HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Les emplois affectifs de de devant l'adjectif (59)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Les emplois affectifs de de devant l'adjectif (59)

SOMMAIRE
Définition et traits importants
Exemples
Renvois

Définition et traits importants

Nous consacrons cette page à l'emploi affectif de de devant un adjectif ou un participe passé. Un de affectif indique que l'adjectif ou le participe passé qu'il précède exprime une propriété importante, surprenante, intéressante, heureuse ou fâcheuse. Dans certains cas, le de affectif a pour seule fonction de souligner l'existence d'une chose.

Le de affectif se rapporte le plus souvent à un nom, mais il peut se rapporter également à un numéral cardinal ou à un nombre important de pronoms, de délimiteurs, de conégateurs et d'adjectifs sélecteurs : ça, celui-là, moi, lui, assez, plusieurs, certains, autant, un, pas un, aucun, le seul.

Le verbe exprime le plus souvent l'existence (être, y avoir, rester, avoir, trouver, connaître, voilà).

La fonction de l'adjectif qui suit de peut être épithétique (encore un carreau de cassé) ou prédicative (il n'a que la figure de plaisante).

L'omission de de peut avoir deux effets : la proposition reste grammaticale. mais voit son sens légèrement modifié ou la proposition devient agrammaticale.

Le de affectif est presque toujours suivi d'un adjectif (des membres de cette assemblée, il y en a trois de fidèles), mais les noms ne sont pas exclus dans la même position :

des membres de cette assemblée, il y en a trois de ministres
c'est bien une femme - oui, la seule de femme, même (Romains)
j'ai joué là des journées entières avec des petites filles du quartier, seul de garçon au milieu d'elles (Léautaud)

Le de affectif et son adjectif peuvent être extraposés :

il n'y a d'honnêtes que les auteurs dramatiques (Renard)
il n'y a de bon que le salami hongrois
il n'y a de vrai que la richesse (Musset)
je ne sais de reçu par elle que notre ami Thureau-Dangin (Proust)
nous n'avons de battu que le fer de nos casques (Hugo)

Le de affectif et son adjectif peuvent être situés dans une relative :

tous les dimanches que j'avais de libres
un des traits que le paysage avait de remarquable (Romains)

De affectif s'emploie surtout lorsque le fait affirmé a un caractère présentatif, transitoire. Elle est peu acceptable avec les caractéristiques permanentes.

?j'ai un frère d'insupportable (et non pas une sœur)
?je préfère les voitures de neuves (et non pas les concubines)
?il a le cœur de tendre (et non pas le foie)
?il n'a pas que les cheveux de longs

Les deux versions il n'a que ses yeux de rouges et il n'a de rouge que ses yeux sont aussi correctes l'une que l'autre. Si l'adjectif prédicatif précède le nom, il est préférable de le laisser invariable.

elle n'a que la figure de plaisante
elle n'a de plaisant que la figure

le cheval n'a que les pattes de devant de mauvaises
le cheval n'a de mauvais que les pattes de devant

vous ne trouverez que cette auberge d'ouverte
vous ne trouverez d'ouvert que cette auberge

