HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
Beaucoup (36)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Beaucoup (36)

SOMMAIRE
Beaucoup - nom
Beaucoup - nom non dénombrable
Beaucoup - nom dénombrable
Beaucoup de - délimiteur quantificateur
Beaucoup de - délimiteur quantificateur non dénombrable
Beaucoup de - délimiteur quantificateur dénombrable
Beaucoup de - relation de sous-ensemble
Beaucoup - adverbe
Beaucoup - complément de différence
Beaucoup - anomalies
Beaucoup - sa place

Beaucoup - nom

Beaucoup - nom non dénombrable

Beaucoup est un nom singulier masculin qui signifie une grande quantité, une chose importante. Il peut occuper toutes les positions de la proposition, y compris la position de complément prédicatif et la position de sujet existentiel.

il mange beaucoup
il lit beaucoup
beaucoup a été dit
il y a beaucoup à faire
c'est beaucoup dire
c'est déjà beaucoup qu'il soit arrivé à temps
à beaucoup près

Beaucoup - nom dénombrable

Beaucoup est un nom nominal qui signifie un grand nombre de personnes ou un grand nombre de choses. Il peut occuper toutes les positions de la proposition, y compris la position de complément prédicatif et la position de sujet existentiel.

beaucoup d'entre nous
beaucoup des nôtres
beaucoup meurent sans avoir connu la vraie liberté
beaucoup parmi nous
beaucoup s'en plaignent
demander à beaucoup
écouté de beaucoup
il est moins bête que beaucoup
il y a beaucoup qui disent
ils étaient beaucoup à la réunion
ils sont beaucoup à croire
le malheur de beaucoup
nous sommes beaucoup ce soir
pour beaucoup travailler est un plaisir

Beaucoup de - délimiteur quantificateur

Beaucoup de - délimiteur quantificateur non dénombrable

Beaucoup est un délimiteur quantificateur attaché à sa cible par de. La cible est une chose non dénombrable. Beaucoup de signifie une grande quantité de, une grande masse de.

beaucoup de monde
beaucoup de soin
beaucoup de plaisir
beaucoup d'influence
beaucoup de chance
beaucoup de pain

La cible [de * nom] peut être pronominalisée par en. Voir la page connexe En - noyau = délimiteur.

nous en avons mangé beaucoup (de pain)

La pronominalisation partielle (construction elliptique) n'est pas possible. Voir la page connexe Le groupe nominal - la pronominalisation partielle.

Dans la langue populaire de certaines régions, on met l'article défini devant la cible.

beaucoup de l'argent
beaucoup du talent

Beaucoup de - délimiteur quantificateur dénombrable

Beaucoup est un délimiteur quantificateur attaché à sa cible par de. La cible est une chose ou une personne dénombrable. Beaucoup de signifie une grand nombre de.

j'ai beaucoup d'amis à visiter
j'ai beaucoup de choses à faire

La cible [de * nom] peut être pronominalisée par en. Voir la page connexe En - noyau = délimiteur.

y en a-t-il beaucoup ? (de touristes)
j'en connais beaucoup (de gens qui)
une histoire grivoise qui en fait saliver beaucoup (de gens)

La pronominalisation partielle (construction elliptique) est possible. Voir la page connexe Le groupe nominal - la pronominalisation partielle.

en ce qui concerne les invités, beaucoup sont déjà arrivés

Dans la langue populaire, on met l'article défini devant la cible.

beaucoup des gens

Beaucoup de - relation de sous-ensemble

Beaucoup de permet d'exprimer la relation de sous-ensemble. Voir la page connexe Emplois généraux de de - le sous-ensemble. Beaucoup s'attache à l'ensemble de référence par de ou par d'entre. L'ensemble de référence est précédé d'un définiteur.

beaucoup des candidats
beaucoup de ces touristes
beaucoup de tes amis
beaucoup de nos lecteurs
beaucoup de ceux qui
beaucoup d'entre eux

Pour la question de la pronominalisation par en, voir la page connexe En - noyau = délimiteur.

La pronominalisation partielle (la construction elliptique) est possible. Voir la page connexe Le groupe nominal - la pronominalisation partielle.

Beaucoup - adverbe

Beaucoup est un adverbe de degré, d'intensité, de fréquence et de pluralité qualifiant les verbes.

L'expression de la pluralité par beaucoup est declenchée par on dans un contexte où on...beaucoup signifie beaucoup de gens à la fois ou en succession. Beaucoup doit être corrélé avec le sujet pour qu'il exprime la pluralité.

cela a été beaucoup raconté
il en a beaucoup été question
il fait beaucoup confiance à son fils
il ne parle pas beaucoup anglais
il s'intéresse beaucoup à la grammaire française
il y est beaucoup question de harcèlement
j'ai beaucoup voyagé étant jeune
j'ai beaucoup à faire
la pièce m'a beaucoup plu
on meurt beaucoup dans les films de ce réalisateur
on vient beaucoup cette année
on y prend beaucoup en compte l'origine d'école

Comme en témoignent les exemples, beaucoup s'emploie avec pratiquement toutes les variétés de verbes ; avec être, avec les verbes statifs, avec les verbes psychologiques, avec les locutions verbales (sauf les locutions du type avoir faim), avec les participes passés qui gardent leur nature verbale, avec les verbes dont le degré relève de la pluralité ou du volume du sujet.

