PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS      RECHERCHE PAR MOTS DISPERSÉS      RECHERCHE PAR MOTS CONSÉCUTIFS


TITRE
Le groupe nominal - compléments - le complément nominal direct (31)

ASCENDANCE
Manuel de la grammaire française (0)
Les syntagmes de base (4)
Le groupe nominal (6)

PAGES SŒURS
Le groupe nominal - compléments - le complément nominal direct (31)

SOMMAIRE
Introduction
La construction nomino-nominale directe évocative
La construction nomino-nominale directe circonstancielle
La construction nomino-nominale directe - jugement défavorable
La construction nomino-nominale directe appositive
L'apposition - introduction
L'apposition sujet-prédicat
L'apposition prédicat-sujet
La construction nomino-nominale directe adjectivale
La construction nomino-nominale directe coordinative
Phénomènes mineurs et remarques
Lexicalisation
La force adjectivale
Hésitation quant à l'accord dans la construction évecative
La dénomination
L'apposition indirecte

Introduction

Nous disons que dans un syntagme du type [NOM-1 * NOM-2], où NOM-1 et NOM-2 sont juxtaposés directement, les deux constituants forment une construction nomino-nominale directe. Derrière ce formalisme simple se cachent une multitude de rapports grammaticaux et sémantiques. Un des deux constituants est considéré comme noyau et l'autre est appelé complément nominal direct.

Les rapports directs se divisent en cinq types majeurs :

§ Rapport évocatif

événement clef

§ Rapport circonstanciel

tarte maison

§ Rapport appositif

Juliette, ma voisine (sujet-prédicat)
l'entreprise France (prédicat-sujet)

§ Rapport adjectival

un quinqua très papi

§ Rapport coordinatif

canapé-lit

Certains types de construction nomino-nominale directe (NOM-1 * NOM-2) et certains types de possession prédicative (NOM-1 * de * NOM-2) ont des valeurs sous-jacentes voisines. Exemple : ton amant, le violoniste et ton violoniste d'amant. Voir l'étude détaillée de la possession prédicative à la page connexe Le groupe nominal - compléments - la possession prédicative.

La construction nomino-nominale directe évocative

La paraphrase de la construction nomino-nominale directe évocative [NOM-1 * NOM-2] est NOM-1 est analogue à NOM-2 ou NOM-1 est un véritable NOM-2 ou encore NOM-1 est un NOM-2 au sens figuré. Un débat fleuve est un débat qui s'alimente et se prolonge comme un fleuve. Une caméra espion enregistre à l'insu de l'enregistré. La justice escargot est aussi lente qu'un escargot.

§ Exemples

amour amitié
animal témoin
appartement modèle
appartement témoin
argument béton
argument choc
argument massue
argument béquille
article massacre
auditeur cible
autorité paravent
banlieue dépotoir
bateau fantôme
caméra espion
cas limite
catégorie poubelle
cellule souche
classe dépotoir
comité croupion
conférence fleuve
congrès mammouth
corps obstacle
cours pivot
danseuse étoile
date butoir
date limite
débat fleuve
destination coup de cœur
dîner monstre
discours choc
discours fleuve
discours programme
discours surprise
discours torrent
dossier hommage
élection bidon
émetteur pirate
émission phare
événement clef
événement miracle
enfant prodige
État providence
femme objet
fermeture éclair
fichier mère
fichier source
film catastrophe
film culte
film phare
film scandale
film tourbillon
flamme témoin
gazon velours
grève prétexte
homme grenouille
idée centre
idée force
image fantôme
journaliste éponge
justice escargot
lit gigogne
livre événement
livre témoignage
loi cadre
lycée ghetto
maison mémoire
maladie alibi
maladie châtiment
manchot empereur
mannequin vedette
mari modèle
mémoire tampon
mère poule
mission suicide
moment charnière
montant record
moquette gazon
mot agrafe
mot centre
mot charnière
mot clé
mot vedette
navire amiral
navire citerne
négociation marathon
œuvre charnière
œuvre étendard
œuvre phare
parlement croupion
parti croupion
peine plancher
père poule
personnalité phare
photo choc
position clé
potion miracle
président caméléon
prison modèle
prix choc
prix défi
produit vedette
publicité monstre
quartier ghetto
recette miracle
recherche pilote
remède miracle
remède providence
rôle charnière
rôle pivot
roi soleil
roman dossier
roman fleuve
salarié fantôme
scénario catastrophe
serviette éponge
société écran
soirée hommage
succès monstre
succès scandale
sujet témoin
taux pivot
taux record
temps record
théorie bidon
usine modèle
vaisseau fantôme
valeur refuge
valeur vedette
vie puzzle
ville champignon
ville géante
ville jungle
ville musée
ville noyau
ville pieuvre
violence réponse
voiture bélier
voyage éclair
zone tampon

