HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Trop (39)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Trop (39)

SOMMAIRE
Renvois
Trop - adverbe
Trop - nom sans article
Trop - délimiteur
Trop - comparaison des trois fonctions majeures
Trop précédé d'un définiteur
Syntagme majeur - trop...pour...
Syntagme majeur - [trop * de * numéral-cardinal]
Syntagme majeur - ne pas avoir trop de...pour
Syntagme majeur - de trop et en trop
Trop - syntagmes mineurs et locutions

Renvois

Pour l'étude de la pronominalisation par en, voir les pages connexes En - noyau = délimiteur, Emplois généraux de de - le sous-ensemble.

il en a trop mangé

Pour l'étude de la pronominalisation partielle, voir la page connexe Le groupe nominal - la pronominalisation partielle. Trop n'admet pas la pronominalisation partielle.

Pour l'étude du comportement flottant, voir les pages connexes Terminologie, Compléments aprépositionnels - la place de l'objet direct, Le groupe adverbial - la place de l'adverbe.

il en a trop mangé

Trop - adverbe

Les circonstances exprimées par trop sont le degré, la fréquence, la durée, etc.

L'adverbe trop peut qualifier les verbes, les adjectifs, les adverbes et même les noms.

Cible = verbe

qui trop embrasse, mal étreint
trop conduire
trop dormir
trop durer
trop fréquenter
trop fumer
trop marcher
trop parler
trop travailler

Cible = adjectif

trop chaud
trop fier
trop froid
trop grand
trop nombreux
trop petit
trop sévère

Cible = adverbe

trop lentement
trop peu
trop tard
trop tôt
trop vite

Cible = nom employé adjectivalement

trop gosse
trop sport pour la ville (Beauvoir)

Dans les locutions verbales physiologiques et psychologiques, telles que avoir faim, avoir froid, avoir honte, mettre très en colère, le nom peut être qualifié par certains adverbes de degré :

avoir trop faim
avoir trop froid
avoir trop honte

Trop - nom sans article

Le nom trop (sans article) peut se rapporter à des personnes, à des choses dénombrables et à des choses non dénombrables.

Chose non dénombrable

Le nom non dénombrable trop peut remplir toutes les fonctions grammaticales.

c'en est trop
c'est trop
elle est trop
en faire trop
rien n'est trop quand on aime
trop boire
trop c'est trop
trop dire
trop est trop
trop exiger
trop manger

Personne ou chose dénombrable

L'emploi de trop se limite à la fonction de complément prédicatif du verbe être.

ils étaient trop à la réunion
ils sont trop pour ce travail

Trop - délimiteur

Le délimiteur trop s'attache par de à des noms dénombrables ou non dénombrables.

Délimiteur quantificateur - cible non dénombrable

trop de bonté
trop de chaleur
trop de difficulté
trop de fierté
trop de lumière
trop de luxe
trop de mal
trop de monde
trop de pain
trop de peine
trop de personnel
trop de raffinement
trop de travail

Délimiteur quantificateur - cible dénombrable

trop d'oranges
trop de bogues
trop de bonbons
trop de problèmes
trop de problèmes
trop de réunions
trop de risques
trop de voyous

Délimiteur circonscriptif

Les ensembles de référence nominaux sont peu acceptables :

?trop de ces problèmes
?trop de mes problèmes
?trop des problèmes qui

Les pronoms personnels peuvent servir d'ensembles de référence : trop d'entre eux.

Sans trop de

sans trop d'émoi
sans trop d'effort

Avec en

en avoir trop
n'en avoir jamais trop

Trop - comparaison des trois fonctions majeures

Comparer tâche de ne pas trop fréquenter de voyous (délimiteur) et tâche de ne pas trop fréquenter les voyous (adverbe de degré).

Dans je perds trop, trop peut avoir trois sens : une somme excessive, exagérément, trop souvent.

Trop précédé d'un définiteur

Dans le syntagme [définiteur * trop], par exemple dans le trop, trop signifie excès. Le peu, antonyme de le trop, a un comportement analogue. Voir la page connexe Peu.

Le syntagme [définiteur * trop] peut se comporter en nom et en délimiteur.

Nom

la vieillesse aime le peu, et la jeunesse aime le trop (Joubert)
ce jour-là il y eut tant de colères et d'éclats dans la maison que l'on se tourna vers le temps et la première chaleur de l'année pour expliquer ce trop (Valéry)

Délimiteur

il l'a heurté par son trop de franchise
le trop d'ampleur des jupes (Hugo)
le trop d'importance accordée à ce problème
le trop de coups qu'il a reçus a usé son cerveau
mon trop d'empressement

Syntagme majeur - trop...pour...

Voir la page connexe Emplois spécialisés de pour - nécessité, suffisance, excès.

Définition

Trop peut être suivi d'un complément à pour, qui exprime un espoir déçu, ou un effort contrecarré, par le degré excessif d'un fait ou d'une caractéristique. Trop admet ce complément dans n'importe quelle position (adverbe, non, délimiteur). Assez régit un complément à pour analogue. Voir la page connexe Assez.

Le complément à pour a trois types.

