HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le système de conjugaison - la classification morphologique (80)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Le système de conjugaison - la classification morphologique (80)

SOMMAIRE
Principe général de la classification morphologique
La méthode de classification adoptée dans ce travail
La dérivation des formes non spécifiées
Les verbes hyperminoritaires
Spécification du verbe - en résumé

Principe général de la classification morphologique

La théorie de la classification morphologique des verbes fait l'objet de la morphologie computationnelle. La morphologie computationnelle a pour mission d'établir un schéma théorique qui réduit au minimum la quantité d'information irréductible nécessaire pour l'apprentissage. Un système de classification est une arborescence de catégories morphologiques. Chaque feuille de l'arborescence est un ensemble de règles qui décrivent exhaustivement un groupe de verbes. Plus on cherche à simplifier les feuilles de l'arborescence, plus l'arborescence elle-même se complexifie.

La méthode de classification adoptée dans ce travail

Nous divisons les verbes en trois catégories.

Verbes majoritaires

Il y a deux classes de verbes majoritaires : la classe aimer et la classe finir. La classe aimer est divisée en sous-classes correspondant aux radicaux variables (semer, acheter, jeter, employer, etc.).

Verbes minoritaires

Chaque verbe minoritaire se résume à une spécification canonique commune comprenant quatorze formes simples. Le reste des formes simples sont dérivables des quatorze formes spécifiées. Dans la plupart des cas, un nombre plus modeste de formes canoniques suffirait. Du point de vue de la morphologie computationnelle, c'est une approche simplifiée, modeste.

Les éléments de la spécification canonique commune :

Les 6 personnes du présent de l'indicatif
La première personne du singulier du passé simple
La première personne du singulier du futur
La première personne du singulier du subjonctif présent
La première personne du pluriel du subjonctif présent
La deuxième personne du singulier de l'impératif
La deuxième personne du pluriel de l'impératif
L'infinitif
Participe passé singulier masculin

Verbes hyperminoritaires

Les verbes hyperminoritaires sont des verbes qui débordent le système mis en place pour les verbes minoritaires. Ils ont des formes qui ne peuvent pas être dérivées de la spécification canonique.

L'ambigüité du terme « minoritaire »

Pour plus de commodité, nous dirons « minoritaire » là où notre définition exigerait la désignation plus spécifique « minoritaire et hyperminoritaire ».

La dérivation des formes non spécifiées

Présent de l'indicatif

Les trois personnes des deux nombres font partie de la spécification canonique. Donc il n'y a rien à dériver au présent de l'indicatif.

Imparfait de l'indicatif

L'imparfait est dérivable de la première personne du pluriel de l'indicatif présent. Par exemple, cousons cousais. Les quelques verbes rebelles à cette dérivation sont considérés comme hyperminoritaires.

Passé simple

La première personne du singulier est spécifiée. Toutes les autres formes sont modélés sur la classe finir. Les deux verbes qui sont modelés sur aimer au passé simple (aller et envoyer) sont considérés comme hyperminoritaires. Les familles tenir et venir ont un comportement particulier : leur radical au passé simple se termine par une consonne et c'est la voyelle du radical qui est surmontée de l'accent circonflexe. Nous ne les considérons pas comme hyperminoritaires.

Futur

La première personne du singulier est spécifiée, les autres formes sont toujours dérivables.

Présent du subjonctif

La première personne du singulier et la première personne du pluriel sont spécifiées, les autres formes sont dérivables. Dans le cas des verbes à radical variable (acquérir, mouvoir, mourir, etc.), les deux formes spécifiées représentent la forme accentuée et la forme atone du subjonctif

Imparfait du subjonctif

L'imparfait du subjonctif est dérivable du passé simple.

Conditionnel

Le conditionnel est dérivable du futur.

Impératif

La deuxième personne du singulier et la deuxième personne du pluriel sont spécifiées. La première personne du pluriel est dérivable de la deuxième personne du pluriel.

Infinitif

L'infinitif est spécifié.

Participe présent

Le participe présent est dérivable de la première personne du pluriel de l'indicatif présent. Par exemple, cousons cousant. Les quelques verbes rebelles à cette dérivation sont considérés comme hyperminoritaires.

Participe passé

Le participe passé singulier masculin est spécifié. Normalement, les autres formes du participe passé sont dérivables. Le verbe est considéré comme hyperminoritaire si le féminin ou le pluriel du participe passé ont des particularités morphologiques.

Les formes conjointes

Il n'y a que trois verbes qui sont hyperminoritaires dans leur conjugaison conjointe : vainc-t-il, convainc-t-il et vas-y. Ces formes conjointes ne sont pas dérivables.

Les verbes hyperminoritaires

Les verbes hyperminoritaires ne s'adaptent pas au schéma des verbes minoritaires. Ils ne peuvent pas être spécifiés au moyen des quatorze éléments de la spécification canonique des verbes minoritaires. Il y a une multitude de types hyperminoritaires. Nous nous bornons à en donner quelques exemples.

L'imparfait et le participe présent d'avoir et d'être ne sont pas dérivables.

Le féminin du participe passé de absoudre n'est pas dérivable.

Croître, devoir, mouvoir, haïr, ouïr ont des particularités graphiques qui débordent le schéma des verbes minoritaires.

Certains verbes, tels que ficher, laisser, agonir, bénir, sont des verbes majoritaires qui ont des formes minoritaires facultatives.

Certains verbes (tels que chauvir, asseoir) ont deux conjugaisons parallèles.

Faire est hyperminoritaire.

Le passé simple de aller et de envoyer ne suit pas le schéma des verbes minoritaires. (Ils ne sont pas modelés sur finir.)

Vouloir a deux séries de formes au subjonctif et à l'impératif.

Tous les verbes défectifs sont hyperminoritaires.

La liste

accroire
aller
apparoir
ardre
assavoir
asseoir
avoir
bienvenir
braire
bruire
chaloir
choir
clore
comparoir
contondre
courre
croître
déchoir
déconfire
dépourvoir
dévolu
échoir
envoyer
être
faillir
faire
falloir
férir
ficher
fleurir
fourboire
frire
gésir
haïr
imboire
impartir
issir
ouïr
partir-2
pouvoir
ravoir
reclure
résoudre
saillir
semondre
seoir
souloir
surseoir
tître
traire
vaincre
vêtir
vouloir

Spécification du verbe - en résumé

Verbes majoritaires

Spécifier la classe (aimer ou finir) et la sous-classe (jeter, etc.)

Spécifier le verbe auxiliaire (avoir ou être). Voir la page connexe Le système de conjugaison - le verbe auxiliaire.

Verbes minoritaires

Spécifier les quatorze formes canoniques.

Spécifier le verbe auxiliaire (avoir ou être). Voir la page connexe Le système de conjugaison - le verbe auxiliaire.

Verbes hyperminoritaires

Spécifier les quatorze formes canoniques.

Spécifier les formes non dérivables des formes canoniques.

Spécifier le comportement conjoint non dérivable. Voir la page connexe Le système de conjugaison - la forme conjointe.

Spécifier le verbe auxiliaire (avoir ou être). Voir la page connexe Le système de conjugaison - le verbe auxiliaire.

RETOUR EN HAUT DE PAGE