§ Constituants de droite en vrac

accordéon
acier
agrafe
alibi
amiral
barrière
béton
bidon
bolide
bulldozer
butoir
cadeau
cadre
caméléon
canon
carrefour
catastrophe
cathédrale
centre
châtiment
champignon
charnière
choc
cible
citerne
clé
coup de poing
croupion
culte
défi
dépotoir
éclair
écran
éponge
étendard
étoile
événement
ersatz
escargot
espion
exemple
fanion
fantaisie
fantôme
fantoche
fétiche
fleuve
force
gadget
gag
gazon
géante
gigogne
grenouille
hommage
jungle
kangourou
kleenex
limite
locomotive
mammouth
marathon
massacre
massue
mémoire
mère
miracle
mirage
modèle
monstre
mosaïque
noyau
objet
obstacle
ouragan
papillon
paravent
passerelle
patchwork
phare
pieuvre
pilote
pirate
pivot
pont
potiche
poubelle
prétexte
prodige
programme
providence
puzzle
raz de marée
réponse
record
refuge
relais
repère
salade
sandwich
scandale
séduction
soleil
souvenir
spectacle
star
surprise
symbole
talisman
tampon
témoignage
témoin
test
torrent
tourbillon
vedette
velours

La construction nomino-nominale directe circonstancielle

§ La construction nomino-nominale directe circonstancielle - introduction

Il y a une variété pratiquement infinie de rapports circonstanciels entre le constituant de gauche et celui de droite. Ces rapports peuvent être paraphrasés par des préposition et par des relatives.

le centre-ville est le centre de la ville
un bébé éprouvette est un bébé créé dans une éprouvette
la tour Eiffel est une tour conçue par Eiffel
le franc or est un franc aligné sur l'or
le lavage minute est un lavage fait en une minute
le secret défense est un secret dans l'intérêt de la défense
la cathédrale Saint-Paul est une cathédrale consacrée à Saint-Paul

Vu sous cet angle, le complément nominal direct circonstanciel est un type particulier de l'omission de la préposition. Voir la page connexe Le syntagme prépositionnel - l'omission de la préposition pour une étude détaillée de l'omission de la préposition.