Le syntagme prépositionnel

ce livre est trop difficile pour moi
le médicament lui a été administré trop tard pour une guérison complète

La subordonnée fléchie

Les sujets de la principale et de la subordonnée peuvent être différents. Le verbe de la subordonnée se met au subjonctif.

ce livre est trop difficile pour qu'un enfant le comprenne
ces faits sont trop anciens pour que tu t'en souviennes
cet enfant est trop jeune pour qu'on le laisse lire ce livre
cette affaire est trop grave pour que nous la prenions à la légère
il est trop jeune pour qu'on le charge de cette tâche
il est trop méritant pour qu'on ne la charge pas de cette tâche

La subordonnée infinitive

La subordonnée infinitive peut avoir un sujet corrélé avec celui de la principale ou un sujet impersonnel virtuel.

Sujets corrélés

c'est trop beau pour durer
c'est trop beau pour être vrai
ce pauvre Robert est bien trop froussard pour faire du trafic d'armes (Vailland)
elle a trop de fierté pour rester ici
elle a trop de travail pour partir en week-end
il est trop bête pour refuser
la guerre est une affaire trop grave pour être confiée aux généraux
son enfance avait été trop heureuse pour lui laisser des souvenirs attendrissants (Châteaubriant)
je vous aime trop pour supporter cela

Sujet impersonnel virtuel

il est trop tard pour jouer dans la rue
l'eau est trop polluée pour la boire sans faire bouillir
les voyages à l'étranger sont trop rares pour ne pas en profiter

Conégation implicite

Le complément à pour régi par trop est un environnement favorable à la conégation implicite. Voir la page connexe La négation verbale - conégateurs - les conégateurs implicites. Le sens du complément à pour est nettement négatif, mais la négation n'est pas signalée explicitement par ne.

il est trop bête pour que personne le soupçonne
il est trop tard pour rencontrer personne au bar
il faisait trop sombre pour que je pusse rien distinguer de la façade du château (Gide)

Syntagme majeur - [trop * de * numéral-cardinal]

Ce syntagme est ambigu.

De prédicatif

tout à l'heure, nous étions trop de deux ; maintenant, nous ne sommes pas assez d'un (Dumas père)

Voir l'examen du caractère prédicatif de la préposition de à la page connexe Les emplois de de - emplois spécialisés - rubrique Le caractère prédicatif de la préposition de.

De de différence

j'ai vécu trop d'un jour

Voir l'examen du complément de différence à la page connexe Le complément de différence.

Voir assez à la page connexe Assez.

Syntagme majeur - ne pas avoir trop de...pour

il n'aura pas trop de sa vie entière pour
mon chien n'avait pas trop de toutes griffes pour s'y agripper
nous ne serons pas trop de deux pour en venir à bout
on n'a pas trop de toute sa vie pour aimer

Syntagme majeur - de trop et en trop

De trop

De trop a les deux comportements d'un adjectif :

De trop comme complément prédicatif (comportement adverbal) :

ces trois euros sont de trop
cette remarque est de trop
cinq minutes ne sont pas de trop (Bazin)
en voilà de trop
il n'a pas dit un mot de trop
il y a cinq francs de trop
la réflexion est de trop
quelqu'un de trop
se sentir de trop dans une équipe
si je suis de trop, je peux partir
une semaine, ce n'est pas de trop
vous n'êtes pas de trop

De trop comme épithète (comportement adnominal)

Paraphrase = excédentaire

en rentrant le soir, souvent avec un verre de trop, il s'arrêtait chez sa concierge (Dorgelès)
il a bu un verre de trop
il m'a rendu trois euros de trop
il y a une personne de trop
on n'en a jamais de trop
peser 3 kg de trop

Pour l'analyse de rien de trop, voir la page connexe Le pronom nominal qualifié.

En trop

En trop est un adverbe qu'on peut substituer à de trop adnominal, mais pas à de trop prédicatif.

il y a du pain en trop
il m'a rendu trois euros en trop
il faut retrancher ce qui est en trop
j'ai pris trois kilos en trop
*elle se sentait en trop

Remarque sémantique sur de trop et en trop

Ils sont de trop et ils sont en trop expriment l'inutilité ou l'embarras. Ils sont trop exprime la difficulté ou l'obstacle.

Trop - syntagmes mineurs et locutions

Par trop

Par trop, synonyme de trop, ne s'emploie que dans la langue littéraire.

Trop précédé d'un adverbe de degré

Bien trop, beaucoup trop, un peu trop sont des formes étendues de trop.

Ne...que...trop

Le sens de ne...que... avec la cible trop n'est pas seulement. Il est plus proche de justement, précisément.

il n'y en a que trop
cela n'a que trop duré
je ne le sais que trop
il n'est que trop vrai

L'analyse de ce tour n'est pas évidente. L'adverbe de perspective ne...que... pourrait être métadiscursif. Dans cette hypothèse, la paraphrase de il n'y en a que trop serait il y en a tant que le seul mot qui convienne est « trop ».

Trop signifiant très

trop aimable
trop bête
trop charmant
trop con
trop drôle
trop génial
trop heureux
trop mignon

Pas trop - litote

Pas trop signifie pas du tout.

pas trop satisfait
pas trop bien
je n'ai pas trop confiance en lui
je ne suis pas trop content

Ne savoir trop - litote

Ne savoir trop signifie ne pas savoir.

je ne sais trop que faire
je n'en sais trop rien
je ne sais plus trop

C'est trop, c'est trop pour moi

Formule de politesse, pour exprimer ses remerciements.

En faire trop

En faire trop veut dire exagérer, faire de l'excès.

Être trop

Être trop veut dire être épatant, être formidable

Exclamations diverses

c'est trop
c'en est trop
trop est trop
trop c'est trop
en voilà de trop

RETOUR EN HAUT DE PAGE