Les mêmes interprétations sont possibles avec peu, plus, moins, davantage. Par exemple, on dit très bien on vient moins cette année.

Beaucoup ne qualifie les adjectifs que dans certains dialectes. Dans la langue courante, on ne dit pas *il est beaucoup susceptible, mais on peut dire il est susceptible, il l'est même beaucoup. Dans cette dernière proposition, beaucoup qualifie le verbe être.

Dans la langue familière, beaucoup peut qualifier les participes passés qui gardent leur nature verbale : beaucoup aimé, beaucoup admiré. La langue courante préfère très. On verra cependant que les participes passés se laissent très bien qualifier par plus (le plus lu, le plus porté, etc.).

Beaucoup - complément de différence

Beaucoup

Beaucoup peut servir de complément de différence de certains comparatifs spécifiques : plus, moins, mieux, trop. Le complément de différence beaucoup est peu usité avec les comparatifs meilleur, moindre, plutôt, davantage, pire, pis. Dans tous ces cas, beaucoup est remplacé par bien.

De beaucoup

De beaucoup peut servir de complément de différence dans n'importe quel syntagme de comparaison. À la différence de beaucoup, de beaucoup n'est pas restreint à un groupe fermé de comparateurs.

de beaucoup la meilleure élève
de beaucoup son aîné
de beaucoup supérieur
je le préfère de beaucoup
il l'a battu de beaucoup
il s'en faut de beaucoup

À la différence de beaucoup, de beaucoup peut suivre sa cible : on peut dire il est de beaucoup plus savant ou il est plus savant de beaucoup, mais on ne peut pas dire *il est plus savant beaucoup.

Beaucoup - anomalies

Beaucoup n'admet aucun adverbe de degré : *très beaucoup, *si beaucoup, *assez beaucoup. Le haut degré de beaucoup s'exprime par beaucoup beaucoup.

Les locutions du type j'ai faim tolèrent un assez grand nombre d'adverbes de degré, mais ne tolèrent pas beaucoup. On dit j'ai très faim. j'ai bien faim, j'ai fort faim, j'ai assez faim, mais on ne dit pas *j'ai beaucoup faim.

Le nom fois entre dans de nombreuses locutions qui signifient souvent (plusieurs fois, de nombreuses fois, maintes fois, souventesfois), mais *beaucoup de fois est évité.

Beaucoup - sa place

Beaucoup est un mot flottant. Voir les pages connexes Terminologie, Compléments aprépositionnels - la place de l'objet direct, Le groupe adverbial - la place de l'adverbe pour l'étude détaillée du comportement flottant.

Pierre a beaucoup mangé de caviar
l'oléoduc a beaucoup transporté de pétrole

Adverbe

L'adverbe beaucoup suit le verbe simple fléchi. Il précède l'infinitif et il s'incorpore dans le verbe composé.

Nom

Si le nom beaucoup sert d'objet direct ou de sujet existentiel, il précède l'infinitif et il s'incorpore dans le verbe composé.

Délimiteur

Si le délimiteur beaucoup sert d'objet direct ou de sujet existentiel, il y a deux solutions :

La séquence entière [beaucoup * de * nom] peut suivre le verbe.

il a gagné beaucoup d'argent

Le délimiteur beaucoup peut précéder l'infinitif ou s'incorporer dans le verbe composé, séparé de sa cible, qui suit la partie non fléchie.

il a beaucoup gagné d'argent

Le déplacement vers la gauche

Le déplacement de beaucoup vers la gauche est subordonné à certaines conditions :

Le cas du syntagme nominal

Le syntagme nominal doit occuper la position d'objet direct ou de sujet existentiel. Le syntagme nominal ne se scinde pas lorsqu'il est en position de sujet ordinaire et en position d'argument de préposition. Dans les exemples que nous venons de voir ci-dessus, beaucoup est en position d'objet direct. La proposition il est beaucoup venu de touristes (sujet existentiel) est grammaticale. La proposition *il a beaucoup parlé avec de gens (argument de préposition) est agrammaticale.

La proximité de beaucoup et de sa cible

La séparation de beaucoup et de sa cible doit avoir lieu dans l'enceinte d'une seule proposition. On ne peut pas incorporer beaucoup dans un verbe support composé, tout en abandonnant la cible à droite de l'infinitif régi par le verbe support :

*il a beaucoup essayé de lire de livres
*il m'a beaucoup forcé à boire de vin

La non-fusion des objets dénombrables

La condition de non-fusion ne concerne que les cibles dénombrables de beaucoup. Les cibles non dénombrables ne posent pas de problème.

Si la cible de beaucoup est dénombrable, les objets en question doivent êtres discrets dans le temps et ne doivent pas être fusionnés logiquement dans une masse. La proposition le critique a beaucoup visionné de films est grammaticale, mais la proposition ??le critique a beaucoup apprécié de films est un peu bizarre, du fait que la proposition ne concerne pas la succession des processus d'évaluation ponctuels qui sont intervenus dans l'esprit du critique, mais la masse amorphe de ses souvenirs. De même, dans la proposition ??en soulevant le couvercle, il a beaucoup trouvé de pièces d'or, les pièces d'or forment un tout logiquement indivisible au moment de la découverte.

RETOUR EN HAUT DE PAGE