§ Exemples

âge limite
affaire Dreyfus
ambiance vacances
années Sartre
appartement modèle
arrêt pipi
assiette minceur
assurance chômage
assurance maladie
attentat suicide
axe Paris-Berlin
baba chantilly
bateau amiral
bateau citerne
bateau lavoir
bateau phare
bateau pilote
bébé éprouvette
bloc-notes
bœuf mode
bout filtre
bouton fantaisie
budget vacances
bureau chantier
café crème
campagne Hollande
canne parapluie
cas limite
cathédrale Saint-Paul
centre Georges-Pompidou
centre ville
chéque vacances
chèque repas
cigarette filtre
cinéma vérité
classe touriste
club photos
club rencontres
club troisième âge
côté cour
côté jardin
code Napoléon
coin bureau
coin cuisine
coin feu
coin repas
commode Louis XVI
complet veston
compte épargne-logement
conflit mère-fille
congé maladie
contrat type
costume pure laine
coupon réponse
crayon feutre
cuisine vapeur
dépannage chômeurs
département publicité
dessert maison
devoir maison
double messieurs
église Notre-Dame
énergie charbon
équipement pêche
équipement ski
équivalent pétrole
étalon or
effet Doppler
effet papillon
emploi jeune
ensemble Chanel
espace loisirs
espace photo
espace rencontre
espace repos
film culte
fin avril
franc or
gâteau maison
gauche cashmere
gauche caviar
gauche poil de chameau
glace vanille
gouvernement Rocard
groupe test
guichet réservations
idée cadeau
idée recette
image amateur
impôt sécheresse
injection retard
interface utilisateur
jeunesse trottoir
journal femmes
journée Verdi
lait Mendès
langage machine
lavage minute
légumes vapeur
lessive lavabo
lettre type
livret Mitterrand
loi Fillon
mari modèle
match France-Belgique
menu fraîcheur
mobilier Régence
montant record
moquette laine
mur béton
musée Rodin
mythe Don Juan
navire école
œufs mayonnaise
papier bible
papier cadeau
papier cul
papier écolier
parfum homme
parking longue durée
pause café
pause pipi
pension Vauquer
plaisanterie potache
planète cinéma
plateau repas
pneus neige
pôle emploi
pôle emploi
poche revolver
pointe feutre
porte Saint-Denis
potage vermicelles
prestation maladie
prix Goncourt
prix limite
question santé
randonnée pêche
rassemelage minute
rayon publicité
réduction groupes
régime minceur
régime protéines
région test
rôle titre
robe grossesse
robe manteau
roman photos
sac poubelle
sachet cuisson
salle fumeurs
salon cuir
sandwich jambon
sauce tomates
secret défense
secteur bâtiment
service clients
simple dames
soirée Boulez
soirée bénéfice
soirée cinéma
soirée débat
spectacle Barrault
statistiques fiction
stratégie Mitterrand
talon aiguille
tarif couple
tarte maison
taxe carbone
téléviseur couleur
tenue sport
timbre-poste
tour Eiffel
trio Pasquier
valence gramme
vert bouteille
ville frontière
virée photos
voiture école
yaourt nature
zone dollar
zone frontière
zone tampon

§ Quelques noms qui exercent une attraction sur les compléments nominaux directs circonstanciels

affaire
ambiance
années
aspect
assurance
axe
budget
centre
club
compte
conflit
couleur
équipement
effet
espace
facteur
génération
genre
ligne
loi
méthode
mythe
niveau
période
plan
pôle
prix
rapport
régime
secret
secteur
soirée
style
système
tarif
tenue
zone

§ Remarques

qui offre l'avantage de N

Il y a un type de complément nominal direct publicitaire dont le charme est que la relative virtuelle qui offre l'avantage de N y est remplacée par N.

chocolat plaisir
cigarette stimulation
informatique souplesse
moment fraîcheur
rhum arôme
savon douceur
vaisselle vitesse

La construction nomino-nominale directe anglo-saxonne est un autre bijou du style publicitaire

auto école
chemise service
ciné club
couscous party
star système
vidéo cassette

Compléments nominaux prépositionnels qui sont des mots composés

ancien régime
basses calories
bon enfant
bon genre
cinq portes
collet monté
dernier cri
Français moyen
grand public
grand style
haute précision
longue durée
nouveau style
nouvelle formule
petit format
pot au feu
pur sucre
tous risques
tout confort
tout terrain
toute sécurité
trois étoiles
vieille France

Quelques catégories sémantiques dans la construction nomino-nominale directe circonstancielle

$ Matières

or
laine

$ Époques, styles

bureau Empire

$ Couleurs

La classification qui suit est poreuse.

£ Noms pleinement lexicalisés comme adjectifs

ardoise
brique
cerise
citron
émeraude
framboise
marine
marron
noisette
olive
paille
pêche
pervenche
prune
rose
rubis
topaze

£ Noms s'attachant au mot couleur

couleur chair

£ Noms s'attachant aux noms de couleur

bleu ciel
bleu marine
bleu nuit
bleu turquoise
gris ardoise
gris cendre
gris souris
jaune citron
jaune paille
rouge brique
rouge sang
vert bouteille
vert pomme
vert sapin
vert tilleul

£ Noms parfois employés adjectivalement

amande
anthracite
cassis

$ Formes

verre tulipe
diamant poire
talons aiguille
encolure bateau

Pensée est un constituant de gauche, et pas que syntaxiquement. Ce néologisme a pris naissance dans les chapelles d'extrême gauche vers 1970 : la pensée Mao Zedong, la pensée Foucault, la pensée Chomsky.

