HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Assez (35)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
Assez (35)

SOMMAIRE
Assez - adverbe
Assez - nom
Assez - délimiteur quantificateur
Assez - avec pour
Assez - syntagmes divers
Assez - sa place
Assez - remarque sur l'emploi de de

Assez - adverbe

L'adverbe assez exprime la suffisance ou l'intensité.

Suffisance

La cible peut être un verbe, un adjectif, un adverbe et même un nom.

Cible = verbe

je n'ai pas assez travaillé
ça a assez duré
je l'ai assez vu
assez parlé
assez décodé (René Pommier)
ça montre assez que

Cible = adjectif

assez grand

Cible = adverbe

assez longtemps, assez souvent

Cible = nom

je le juge assez mon ami

Intensité

La cible ne peut être qu'un adjectif ou un adverbe.

il est assez tard
assez régulièrement
une situation assez inquiétante
assez irrésistible
assez malade
il serait assez agréable de
c'est assez semblable

Exemple de assez exprimant l'intensité dans une exclamation :

es-tu assez hypocrite !

Assez - nom

Comportement en chose non dénombrable

La fonction de assez dans la proposition peut être celle d'objet direct ou de complément prédicatif.

j'ai assez mangé
il a juste assez
c'est assez

Comportement en personne ou en chose dénombrable

La fonction de assez dans la proposition peut être celle d'objet direct ou de complément prédicatif.

il est assez pour ce travail
ils sont assez pour ce travail

Assez - délimiteur quantificateur

Le délimiteur assez s'attache par de à des noms dénombrables ou non dénombrables.

Le délimiteur assez peut occuper toutes les positions (sujet, objet direct, syntagme prépositionnel, sujet existentiel).

Le complément à de peut être pronominalisé par en. Voir les détails à la page connexe En - noyau = délimiteur.

Noyau dénombrable

assez de discours, pas assez d'actes
assez de bêtises
je n'ai pas assez de collaborateurs
il y en a assez (d'œufs)

Noyau non dénombrable

je n'ai pas assez d'argent
je n'ai pas assez de temps
je n'ai pas assez de sucre
il n'y a pas assez de viande
j'en ai assez (de viande)
il y en a assez (de viande)

Assez - avec pour

Assez peut régir pour quelle que soit sa fonction dans la proposition. Voir la page connexe Emplois spécialisés de pour - nécessité, suffisance, excès.

Il y a trois types de compléments à pour.

Argument = nom, pronom nominal, adverbe employé comme nom

ce steak n'est pas assez grand pour moi
c'est assez pour aujourd'hui

Argument = subordonnée fléchie

cette boîte n'est pas assez grande pour qu'on puisse tout mettre dedans
je n'ai pas assez d'argent pour que je puisse m'offrir cette voiture

Argument = subordonnée infinitive

L'infinitif peut être impersonnel ou il peut avoir un sujet corrélé avec celui de la principale.

Sujet corrélé avec la principale

je n'ai pas assez d'argent pour m'offrir cette voiture
il est assez idiot pour refuser

Infinitif impersonnel

une boîte assez grande pour tout mettre dedans

Trop régit un syntagme à pour analogue. Voir la page connexe Trop.

Assez - syntagmes divers

assez...que de..., assez...de...

je ne suis pas assez sot que de
il est assez rusé de

Ces deux syntagmes de la langue littéraire ont une nuance consécutive. Les tours pas assez sot que de et pas si sot que de sont synonymes.

Voir la page connexe Le système consécutif et
la page connexe Si - rubrique La subordonnée consécutive - subordonnées non fléchies


bien assez, presque assez

Assez peut être précédé de certains adverbes de degré, tels que bien et presque, sauf s'il exprime l'intensité.

j'ai presque assez mangé
tu as bien assez mangé
c'est bien assez grand

[assez * de * numéral-cardinal]

tout à l'heure, nous étions trop de deux ; maintenant, nous ne sommes pas assez d'un (Dumas père)
il y a assez de trois crocodiles dans le même marigot

Voir l'examen de trop à la page connexe Trop.

en avoir assez de, en voilà assez de, c'en est assez de

Le pronom en est obligatoire même si le complément à de est présent.

L'argument de de peut être un nom ou un infinitif.

Nom

j'en ai assez de sa flagornerie
j'en ai assez de ces petits crétins

Infinitif

j'en ai assez de récurer les chiottes
j'en ai assez de corriger ses bogues

Dans la langue populaire en avoir assez avec s'emploie de façon identique à en avoir assez de.

Assez comme prédicat avec un sujet réel postposé

Règles

Le pronom nominal assez peut occuper la position de complément prédicatif. Le sujet peut être une subordonnée fléchie ou infinitive ou, phénomène propre à assez, un nom. Le sujet se dédouble en un sujet réel postposé et un sujet postiche antéposé.

Le sujet postiche est il ou ce avec tous les sujets réels.

La subordonnée fléchie est introduite par que et son verbe se met au subjonctif. La subordonnée infinitive et le nom sont introduits par de ou par que de.

Notons l'analogie entre l'emploi de de dans le sujet postposé de assez et dans le sujet postposé de suffire. Voir la page connexe Verbes multistructurels - suffire.

Exemples

Subordonnée infinitive

ce n'est pas assez de le pendre une seule fois
ce n'est pas assez que de le pendre une seule fois

Subordonnée fléchie

c'est déjà assez qu'il soit bête, mais il est malhonnête par-dessus le marché

Nom

c'est assez que de trois enfants pour moi

Assez - sa place

Assez est un mot flottant. Voir les pages connexes Termes spécialisés, originaux ou problématiques, Compléments aprépositionnels - la place de l'objet direct, Le groupe adverbial - la place de l'adverbe pour l'étude détaillée du comportement flottant.

Adverbe

L'adverbe assez précède l'adjectif, l'adverbe et le nom.

L'adverbe assez suit le verbe simple fléchi. Il précède l'infinitif et il s'incorpore dans le verbe composé.

Nom

Si le nom assez sert d'objet direct ou de sujet existentiel, il précède l'infinitif et il s'incorpore dans le verbe composé.

Délimiteur

Si le délimiteur assez sert d'objet direct ou de sujet existentiel, il y a deux solutions :

La séquence entière [assez * de * nom] peut suivre le verbe.

tu as gagné assez d'argent pour t'offrir cette voiture

Le délimiteur peut précéder l'infinitif ou s'incorporer dans le verbe composé, séparé de sa cible, qui suit la partie non fléchie.

tu as assez commis de sottises

Phénomènes divers

L'adverbe assez et le délimiteur assez peuvent être séparés de leur cible s'ils servent à expliquer la valeur d'un autre adverbe ou d'un autre délimiteur.

ce lit est très grand, assez pour y mettre quatre petits enfants en travers (assez explique la valeur de très)
tu gagnes beaucoup d'argent, assez pour t'offrir cette voiture (assez explique la valeur de beaucoup)

Assez - remarque sur l'emploi de de

Récapitulons les cinq emplois de de avec assez :

le quantificateur assez est toujours suivi de de

de / que de consécutif : je ne suis pas assez sot que de

avec un numéral : ils sont assez de trois

satiété : en avoir assez de, il y a assez de, c'en est assez de

que de avec un nom sujet réel postposé : c'est assez que de trois enfants pour moi

RETOUR EN HAUT DE PAGE