporte pas de négation, et la construction je ne sache pas, qui n'est pas limitée aux relatives.

RETOUR EN HAUT DE PAGE