La construction nomino-nominale directe - jugement défavorable

Pour l'analyse des propositions Pierre, ce crétin, a encore cassé la tasse et Pierre a encore cassé la tasse, ce crétin, voir la page connexe La corrélation - rubrique La caractérisation défavorable pseudo-détachée. Le jugement défavorable est une espèce de complément nominal direct qui peut aussi être détaché.

La construction nomino-nominale directe appositive

§ L'apposition - introduction

La construction nomino-nominale directe appositive a la forme [NOM-1 * NOM-2]. Les constituants NOM-1 et NOM-2 peuvent être des noms ou des syntagmes nominaux.

La construction nomino-nominale directe appositive a deux types : le type sujet-prédicat et le type prédicat-sujet. Les constituants NOM-1 et NOM-2 (les constituants de gauche et de droite) assument la fonction sous-jacente sujet ou prédicat selon le type.

La paraphrase de la construction appositive sujet-prédicat est NOM-1 qui est NOM-2. La paraphrase de la construction appositive prédicat-sujet est NOM-2 qui est un NOM-1 ou NOM-2 qui constitue un NOM-1.

§ L'apposition sujet-prédicat

L'apposition sujet-prédicat - introduction

La paraphrase de la construction appositive sujet-prédicat est NOM-1 qui est NOM-2. La relative virtuelle qui est est descriptive (ornementale) ou restrictive (identificatrice) selon l'article ou le pronom adjectival qui introduit NOM-2. La forme ornementale et la forme identificatrice sont parfois sémantiquement indifférenciables : la distinction entre Alain-Fournier, auteur du « Grand Meaulnes » et Alain-Fournier, l'auteur du « Grand Meaulnes » n'a pas grand-chose à offrir.

Sans article ni pronom adjectival ni pause - apposition identificatrice

un enseignant spécialiste de Céline
les entreprises françaises championnes de la croissance
les moustiques vecteurs de parasites

Sans article ni pronom adjectival, mais avec un pause - apposition ornementale

Alain-Fournier, auteur du Grand Meaulnes
Pierre et Paul, amis d'enfance
Saint-Malo, riche cité de pierre
Tolède, ancienne capitale de l'Espagne
ce village, zone historique protégée, a mille habitants
cette femme, musicienne de grand talent
consoler, art délicat, n'est pas à la portée de tous
des albatros, vastes oiseaux des mers (Baudelaire)
Flaubert, écrivain réaliste
jusqu'à jeudi, dernier délai
la France, pays des droits de l'homme
la baignoire en or massif, orgueil de la famille
la bienveillance, qualité si rare, est un signe de la grandeur (Jacob)
la violence physique, manifestation la plus parfaite de l'individuation (Houellebecq)
le kangourou, mammifère australien, appartient à l'ordre des marsupiaux
le lion, roi des animaux
le lion, terreur des forêts
le violon, mon seul vrai plaisir
les araignées, cauchemar de mon enfance, me font toujours peur
les films de Louis Malle, analyses minutieuses et nostalgiques de la bourgeoisie provinciale
les villes, géantes aveugles
Louis quatorze, roi des Français
Mao Zedong, père de la Chine communiste
Mère Teresa, prix Nobel de la paix
Moscou, métropole la plus embouteillée d'Europe
Paris, capitale de la France
Paris, ville des sciences et des arts
son père, homme remarquable
une table de chevet avec un bougeoir et des allumettes, petit matériel destiné à servir d'éclairage de secours

Notons que la position de noyau peut être occupée par certains adverbes circonstanciels nominalisés : demain, jour de l'Ascension, est une fête chômée

Avec l'article indéfini - apposition ornementale

ma voisine, une personne très aimable
ma voisine, une mystérieuse
Hanako, une traductrice qui parle dix langues, toutes en japonais

Avec l'article défini

$ Apposition identificatrice

Juliette, la fille de ma voisine
Pierre le gigolo ou Pierre le mathématicien ?
Pline le Jeune
Caton l'Ancien
Alain-Fournier, l'auteur du Grand Meaulnes
Tolède, l'ancienne capitale de l'Espagne

La position de sujet peut être occupée par un pronom personnel disjoint : nous, les vaincus, vous, les conquérants.

