La réduction à de
HAUT DE PAGE

PAGE D'ACCUEIL      TABLE DES MATIÈRES      INDEX


TITRE
La réduction à de (22)

ASCENDANCE

PAGES SŒURS
La réduction à de (22)

SOMMAIRE

Introduction

En présence de la négation et en présence d'une épithète, l'article indéfini et l'article partitif sont réduits à de dans certains cas. Les règles qui s'appliquent en présence de la négation et celles qui s'appliquent en présence d'une épithète sont différentes.

L'effet de la négation


L'effet de l'épithète

Article indéfini singulier (un / une)

Pas de réduction à de.

Article indéfini pluriel (des)

L'épithète descriptive a une forte tendance à déclencher la réduction à de.

j'ai rencontré de jolies filles à la plage
il a fait d'intéressants voyages
d'interminables sérénades
de redoutables tempêtes
d'importants travaux scientifiques

La tendance de l'épithète restrictive à déclencher la réduction à de est faible.

j'ai rencontré des filles intelligentes à la plage
il a fait des voyages fatigants, mais utiles

Comme les adjectifs qui précèdent le nom sont souvent descriptifs, la réduction est en forte corrélation avec la position de l'adjectif. Il y a un groupe de pronoms et de délimiteurs qui précèdent le nom bien qu'ils ne soient pas descriptifs : fréquents, nombreux, innombrables, multiples, certains, tels, pareil, semblables, mêmes, autres. Ces adjectifs déclenchent la réduction à de obligatoirement.

Les mots composés lexicalisés du type [adjectif * nom] sont protégés contre la réduction de l'article à de.

En plus des mots composés lexicalisés (« officiels »), on trouve aussi des expressions du type [adjectif * nom] non réduites bien que non lexicalisées. Cette non-réduction improvisée (non lexicalisée) est le plus souvent familière, intime, affective ou ironique.

Non-réduction lexicalisée

des anciens combattants
des beaux esprits
des beaux parleurs
des bons mots
des bonnes œuvres
des bons sauvages
des fausses notes
des fausses perles
des fausses portes
des faux-bourdons
des faux comptes
des faux jetons
des faux pas
des faux seins
des grandes écoles
des grandes gueules
des grands criminels
des grands hommes
des gros bonnets
des gros mots
des gros sabots
des hauts fonctionnaires
des jeunes gens
des jeunes hommes
des mauvais sujets
des mauvaises langues
des nouveaux philosophes
des nouveaux venus
des petites amies
des petites coupures
des petites annonces
des petits blancs
des petits fours
des petits pains (mais ce boulanger fait de tout petits pains)
des petits pois
des petites mains
des vieilles filles
pousser des hauts cris

Non-réduction improvisée

des belles voitures
des bonnes affaires
des bonnes notes
des fausses informations
des fausses pistes
des faux coupables
des futurs ministres
des grands humanistes
des grands professeurs
des grands stratèges
des gros mots
des gros seins
des grosses fautes
des grosses valises
des honnêtes gens
des mauvais choix
des mauvais magiciens
des mauvais traitements
des mauvaises blagues
des mauvaises nouvelles
des nouveaux clients
des petites choses
des petites claques dans le dos
des petites rentes
des petites salles
des petites tables rondes
des petits boulots
des petits cris de rats (Camus)
des petits détails
des petits génies
des petits joueurs
des petits nuages roses (Cesbron)
des petits pas
des petits résultats
des petits rires muets (A. Daudet)
des petits rôles
des petits salaires
des petits talons furieux ont fouillé les allées (Colette)
des petits textes
des petits trous (Loti)
des petits yeux (Romains)
des sales têtes
des vains mots
des vieilles chansons (Nerval)
des vieilles coutumes
des vieilles paysannes
des vieux clichés
des vieux films
des vieux griefs
des vieux logiciels
faire des petites promenades
faire des petites visites
il ne fait pas du bon boulot
ils constituent des petites cellules
ils se versaient des petits verres (Flaubert)
pousser des petits cris
sa chambre est grande et claire, avec des beaux meubles

Ces a le statut d'adjectif du point de vue de la réduction à de : on voit de ces patientes affolées qui. (Mais de pourrait aussi être analysé comme étant un article prélévatif.)

Article partitif (du / de la)

Épithète descriptive

La réduction à de en présence de certaines épithètes descriptives antéposées est possible, mais désuet ou littéraire :

boire de bon vin
c'est de bon travail
c'est de bonne et de belle peinture
faire de bonne politique
j'ai le plus grand plaisir à jouer de bonne musique (Duhamel)
je savoure au café Florian d'excellent café glacé à la crème (Henriot)
pour entendre de bonne musique (Sartre)
pour faire de bel ouvrage (Hagège)

Épithète restrictive

La réduction à de en présence d'une épithète restrictive est exclue :

c'est du travail bien rémunéré
*c'est de travail bien rémunéré

Mots composés

L'article partitif ne se réduit pas à de si l'épithète fait partie d'un mot composé ou d'une locution cohésive.

du petit-lait

Article prélévatif


RETOUR EN HAUT DE PAGE