tu n'as que ta chemise de sèche
tu n'as de sec que ta chemise

Exemples

à peine quelques mots d'écrits
à propos des candidats, il y en a plusieurs / certains de bons
à son avis, il n'y avait qu'un seul point d'obscur dans ma confession (Camus)
allons ! en voilà assez de dit là-dessus (Hugo)
avec le prix du collier, elle avait deux mois d'assurés (Sagan)
c'est autant de fait
c'est autant de gagné
c'est autant de pris sur l'assommante longueur du temps (Rousseau)
c'est déjà un bon pas de fait (Hugo)
c'est déjà une chose de faite
c'est dix ans de perdus
c'est dix francs de perdus
c'est toujours cela de nettoyé
c'est toujours mille euros de gagnés
chaque minute gagnée dans l'accomplissement de leur tâche, c'était une larme d'épargnée (Branthôme)
des membres de cette assemblée, il y en a trois de fidèles
deux cents balles de jetées à l'eau
elle a déjà la moitié de son devoir de faite
elle a du pain de cuit, celle-là (Balzac)
elle a trois chapeaux de rouges et cinq chapeaux de noirs
elle a un rendez-vous de pris chez le médecin
elle a une heure de libre
elle n'a que la figure de plaisante
en voilà dix de disparus
en voilà encore une nuit de passée
en voilà trois d'excellents
en voilà trois de commandeurs
encore deux places de libres
encore un carreau de cassé
encore une année de perdue
encore une journée de passée
encore une journée de perdue pour le travail (Mauriac)
encore une tarte de vendue
il a du temps de libre
il a sa fille de malade
il a sa voiture de bloquée pour deux jours
il a ses pieds d'enflés
il a ses yeux de rouges
il a un cheval qui n'a que les pattes de devant de mauvaises (Renard)
il avait surtout de remarquable le visage, le port de tête et la chevelure (Romains)
il faut qu'il y ait quelque enfant de malade (Proust)
il n'avait pas de café de fait (Clavel)
il n'y a d'honnêtes que les auteurs dramatiques (Renard)
il n'y a de bon que le salami hongrois
il n'y a de divin que la pitié (Bloy)
il n'y a de grand que le silence
il n'y a de vrai que la richesse (Musset)
il n'y a pas que le titre de changé (Giono)
il n'y a que lui de libre
il n'y aurait pas un couteau de levé sur moi (Musset)
il n'y avait d'éveillé dans toute la chambre qu'une grande bande de lumière (A. Daudet)
il n'y avait pas une de contente, parmi les clientes
il n'y avait plus d'éclairé sur la place que la lucarne de Binet (Flaubert)
il n'y avait que deux personnes de suspectes
il n'y en avait pas une de vraie
il ne nous reste pas une seule place de libre
il ne reste plus que moi de vivant (Mauriac)
il reste encore dix places de disponibles
il s'en est tiré avec seulement une côte de cassée
il y a dans ton histoire un détail de bizarre
il y a déjà trop de retard de pris
il y a déjà une dizaine d'examens de corrigés
il y a encore plein de magasins d'ouverts
il y a eu cent soldats de tués
il y a eu des fautes de commises
il y a eu deux verres de cassés
il y a eu trois personnes de blessées dans l'accident
il y a trois enfants de disparus
il y a trois textes d'achevés
il y a une forêt vierge de plantée
il y avait plusieurs élèves d'absents hier
il y avait une de prévue
il y en a un de bizarre
il y eut encore quelque mots d'échangés (Stendhal)
il y eut je ne sais combien de moutons de tués
j'ai reçu une douzaines de tasses, dont trois de cassées
j'ai un ressort de cassé (Sartre)
j'ai une dorsale de déplacé
je n'ai aucune de reliée
je n'en avais qu'une seule de bleue
je ne bois que la vodka de glacée
je ne connais que ça de bon
je ne sais de reçu par elle que notre ami Thureau-Dangin (Proust)
la seule chose que j'ai de parfait, mes dents (Giraudoux)
le prix du volume serait 3 fr. 50, dont j'aurai 2 francs par exemplaire de vendu
les visites, les promenades sont autant de pris sur l'air marin (Proust)
ne fabriquons pas de terme nouveau là où il en existe déjà un de traditionnel
nous avons trouvé des bouteilles de vides
nous avons trouvé un appartement de libre
nous n'avons de battu que le fer de nos casques (Hugo)
on peut toujours en trouver un d'ouvert
on se répétait qu'il y a eu six mille Barbares de tués (Flaubert)
parmi les mannequins il n'y a pas une de belle
pour un de bon il y a dix de mauvais
si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes de prises
si vous avez une journée de libre
sur ce rocher, il y a sûrement un trésor de caché
sur cent habitants il y en a deux de riches
sur ces quatre verre il y a trois de sales
sur dix, il n'y en avait pas un de bon
sur les cinq bouteilles, il n'y a que celle-ci de bonne
sur sept grandes puissances, il n'y a plus que trois de présentes (Tardieu)
tous les dimanches que j'avais de libres
tous les matins les médecins en trouvaient sept ou huit de morts
tu as ta chemise de sèche
tu as tes fleurs de fanées
tu n'as que ta chemise de sèche
un bateau d'échoué sur la côte (Musset)
un de perdu, dix de retrouvés
un des traits que le paysage avait de remarquable (Romains)
un tatouage à la paume de la main où il y avait d'écrit « merde » (Giono)
une chose de faite
vingt-cinq mégaoctets de téléchargé
voilà tout une après-midi de perdue
voilà un problème de réglé
voilà une belle chose de dite
voilà une bonne chose de faite
vous ne trouverez que cette auberge d'ouverte

Renvois

On évitera de confondre le phénomène qui fait l'objet de cette page et le pronom nominal qualifié (quelque chose d'intéressant). Voir l'examen de pronom nominal qualifié à la page connexe Le pronom nominal qualifié.

Voir la page connexe Article défini - avoir des caractéristiques ou des possessions pour la syntaxe des caractéristiques permanentes et pour une autre fonction de de dans le syntagme [nom * de * adjectif].

Pour l'examen des emplois du participe passé en dehors de la voix passive, on se reportera à la page connexe Le participe passé.

Pour l'étude détaillée du non-accord avec les donneurs d'accord postposés, voir la page connexe L'accord avec certains syntagmes nominaux complexes - rubrique La tendance au non-accord avec les donneurs postposés.

Pour des remarques sur le quasi-passé-composé, voir la page connexe Verbes multistructurels - avoir - rubrique Avoir - le quasi-passé-composé.

Pour l'examen de la thématisation par de en présence de ne...que..., voir la page connexe La négation verbale - ne...que... - rubrique Ne...que... - thématisation par de.

On évitera de confondre la construction du type difficile d'accès avec le de affectif. Voir l'examen de ce syntagme à la page connexe Emplois généraux de de - [adjectif * de * nom] - rubrique Champ de référence (de = quant à).

On évitera de confondre le de affectif avec la construction du type

je en voudrais bien un, de chat
vous en avez une charmante, de maison
la nôtre est faite, d'opinion (A. Daudet)
j'étais le seul, de garçon (Léautaud)

qui relève du détachement. Voir la page connexe Détachement et thématisation - rubrique Détachement et pronominalisation partielle.

RETOUR EN HAUT DE PAGE