$ Apposition ornementale - nom

Sindbad le marin
Denis la menace
Max le flambeur
Don Juan, le bourreau des cœurs
Henri de Navarre, le futur Henri IV
l'opium, la drogue des concierges (Drieu la Rochelle)
mon ami, le libraire
mon pote le Gitan
Flaubert, le maître du réalisme
Pierre, mon cousin

$ Apposition ornementale - adjectif

Alexandre le Grand
Babylone la déserte
Bruges la morte (Rodenbach)
Caton l'Ancien
Charles le Téméraire
François-le-Balafré (Carco)
Irma la douce
Iseut la Blonde
Ivan le Terrible
Jacques le fataliste
Louis le Grand
Marne-la-Coquette
Noisy-le-Grand
Philippe le Bel
Simon le pathétique (Giraudoux)
Venise la rouge (Musset)

Avec un pronom démonstratif - apposition ornementale

la mort, cette voleuse
Jean-Jacques, ce tison, Voltaire, ce flambeau (Hugo)
l'homme, ce barbare furieux

Avec un pronom possessif - apposition ornementale ou identificatrice

je lui ai acheté une guitare, son instrument favori

L'apposition sujet-prédicat - remarque

La construction appositive sujet-prédicat et la réduction prédicative se ressemblent à la surface. Voir l'étude détaillée de la réduction prédicative à la page connexe Les subordonnées réduites - la réduction prédicative. Comparer

Pierre, employé modèle, s'est porté volontaire (apposition)

et

employé modèle, Pierre s'est porté volontaire (réduction)

Les paraphrases respectives sont

Pierre, qui est un employé modèle, s'est porté volontaire

et

étant un employé modèle, Pierre s'est porté volontaire

§ L'apposition prédicat-sujet

L'apposition prédicat-sujet - introduction

La paraphrase de la construction appositive prédicat-sujet est NOM-2 qui est un NOM-1 ou NOM-2 qui constitue un NOM-1. À noter qu'à l'ordre NOM-1 NOM-2 correspond l'ordre PRÉDICAT SUJET.

Exemples divers

$ Paraphrase : [NOM-2 qui constitue / ressemble à NOM-1]

l'archipel Goulag
l'entreprise France
l'épreuve bachot
l'institution mariage
l'institution opéra
l'outil ordinateur
la cellule famille
la fée électricité
la forteresse Google
la légende Piaf
la locomotive BHL
la machine éducation
la pieuvre homosexualité
la planète cinéma
la question Palestine
la solution impôts
le capital confiance
le cauchemar Iraq
le facteur insécurité
le facteur temps
le feuilleton cohabitation
le phénomène ballet
le problème réinsertion
nos amies les bêtes
nos ancêtres les Gaulois

$ Paraphrase : [NOM-2 qui est NOM-1]

expert comptable
apprenti sorcier
aspirant dentiste
chef cuisinier
coq faisan
poule faisane
fille mère

Cette catégorie est peu nombreuse.

Termes scientifiques, catégorisations

Les sciences, les arts et la philosophie abondent en catégories. Pour désigner un membre spécifique d'une catégorie, on se sert d'une construction nomino-nominale directe appositive [NOM-1 * NOM-2], où NOM-1 désigne la catégorie et NOM-2, le membre spécifique. La paraphrase de cette construction est NOM-2 est un NOM-1. Exemple : l'oxygène est un élément.

l'élément oxygène
l'espèce chien
la fleur rose
la note do
la pierre précieuse rubis
le félin tigre
le nombre pi
le virus VIH

Les mots cognitifs (les mots de pensée et de parole) appartiennent au vocabulaire de la linguistique et de la psychologie. Ils sont des catégories au même titre que celles des exemples ci-dessus. Ils entrent donc dans des constructions appositives prédicat-sujet :

le mot « chien »
le mot « mot »
la catégorie « éléments »
la catégorie « catégories »
le nom « Stendhal »
le verbe « gésir »

Quelques catégories cognitives

appellation
catégorie
concept
espèce
idée
mot
nom
notion
problème
terme
vocable

Titres, grades, fonctions, rapports, occupations

$ Titres, grades, fonctions

l'abbé X
l'empereur X
la famille X
le bâtonnier X
le capitaine X
le chancelier X
le conte X
le couple X
le docteur X
le duc X
le général X
le juge X
le ministre X
le président X
le professeur X
le révérend X
le roi X
le soldat X

$ Occupations

l'assistant social X
l'ébéniste X
l'éboueur X
l'infirmier X
le comédien X
le dessinateur X
le journaliste X
le plombier X
le prêtre X
le restaurateur X
le sélectionneur X

$ Rapports

mon cousin Pierre
mon ami Paul
ma voisine Juliette

§ L'apposition prédicat-sujet - remarques

Hugo, champion de l'apposition prédicat-sujet

l'aigle trépas
l'océan pensée
le fossoyeur oubli
le tigre Mirabeau
le vautour fatalité

Les titres de politesse

Notons que les titres de politesse (Monsieur, Monseigneur) n'ont pas une nature prédicative. La structure de Monsieur Dupont et celle de Professeur Dupont sont différentes : Monsieur Dupont n'est pas nécessairement un monsieur, mais Professeur Dupont est un professeur. Les titres de politesse forment une construction nomino-nominale directe à part.

L'apposition réversible

Nous disons que le rapport appositif entre NOM-1 et NOM-2 est réversible si les constructions [NOM-1 * NOM-2] et [NOM-2 * NOM-1] sont toutes deux possibles. Les deux ordres ne sont pas synonymes. Quel que soit l'ordre, la structure est toujours sujet-prédicat. Les fonctions grammaticales sont liées aux positions et ne sont pas inhérentes aux noms NOM-1 et NOM-2. On a

archiduc enfant et enfant archiduc
girafe bébé et bébé girafe
grammairien vieillard et vieillard grammairien
mannequin homme et homme mannequin
médecin femme et femme médecin
prêtre ouvrier et ouvrier prêtre

L'apposition prédicat-sujet avec une pause

La paraphrase de mon cousin Pierre est Pierre, qui est mon cousin.

La paraphrase de mon cousin, Pierre est mon cousin, qui s'appelle Pierre;

Voir plus loin la remarque sur les appositions indirectes.

La construction nomino-nominale directe adjectivale

Dans la construction nomino-nominale directe adjectivale [NOM-1 * NOM-2], le constituant NOM-2 est une vraie épithète. Pour l'étude détaillée des noms employés adjectivalement, voir la page connexe Les types lexicaux de l'adjectif.

un quinqua très papi
une institutrice très vieille fille

Il est difficile de tracer la frontière entre le rapport évocatif et le rapport adjectival.

Le rapport évocatif est plus indirect, plus métaphorique, plus difficile à interpréter que le rapport adjectival. Le rapport adjectival est naturel, simple et pleinement lexicalisé ou engagé sur la voie vers la lexicalisation.

Le rapport évocatif a quelque chose d'hyperbolique ou de journalistique. Le rapport adjectival appartient à un style neutre.

Les compléments nominaux directs adjectivaux se trouvent plus à l'aise comme noyaux d'adverbes de degré ou en position prédicative que les compléments nominaux directs évocatifs.

Un tic de la langue relâchée consiste à substituer la copule aux verbes virtuels tels que préférer ou pencher pour. Ce mécanisme produit le nec plus ultra de l'adjectivisation arbitraire des noms. La toute-puissante copule neutralise tous les rapports sujet-prédicat. Dans les exemples, les noms adjectivisés se trouvent en position de prédicat, mais leur emploi épithétique ne serait pas impossible.

je suis bouquins
je suis jardin
je suis plus campagne que mer
je suis plutôt tuile qu'ardoise

La construction nomino-nominale directe coordinative

Dans la construction nomino-nominale directe coordinative, NOM-1 et NOM-2 sont liés par des rapports de symétrie, antisymétrie, parité, choix, opposition, association, concurrence, proximité, parenté, couple, cumul, distance, clivage, filiation etc. Petite anomalie de la construction nomino-nominale directe coordinative : elle peut avoir plus de deux constituants (moissonneuse-batteuse-lieuse, cafè croissant chaud confiture, épicerie-bar-tabac).

Alsace-Lorraine
Boileau-Narcejac
Brunot-Bruneau
Gary-Ajar
Illiers-Combray
Lyon-Villeurbanne
Poquelin-Molière
Provence-Côte d'Azur
Signoret-Montand
aller-retour
amour-haine
baisse-hausse
bar-tabac
cafè croissant chaud confiture
canapé-lit
champagne-caviar
chauffeur-secrétaire
climatisation-chauffage
complet cravate
couverture-plomberie
dépôt-vente
domicile-travail
douceur-cruauté
épicerie-bar-tabac
enseignant-chercheur
fascination-rejet
grammairien-apothicaire
habillement chaussure
histoire-géographie
hôtel-restaurant
homme-cheval
jupe-culotte
librairie-papeterie
maternité-gynécologie
mixeur-batteur
moissonneuse-batteuse-lieuse
moissonneuse-batteuse
moule frites
papa maman
paradis-enfer
parents-enfants
physique-chimie
plombier-zingueur
présence-absence
prêtre-ouvrier
psychanalyste-amant
public-privé
qualité-prix
repos-santé
sapeurs-pompiers
verbe-nom

Phénomènes mineurs et remarques

§ Lexicalisation

Beaucoup de compléments nominaux directs évocatifs et circonstanciels sont pleinement lexicalisés, d'autres sont en voie de lexicalisation. Les exemplaires les mieux ancrés se voient attribuer le trait d'union ou même la mention « adj » dans les dictionnaires.

§ La force adjectivale

La regrammaticalisation en simples adjectifs des compléments nominaux directs évocatifs et circonstanciels est une tournure peu élégante mais endémique.

Regrammaticalisation - emploi avec un adverbe de degré

un argument 100 % béton
un émetteur timidement pirate
un événement absolument charnière
un voyage tout à fait éclair

Regrammaticalisation - emploi en position prédicative

cette plaisanterie est limite
cet argument est béton
cet événement est charnière
cet enregistrement est canon
nos pâtés sont maison
sa position est phare
son œuvre est étendard
son voyage fut éclair

Regrammaticalisation - emploi comme épithète d'un nom propre

j'ai découvert un Pierre locomotive

§ Hésitation quant à l'accord dans la construction évecative

Lorsque NOM-2 est concret et pas très éloigné du sens propre, on n'hésite pas à le mettre au pluriel : enfants prodiges, femmes objets, auditeurs cibles.

En revanche, les NOM-2 abstraits ou métaphoriques sont rebelles au pluriel : les prix choc, les voyages éclair, moments charnière.

§ La dénomination

Il y a une multitude de choses qu'on dénomme : associations, bibliothèques, centres, cinés, départements, écoles, églises, établissements, étoiles, groupes, hôtels, hopitaux, musées, navires, pays, ponts quartiers, régions, restaurants, revues, rues, séries, sociétés, théâtres, etc.

La diversité des mécanismes de dénomination constitue un domaine encore mal exploré. Nous ne nous y aventurerons pas. Nous pensons cependant que la dénomination mérite d'être considérée comme une construction directe indépendante et à part entière.

§ L'apposition indirecte

L'apposition indirecte est une famille de syntagmes sémantiquement très proches de la construction appositive prédicat-sujet, mais qui comportent un élément conjonctif entre NOM-1 et NOM-2. Ces syntagmes se situent à mi-chemin entre le complément nominal direct et la coordination. Quelques éléments conjonctifs : à savoir, c'est-à-dire, donc, en l'occurrence, en somme, notamment, qui est, soit.

L'élément conjonctif le plus fréquent est probablement la simple pause :

il ne demandait qu'une chose : qu'on le laissât
l'Église a deux manières de réagir en présence de l'hérésie : repousser et absorber (Gide)

Ci, synonyme de soit, appartient à un argot commercial vieilli.

(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)(+)